Rencontres de Bamako : La 13ème édition de la biennale africaine de la photographie débute le 8 décembre prochain

0

Les organisateurs des rencontres de Bamako ont annoncé  la tenue  de la 13ème édition qui aura lieu du 8 décembre 2022 au 8 février 2023 à Bamako.

La 13ème édition des rencontres de Bamako, biennale artistique de la photographie africaine, selon l’équipe d’organisation, se tiendra dans divers lieux de Bamako pendant deux mois et mettra  l’accent sur la multiplicité, la différence, le devenir et l’héritage. Placé sur le signe de la multiplicité, cette biennale artistique et de la photographie invite les artistes, les conservateurs, les chercheurs les personnes   de tous les horizons  à réfléchir collectivement  à des multiplicités d’être et de différence. Cette édition  se différencie des précédentes éditions avec la mise en place d’un comité de conseillers curatoriaux.  Lequel, présidé par  un directeur artistique,  contribuera à la réflexion sur le programme et les projets spéciaux. Outre, il aura la lourde tâche  de participer à la sélection des artistes de l’exposition panafricaine à l’issue de l’appel à candidature.

Selon le délégué général de la biennale de la photographie, près de 75 personnalités artistiques du monde de l’art africain  ont été invitées à contribuer à la  multiplicité de cette édition.  Le Mussé National du Mali  est retenu par les organisateurs comme le principal site de la Biennale. D’autres  espaces culturels de Bamako  tels que la Maison africaine de la Photographie, le Mussé du District de Bamako, le Mémorial Modibo Keïta, l’Institut Français de  Bamako, le  Conservatoire des arts et métiers multimédias Balla Fasséké Kouyaté et le Lycée Bâ Aminata Diallo.

Le chef de la coopération Suisse, Patrick Etienne, qui a pris part à la conférence d’annonce de la tenue de cette édition de la photographie, a indiqué que malgré la crise sociopolitique et sécuritaire,  les Rencontres de Bamako constitue un évènement phare qui donne de la visibilité  au Mali. « C’est formidable que malgré le contexte politico-sécuritaire que les évènements majeurs comme la biennale artistique de la photographie puisse se dérouler au Mali », a –t-il dit. Et le Chef de la délégation de l’Union Européenne, Bart Ouvry, de poursuivre  en réaffirmant le soutien des 27 de l’Europe au rayonnement de la culture malienne. «  L’UE croit à la culture parce qu’elle estime que c’est par elle  la réconciliation entre les malien va venir », a  déclaré  Bart Ouvry,  soulignant  que la culture est le moteur de l’économie et un véritable trésor national.  Enfin le ministre de la Culture et de l’artisanat et du Tourisme, Andogoly Guindo, a salué  le retour des rencontres de Bamako en déclarant que c’est un centre d’échanges entre les professionnels de la photo , collectionneurs, les artistes.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here