Le bateau Mali au milieu du fleuve Djoliba : Equipage dépaysé, locomotive hors d’usage, capitaine complaisant et laxiste

2

Malien bon teint, Secrétaire d’Administration, Bakary Djan SIDIBE en est convaincu :

Le bateau Mali est bel et bien en train de tanguer au milieu du fleuve Djoliba avec un équipage dépaysé, une locomotive hors d’usage, un capitaine complaisant et laxiste On a coutume de dire : « Que l’on meure dans l’eau, dans le fleuve ou sur son lit, le tout signifie le voyage pour l’au-delà ».

Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, vous ne pouvez que vous en prendre à vous-même par rapport à l’état d’abîme que connaît aujourd’hui le Mali. Les Maliens ont pleinement joué leur partition en 2013 en vous plébiscitant à la tête du pays avec plus de 70% des voix. Quelle marque d’estime, de confiance et de reconnaissance ! Un quitus donné par le peuple pour corriger l’affront et l’humiliation faits au Mali en 2012. Mais hélas !

Certains de nos leaders comme les présidents Modibo Keïta, Kwamé Nkrumah, Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Paul Kagamé, le ministre Boubacar Sada Sy, ont prouvé à la face du monde qu’on n’impose pas la confiance et le respect aux autres, mais qu’on les mérite par le comportement.

Malgré votre réélection contestée en 2018, vous pouviez redresser la barre si vous aviez accepté de travailler avec des patriotes sincères et compétents.

Monsieur IBK, votre longévité dans les hautes sphères de décision du Mali ne vous a pas aidé à mettre en place un attelage robuste qui puisse répondre aux attentes des Maliens alors qu’il ne manque pas de compétences comme les anciens premiers ministres Soumana Sako, Oumar Tatam Ly, Abdoulaye Idrissa Maïga, les ministres Lassine Bouaré, Tiénan Coulibaly, Konimba Sidibé, Mohamed Aly Bathily, pour corriger les pratiques qui ont conduit le Mali au chaos.

Malheureusement, votre entourage est dominé par les membres de votre famille et des opportunistes jouant dans un orchestre avec une sonnerie musicale totalement méconnue des Maliens.

Monsieur IBK, les Maliens se posent beaucoup de questions dont voici quelques-unes :

-Êtes-vous vraiment au courant des réalités du Mali ?

-Savez-vous pourquoi les Premiers ministres Oumar Tatam Ly et Abdoulaye Idrissa Maïga ont subitement démissionné ?

-Avez-vous décrypté comment le Mali s’est retrouvé piégé avec la visite du Premier ministre Moussa Mara à  Kidal ?

-Savez- vous comment le conflit s’est déplacé du nord au centre du Mali ?

A suivre

Gao, le 16 avril 2019

Bakary Djan SIDIBE Secrétaire d’Administration

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. “..Le bateau Mali au milieu du fleuve Djoliba : Equipage dépaysé, locomotive hors d’usage, capitaine complaisant et laxiste…”
    MON CHER CETTE IMAGE DU BATEAU MALI EST AUJOURD’HUI DEPASSEE. NE SAIS-TU PAS QUE TOUT VA AU VAU-L’EAU. MEME CE FLEUVE DONT TU PARLES EST AUJOURD’HUI A SEC. ET COMME LE DIT LA CHANSON, MEME LES OISEAUX TENTENT DE FUIR LE MALI…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here