PAGT du Premier ministre : «Le Mali mérite mieux» estime Dr. Mahamadou Konaté

1

C’est mieux que je ne vous livre pas les détails de mon analyse sur ce projet de PAG. C’est une humiliation et une infantilisation du peuple malien. Je pensais qu’on méritait mieux.

Voilà seulement quelques aspects de cette déchéance apparemment collective. Dans l’introduction du PAG (Contexte), les experts de la Primature, le plus haut sommet de l’Administration de l’État, ne savent pas faire la différence entre l’Adoption et la Promulgation d’un texte juridique, en l’occurrence de la Charte de la Transition ; kabaco do.

Des actions confiées au ministère de la Refondation alors qu’il n’en a pas les pouvoirs (voir le décret portant Attributions spécifiques des membres du gouvernement du 26 juillet 2021) ; création d’un Organe unique en 4 mois, comme ce fut fait par le passé sous Alpha, et dont on connaît la suite catastrophique.

À côté de cet Organe unique, le ministère de l’Administration territoriale a ses pouvoirs renforcés, puisqu’il hérite de la DGE qui disparaît ainsi que la CENI ; en plus, le ministère de la Communication, qui n’a aucun démembrement dans les circonscriptions électorales rurales formées, est chargé de transmettre à l’Organe unique les résultats des votes. Comment le pourrait-il ?

Le Ministère de la Sécurité a également ses pouvoirs en matière électorale renforcés ; donc au lieu que l’Organe soit unique, on a plutôt une croissance de structures impliquées ; alors la création de cet Organe devient superflue, trompeuse.

Abandon de l’Audit de la loi de programmation militaire, un des points majeurs du combat du M5-RFP, au profit d’une Simple ÉVALUATION ; adoption du Pacte social sans chronogramme fixe ; plus d’une dizaine de cibles des indicateurs non définies.

Aucun rapport entre ce PAG et les décrets du président et du Premier ministre portant Attributions spécifiques des ministres et répartition des services publics. Incompétence au plus haut sommet… C’est intolérable.

Tout ça, c’est de l’impréparation, de l’improvisation, de la foutaise…Le Mali mérite mieux.

Dr. Mahamadou KONATE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Si cette analyse est juste , alors il faut prendre le temps pour bien faire , par conséquent il faut rallonger la transition autant que nécessaire !
    Que DIEU sauve le Mali !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here