Primature : La convoitise ne faiblit pas

6
primature

Le  culte de la  fonction n’autorise pas à porter atteinte aux valeurs éthiques d’un homme au parcours digne et respectable.

De quoi s’agit-il ?

Ces derniers temps, on assiste pêle-mêle à travers une certaine opinion à des affirmations tendant à ternir l’image du Premier ministre Modibo Keita notamment en le qualifiant d’être un homme qui « s’accroche au pouvoir »

Cependant, ceux qui savent les conditions dans lesquelles il a accepté de servir son pays à ce niveau de responsabilité, en sacrifiant sa retraite, sont surpris, voire indignés d’une telle mauvaise foi entretenue par certaines officines politiques.

Les serviteurs de l’Etat savent qu’on ne met pas l’Etat dans la rue et le temps étant le meilleur juge, la vérité finira toujours par triompher.

Kafoutiena M  COULIBALY

Administrateur civil 

Quinzambougou Bamako

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Laissez les Premiers Ministres tranquille. Un P.M est chargé de mettre en oeuvre la politique que lui dicte le Chef de l’état. Certains outrepassent leurs prérogatives, pour prendre souvent des initiatives salutaires pour le pays. Tel n’est pas le cas au Mali. C’est seul le Président qui prend toutes les initiatives, et le P.M exécute. Donc au Mali, le P.M est comme une marionette entre les mains du chef qui ordonne. Le problème de ce pays, n’est pas un problème de P.M, c’est un problème de Chef. A la vérité, nous n’avons pas un bon Président. C’est le plus nul que le pays a connu depuis l’indépendance. Voilà un homme qui a fait ses classes dans l’administration. Il a occupé plusieurs postes, avant d’atterrir à la Primature où il est resté six ans. Puis, Président de l’Assemblée pendant cinq ans. Dire que ce Monsieur n’a acquis aucune expérience pendant ces longues années est tout simplement inexplicable. Comme le toujours dernier de la classe, il en est sorti sans rien apprendre. Il est étonnant que cet homme ne sache pas gouverner, ou du moins ne sait plus gouverner. Voyez par vous même, dans quelle situation se trouve le pays depuis trois ans. Même la transition a donné quelques satisfactions, malgré l’énormité des sommes détournées. L’arrivée d’I.B.K a complètement plombé le pays, pour ne pas dire paralysé. Les souffrances des populations se sont accentuées, des pénuries en tous genres, l’insécurité redoublée, la corruption généralisée, le laxisme dans tous les domaines, et le tout, sous le regard complaisant du soit disant chef de l’état. Le PM ne peut rien faire. Tous ces actes sont le fait de ses proches ou membres de sa famille à lui. Le Président est là, il s’en fout de ce qui se passe, aucune volonté de sévir, puisque ce sont ses hommes à lui. Il est allé jusqu’à mentir, en accusant les juges de laxisme pour n’avoir rien fait des dossiers qu’il leur a fait parvenir sur la corruption. Alors qu’il n’en est rien. Aucun dossier sur la corruption n’a atterri à la justice. Simple diversion. L’état de l’armée laisse à désirer. Les montants pharaoniques, qui ont été débloqués pour équiper l’armée, ont disparus dans les poches de ses protégés. Notre armée se trouve aujourd’hui dans le dénuement le plus total, tandis que les gens meurent comme des mouches, du fait de la multiplication des groupes armés sur l’ensemble du territoire. L’insécurité s’est propagé à tout le pays. Il n’y a nul part où l’on peut se sentir à l’abris des bandits qui attaquent même dans les mosquées. Il aura beau changé de P.M, tant qu’il ne dégage pas lui même, le pays va continuer sa descente aux enfers. I.B.K est un homme usé par la maladie et l’age, bien qu’il ne soit pas aussi vieux. Le poids de trop de choses l’a vieillit. On ne construit pas un pays avec de beaux discours. Kagamé du Rwanda ne parle pas, mais allez savoir comment se porte son pays qui est beaucoup plus pauvre que le Mali. Quelle honte ce petit Monsieur !!!!

    • Toure’, IBK a ete’ sabote’ des le debut de son mandat. Il a ecoute’ ceux qui tiennent a’ prendre sa place. Il a commis les erreurs suivantes:
      1- S’eloigner de Ouaga pour Alger etait une erreur!
      2- L’arrestation de ceux qui lui ont donne’ le pouvoir pour tenter de plaire a’ ceux qui ne l’ont jamais aime’ et qui ne vont pas l’aider, etait une monumentale faute dans nos cultures.
      3- Abandonner le chemin trace’ par Djoncounda etait une erreur.
      Sa maladie aussi a fait passer le pouvoir a’ des non elus qui ne savent rien de gouverner une nation a’ plus forte raison une nation en crise.
      L’opposition aussi avec des declarations fracassantes qui diminuaient la credibilite’ du Mali, a rendu notre faso moins credible aux yeux de l’opinion internationale.

      LA MEILLEURE DECISION D’IBK ETAIT DE NOMMER MODIBO COMME PM!!!

      Je conseillerais les elements suivants: MAINTENIR L’ACTUEL PM JUSQU’A’ FIN DU MANDAT ACTUEL.
      1- Le changement prend du temps. De ce fait, il ne faut pas forcer les choses. Ne vous precipitez pas vers la catastrophe. “…UN MINISTRE FRANCAIS DIT A’ SON CHAUFFEUR: CONDUISEZ DOUCEMENT PARCE QUE JE SUIS PRESSE’ ”
      2- Liberez le General Sanogo et tous les membres de la junte arrete’s.
      3- N’ayez pas peur de l’autonomie de gestion pour Kidal et Tombouctou. Je n’oublie pas Gao mais il faut reconnaitre qu’en ce moment, tout le Mali est devenu une COLONIE DE LA REGION DES ASKIA!!!!! C’EST DONC GAO QUI DOIT REMETTRE AU RESTE DU MALI SON AUTONOMIE DE GESTION!!!!!
      4- IL FAUT APPLIQUER A’ LA LETTRE LES ACCORDS D’ALGER ET SUIVRE ATTENTIVEMENT LES CONSEILS DES GRANDS DECIDEURS INTERNATIONAUX QUI FINANCENT LE MALI.
      5- Le pouvoir doit etre partage’ de maniere equitable. CHAQUE MINISTRE DOIT AVOIR LES MAINS LIBRES POUR NOMMER SON DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER! J’aime bien Gao et je n’ai rien contre les populations de cette region MAIS JE DIS A’ L’ELITE DE GAO QUI CONTROLE LE MALI, DE FAIRE TRES ATTENTION PARCE QUE SI LES CHOSES ECLATENT LES CONSEQUENCES PEUVENT ETRE TRES GRAVE!!!!

      PRESIDENT IBK, JUST CALM DOWN AND TAKE IT EASY!!!!
      QUAND A’ AMI SOUROUNI,, JE NE SAIS VRAIMENT PAS QUE DIRE PARCE QUE JE RESTE AU NIVEAU DES ANALYSES ET DES PENSE’ES MAIS LES PREUVES SONT RARES. NOUS AVONS DES INDICATIONS. TO MAKE A LONG STORY SHORT, QU’ELLE S’ELOIGNE DES AVENTURIERS!!!!
      ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!

      NB.
      EST-CE QU’ON PEUT NOMMER BOUBEY PM TEMPORAIRE AU CONSEIL DES MINISTRES PROCHAIN ET LE FAIRE QUITTER AU CONSEIL DES MINISTRES SUIVANT POURQUE AMBE’ KA AN YERE’ SORO! C’EST LE TITRE QU’IL TIENT A’ AVOIR. IL FAUT LE LUI DONNER!!!! EN JANVIER IL Y AURA UN AUTRE CONSEIL DES MINISTRES POUR LE NOMMER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. FIN JANVIER IL VA A’ LA RETRAITE. UN CONSEIL DES MINISTRES SPECIAL SERA TENU POUR RENOMMER IBK A’ LA PRESIDENCE! WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!
      LE PETIT MAIGA EST DEVENU RICHE!!!! NOW, HE STILL WANTS POWER AND CONTROL!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Dr ANASSER AG RHISSA PRÊT A SERVIR LE MALI EN TANT QUE PREMIER MINISTRE

    Bonjour,
    Dans la situation actuelle du Mali caractérisée par un embrasement (insécurité croissante) tendant à se généraliser et compte-tenu du fait que des décisions, aux niveaux national et international, ont été prises pour la mise en œuvre diligente et rapide de l’accord de paix, il serait judicieux de prendre comme Premier Ministre soit :

    – Mahamadou Diagouraga, l’actuel Haut Représentant du Président de la République pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

    – ou un ressortissant du nord du Mali, soit Abdoulaye Idrissa Maïga ou Soumeylou Boubèye Maïga ou un Touareg de la société civile comme Dr Anasser Ag Rhissa.

    Abdoulaye Idrissa Maïga, ayant occupé la fonction de Ministre dans trois gouvernements et dans trois ministères différents et, en plus, étant ressortissant du nord du Mali, serait un excellent Premier Ministre mais à la veille des élections, qui pilotera le RPM avec comme vision d’unir et de gagner les élections 2018 ?

    C’est peut être le meilleur candidat pour cet aspect : être Président du RPM.

    Soumeylou Boubèye Maïga, bien qu’excellent, pouvant occuper le poste de Premier Ministre, serait plus adapté, pendant encore au moins six mois, au poste de Ministre Secrétaire Général du Président dont il a déjà impulsé la dynamique.

    Après, le Président IBK pourra le choisir comme Premier Ministre afin de l’aider, en liaison avec le RPM, à préparer la Présidentielle de 2018.

    Porter le choix sur un Tamasheq (Touareg) sera très judicieux et sera un excellent choix, comme au Niger, compte-tenu des contextes national et international.

    Ag Erlaf ne serait pas la solution idoine, il a déjà un département ministériel lourd à gérer avec des répercussions importantes sur la mise en œuvre de l’accord, cas de la mise en place de la régionalisation dans le cadre de la décentralisation poussée et des autorités intérimaires.

    Un autre Touareg, comme moi-même, Dr Anasser Ag Rhissa, ressortissant de la Région de Gao, serait le meilleur choix, car je suis apolitique, équidistant de la majorité et de l’opposition, pouvant unir et travailler avec les Maliens de tous les bords politiques, à l’écoute des problèmes de tous les Maliens, pour leur bonheur et connaissant l’accord de paix de sa conception et sa dissémination dans tout le Mali.

    Je suis actuellement Président de l’ONG TILWAT International, je suis Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, je gère une passerelle internet, à travers des lettres ouvertes en ligne et des contributions, sur la paix et la réconciliation au Mali depuis 2012, et je suis animateur des séminaires sur la sensibilisation sur l’accord de paix et sa dissémination aux niveaux national, régional et communal, sur la régionalisation dans le cadre de la décentralisation poussée et sur la bonne gouvernance et les TIC au service de la sécurité, du vivre ensemble, de la cohésion nationale et du développement durable.

    C’est au Président IBK de faire son choix définitif, pour le Mali et pour le bonheur des Maliens.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : [email protected]
    TEL 00223 95 58 48 97

  3. “….ceux qui savent les conditions dans lesquelles il a accepté de servir son pays à ce niveau de responsabilité, en sacrifiant sa retraite….” On peut etre d’accord avec toi, mais, il faudrait convenir que parmis les 15 a 17 millions de Maliens, il n’y a i que “ce vieux” ou ces jeune connards et nullard (comme MMM) comme choix . Si cela c’etait , on mon Dieu…,…..

  4. Cet vieux n’est **********;lui veut rester au pouvoir n’est ce pas?par contre il agit injustement pour les autres;voyez pour la nomination des Comptables dans les Ambassades on fait rentrer certains qui ne sont même pas enfin de mandat et les faire remplacer par d’autres comptables de leur choix par exemple pour le cas de Mr Dicko qui vient d’être nommé à Paris ,qui trouve ça normal ce Monsieur vient de rentrer après avoir séjourné à Tripoli,aux USA ;à son retour il a été nommé DAF adjoint au Ministère des AE par le ministre DIOP et maintenant avec la complicité de ce même DIOP *******e Dicko vient d’être nommé Agent Comptable en remplacement d’une pauvre dame qui n’a même pas fait 3 ans ;et pourquoi tjrs Dicko comme si le Trésor est en manque de cadres (quelle honte pour le syndicat du Trésor)
    Oui tout ça en guise de remerciement de la part du SUPER ******P envers***** qui en tant que comptable la bien arrangé aux USA.
    Maintenant la nomination des Comptables est devenue une affaire d’Etat comme s’il n’ ya pas d’autres problèmes plus urgents a régler dans ce pays ;sinon la nomination d’un comptable n’a jamais pris autant d’ampleur dans notre pays;le rappel a tjrs eu en groupe et pareil pour les nominations mais ce qu’on voit actuellement par cpte goutte
    selon le choix des chefs.

Comments are closed.