Concours sur l’extrémisme violent : Le Challenger primé par l’AJCM

0

Le Challenger à travers Boubacar Idriss Diarra a été primé par l’Association des Journalistes Catholiques du Mali (AJCM) dans le cadre de son projet «Production d’articles, podcasts et  dessins de presse sur l’extrémisme violent». En effet, notre collaborateur Boubacar Idriss Diarra a remporté le troisième prix dans la catégorie des articles pour sa production intitulée : «Lutte contre l’extrémisme violent par le dialogue : et si le Mali s’inspirait de l’expérience mauritanienne ?».

Le 1er prix est revenu à Yéhia Boré pour son article «Extrémisme violent : l’éducation et le développement comme outil de prévention au Mali». Le 2e prix  a été remporté par Maffenin Diarra pour son article «Des perspectives d’avenir pour la jeunesse : un moyen efficace pour lutter contre l’extrémisme violent».

Dans la catégorie des podcasts, Juliette Coulibaly et Dieni Albert Kalambry ont respectivement remporté les 1er et 2ème prix.

La remise des prix aux lauréats a eu lieu, le 16 juin 2022 dans les locaux de l’UCAO de Bamako. Dans chaque catégorie, le 1er prix est de 150 000 FCFA, le 2e prix, 100 000 FCFA et le 3e prix, 75. 000 FCFA. Au total, quatorze personnes venues de Sikasso, Ségou, Gao et Bamako ont postulé en proposant douze articles et deux podcasts.

Financé par l’Organisation pour la réflexion, la Formation et l’Education à la Démocratie et au Développement (ORFED) avec son partenaire EIRENE, ce projet vise à permettre à ceux qui ont des solutions contre l’extrémisme violent de les proposer à travers des articles, des dessins de presse et des podcasts.

L’AJCM a remercié chaleureusement les lauréats et l’ensemble des participants et les a encouragés à continuer à produire des articles, reportages et autres formats médiatiques afin d’inspirer les autorités et la société civile aux solutions pour le retour de la paix sur l’intégralité du territoire malien.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here