Faculté de droit public : Un illustre parrain nommé, Amadou Toumani Touré

0

L’hôtel Radisson a abrité samedi la cérémonie de sortie de la promotion 22014-2017 en droit public de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako.

Cette promotion de 350 étudiants porte le nom de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Toure, décédé le 10 novembre 2020. La cérémonie était présidée par Amadou Keita, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle s’est déroulée en présence du représentant de Mme Touré Lobbo Touré, Veuve du parrain de la promotion, Amadou Baba Ali Traore ; du doyen de la faculté de droit public, le Pr Bakary Camara.

La cérémonie a vu aussi la présence de plusieurs personnalités dont entre autres, l’ancien premier ministre, Modibo Sidibé, les anciens ministres, Modibo Kadiogue, Modibo Macalou, Seydou Cissouma, ancien directeur du cabinet du Président ATT.

Se réjouissant du climat apaisé qui a prévalu pendant toute l’année universitaire et de la tenue de deux sessions d’examens marquant le retour à la normalité, le Pr Bakary Camara a noté qu’en donnant le nom d’Amadou Toumani Touré à la promotion, les étudiants rendaient hommage à un homme exceptionnel aux multiples qualités. Il a décrit l’ancien président comme un panafricaniste de la première heure et un patriote exigeant.   Un homme qui aura e entièrement consacrée au Mali, à la promotion de la vie et de ses concitoyens et surtout à l’allégement de la souffrance des démunis.

Pour le Pr Bakary Camara, l’homme a vécu pour Mali et restera à jamais un exemple pour les générations futures.

Confirmant qu’Amadou Toumani Touré fut un modèle, le représentant parrain de la promotion, Amadou Baba Ali Traore ; a invité la jeunesse à épouser certaines valeurs qu’il privilégiait : le patriotisme, le travail bien fait, la modestie, l’intégrité, la solidarité et la convivialité. « Le bel hommage, le meilleur que vous pouvez lui rendre est de vous inspirer de son parcours et de le prendre en exemple », a-t-il conseillé en s’adressant aux jeunes diplômés.
Quant à Amadou Keita, ministre de l’Enseignement supérieur, il a jugé qu’Att méritait amplement le choix porté sur lui.

En effet,  pour le ministre Keita ATT a toujours mis ses moyens (physiques, matériels et moraux) et toute son énergie au service des couches démunies, et avec pour seul souci d’alléger leur souffrance. Parcourant le Mali profond, et oubliant soi-même, il s’est dédié à cette couche vulnérable qu’il a portée au fond du cœur jusqu’ à son dernier souffle, avant d’inviter les étudiants à prendre courage et à suivre ses traces.

Amadou Toumani Touré t né le 4 novembre 1948 à (Mopti), est décédé, mardi 10 novembre, en Turquie, où il venait d’être évacué, quelques jours après avoir été opéré du cœur, avec succès à Bamako, à « son » hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg. L’ancien président était âgé de 72 ans.  Amadou Toumani Touré a marqué de son empreinte la vie politique du Mali et de l’Afrique. Stratégie du consensus, développement des infrastructures du pays, multipartisme, ouverture  démocratique…

 Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here