Retour de la paix dans la région de Mopti : La CAREMB sonne la mobilisation

0

Face à la dégradation considérable de cette situation sécuritaire, avec une sérieuse menace sur le tissu social après les multiples attaques contre les paisibles populations qui vivent en harmonie depuis des siècles dans la région, les responsables de la Coordination des associations des ressortissants des cercles de Mopti résidant à Bamako ont décidé de prendre leur destin à main

Depuis un certain temps la 5ème région administrative du Mali (Mopti), est en proie à une situation sécuritaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur de plus en plus, à travers des massacres par des groupes terroristes. A cela s’ajoute une crise humanitaire qui se profile à l’horizon si rien ne fait. Face à la dégradation considérable de cette situation sécuritaire, avec une sérieuse menace sur le tissu social après les multiples attaques contre les paisibles populations qui vivent en harmonie depuis des siècles dans la région, les responsables de la Coordination des associations des ressortissants des cercles de Mopti résidant à Bamako (CAREMB), ont décidé de prendre leur destin à main.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse, tenue le lundi 24 juin dernier, à la Maison de la presse. Le point de presse était animé par Me Kassoum Tapo, l’initiateur de la rencontre, porte-parole du CAREMB, non moins ancien ministre des Droits de l’Homme, ancien Bâtonnier, en présence de plusieurs personnalités dont des leaders religieux notamment, le nouveau président du Haut conseil islamique du Mali (HCIM), Chérif Ousmane Madani Haïdara, le Cardinal, Jean Zerbo, le Révérant Dr Nouh Ag Infa Yattara et le Secrétaire général de la CAREMB, Mamadou Togo.

La rencontre a expliqué le porte-parole du CAREMB avait comme premier objectif de fédérer les actions de l’ensemble des associations et organisations de la région pour faire face à cette situation d’impasse. Le seconde objectif c’est de prévenir la crise humanitaire qui se profile à l’horizon dans la région de Mopti. Selon Me Tapo, face à cette situation d’insécurité les populations ne pouvaient plus vaquer à leurs occupations économiques qui font vivre non seulement la région, mais aussi le Nord du pays.

Par ailleurs, les conférenciers ont annoncé la tenue dans les prochains jours à Mopti, d’un grand forum pour la paix auquel doivent prendre des personnalités comme l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré (ATT), le président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara, le Cardinal Jean Zerbo. Ce grand forum servira de dialogue fraternel entre les fils de la 5ème région devra aboutir à l’élaboration d’une Charte qui sera fondée sur les valeurs profondes de notre société, a-t-il annoncé. Selon Me Tapo «la solution ne peut venir que de nous, elle ne viendra pas de l’Armée, elle ne viendra pas de la Communauté internationale, la solution, c’est nous. Pour une fois, nous demandons à taire nos egos ».

L’union sacrée autour du Mali, était le mot clé de la conférence

« Lorsqu’on parlera tous le même langage, nous saurons que  nous sommes les mêmes communautés, frères et sœurs. Il faut qu’on cherche à retrouver nos valeurs fondées depuis des siècles qui sont entre autres : le cousinage, le lien du sang entre les communautés, le respect de sa parole, le respect de l’autre, le respect de soi, le respect du voisin, le respect du bien de l’autre, ce sont des valeurs que nous sommes en train de perdre tranquillement », a dit Me Tapo ». Et, «  si nous retrouvons toutes ces valeurs et que nous inventons une nouvelle solidarité et fraternité entre nous, en ce moment on peut détecter nos vrais ennemis et les combattre » a-t-il précisé.

Pour la concrétisation de l’initiative de la CAREMB, Me Kassoum Tapo, dit avoir contacté plusieurs personnalités, afin de lancer un appel à tous les enfants du Mali pour chercher les voies et moyens de sortie de crise. Il a assuré, qu’après cette rencontre, d’autres séances de sensibilisation seront initiées, afin de trouver une solution idoine à la crise au centre. Le porte-parole de la CAREMB a enfin invité la Communauté internationale à appuyer le Mali pour le retour des services sociaux de bases, telle que l’école, la santé, l’administration, et la justice, dans la plupart des communes de Mopti, depuis l’éclatement de la crise en 2012.

Pour sa part, le Secrétaire général de la CAREMB, Mamadou Togo, a invité les Maliens à se donner la main pour éviter que la digue de Mopti ne cède et pour que le Mali ne cède pas. A leurs tours, le président du Haut conseil islamique, Chérif Ousmane Madani Haidara, le Cardinal, Jean Zerbo, et le Révérend Yattara, ont tour à tour appelé à l’union sacrée autour du Mali.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here