Céréales – Mali : la production s’envole de plus de 27%

1
Céréales - Mali : la production s'envole de plus de 27%
LePoint.fr/Par Joséphine Johnson - Au Mali, la production prévisionnelle céréalière sera en hausse de 27% par rapport à la moyenne des 5 dernières années

Plus de huit millions de tonnes de céréales seront produits au cours de la campagne agricole 2015-2016, soit 27% de plus que la moyenne de ces cinq dernières années.

C’est la Cellule de planification et de statistique (CPS) du ministère du Développement rural qui publie ces chiffres après une évaluation complète de la campagne en collectant les données auprès des services sur l’étendue du territoire national. Il s’agit d’une évaluation provisoire destinée à fournir aux décideurs des données prévisionnelles sur le volume de la production céréalière. Résultat : avec ces données on peut évaluer les besoins sur le plan de la stratégie alimentaire et déterminer le niveau de crédit à l’économie que pourraient accorder les institutions financières. “Dès l’indépendance, notre économie a été structurée autour du secteur agricole pour en constituer le moteur. Des progrès importants y ont été réalisés, jusque-là. Toutefois, les performances de ce secteur restent nettement en deçà de notre espoir collectif, tant les potentialités dont il regorge restent insuffisamment exploitées”, a déclaré le président malien Ibrahim Boubacar Keita lors de ses voeux à la nation. Au regard de ces chiffres, le chef de l’État a annoncé que 15% des ressources budgétaires seront affectées au secteur agricole.

Une production céréalière en hausse

Ainsi, la production prévisionnelle céréalière 2015-2016 estimée à environ 10 millions de tonnes sera en hausse de 27% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, et de 15,26% par rapport à la campagne précédente (2014-2015). Les productions de mil, de riz et de maïs ont enregistré en 2015-2016 des augmentations significatives, non seulement par rapport à la moyenne, mais également à l’année dernière. Selon les analystes de la cellule de planification et de statistiques du département (Cps), le bilan céréalier serait de 327 kg par habitant et par an dont 83 kg pour le riz, moins de 22 kg (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

SOURCElepoint.fr
PARTAGER

1 commentaire

  1. le riz est la base de l’alimentation au Mali .Produissons assez que la terre permet.La terre ne ment pas mon grand pere avait raison.Lui qui avait environs 100 hect dans l’office du niger.
    Le probleme de la production du Riz aujourd est que les fonctionaires des grandes villes qui ont des salaires s’occupent de l’agri du riz et prennent la terre des locaux.
    Le mali merite sous IBK UNE REVOLUTION VERTE ,LA TERRE AU LOCAUX QUI ON GRANDI DS LA REGION .A niono la terre est bonne .”Meme si tu plante le riz ds les cailloux la tere donne ,meme si tu plante le riz ds les montages la terre donne “disait un chinois
    Dommage qu’on ne peut pas faire du pain de boulagerie avec du riz .

Comments are closed.