Mali-Banque Mondiale : La reprise bienvenue des opérations

0

Suite aux événements du mois de mai dernier ayant occasionné le départ du président Bah N’Daw et son Premier ministre Moctar Ouane, la Banque Mondiale avait suspendu ses opérations avec le Mali. Dans un communiqué datant de la semaine dernière, l’institution financière internationale annonce la reprise des opérations.

Cette décision fait suite aux discussions menées entre le Groupe de la Banque Mondiale et le ministère de l’Économie et des Finances le 29 juin 2021.

Partenaire naturel pour le développement du Mali avec un portefeuille actif de plus de 29 projets nationaux et régionaux qui totalise un montant global d’investissement d’environ 1,8 milliards de dollars US soit environ 910 milliards de F.CFA, la Banque mondiale intervient aux côtés du Gouvernement dans la mise en œuvre de projets se rapportant aux infrastructures routières, au développement rural, aux services sociaux de base (éducation, santé, eau potable), à l’aide budgétaire, à la réforme de l’Etat et à la décentralisation, au développement urbain, à la culture, à la société civile, à l’environnement, à la sécurité alimentaire ou encore à l’appui au secteur privé. Pour rappel, rien que pour le premier trimestre de  l’année 2021 plus de 219,35 milliards de F.CFA en prêts et dons ont été signés entre notre pays et Banque Mondiale.

Il ressort du communiqué émanant de ces discussions qu’‘’au terme de la mission d’évaluation de cette politique pour le Mali qui s’est déroulée du 29 juin 2021 au 18 août 2021, la Direction de la Banque mondiale a approuvé le 6 septembre 2021 la reprise de notre coopération avec Mali. Ainsi, le traitement des demandes de retrait de fonds, les activités des opérations en cours de mise en œuvre et aussi des opérations en préparation reprennent à partir de la date sus-indiquée’’.

Par ailleurs, la reprise des activités relatives aux appuis budgétaires sera évaluée au cas par cas. La reprise du traitement des demandes de retrait de fonds. ‘’Nous proposons de discuter les modalités pratiques et autres détails de la reprise de la coopération avec les unités de gestion des projets et les services techniques du Ministère de l’Economie et des Finances (Direction générale de la Dette publique, Direction générale des Marchés publics, Cellule de Coordination et de Suivi des projets) à la prochaine réunion mensuelle conjointe de suivi du portefeuille’’, souhaite la Banque Mondiale.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here