Fonds spécial COVID-19 : La CCIM promet 500 millions F CFA, mais ne verse que 115 millions F CFA

0

Le secteur privé a déclaré une contribution de 500 millions de F CFA, représentant l’apport de 9 opérateurs économiques au Fonds spécial Covid-19. Quatre jours après cette annonce, seuls deux opérateurs économiques ont payé 115 millions F CFA.

 Le lundi 6 avril 2020, un groupe d’opérateurs économiques conduits par le président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Mali (Ccim), Youssouf Bathily a été reçu par le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé. Par la voix du président de la faîtière du monde économique, le privé malien annonçait une enveloppe de 500 millions de F CFA pour le Fonds spécial Covid-19. Les donateurs présents à cette cérémonie étaient : Mandjou Simpara, Ibrahima Doucouré, Bocar dit Demba Yattassaye, Seydou Nantoumé, Lobbo Dramera, Youssouf Bathily, Abdoulaye Diawara dit Blo le représentant de la Société Yara Oil et celui d’Ibrahima Karagnara.

Youssouf Bathily, parlant au nom de ses ressortissants avait promis au chef du gouvernement l’implication de l’ensemble du secteur privé à travers d’autres gestes à venir.

A la date du vendredi 10 avril 2020, le Fonds spécial Covid-19 n’avait reçu que 115 millions de F CFA de la part de ceux-là qui avaient annoncé leurs contributions comme étant celles du secteur privé. Parmi les hôtes de la Primature du 6 avril, seuls Mandjou Simpara (représentant de Samsumg au Mali, import-export) a donné 65 millions de F CFA, suivi de Bocar dit Demba Yattassaye (PDG de Wad Motors, représentant de Hyundai), qui a contribué pour 50 millions de F CFA.

Il reste encore 385 millions de F CFA sur la promesse du secteur privé. Les retardataires sont attendus pour se manifester.

 

Abdrahamane Dicko

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here