BNDA/GIZ : Accords pour le monde rural

0

La Banque nationale de développement agricole (BNDA) et l’Agence allemande de Développement (GIZ), ont signé un protocole d’accord le mardi 16 février 2021 au Palais des sports.

 

Un protocole d’accord a été signé par la BNDA et la GIZ lors d’une cérémonie au Palais des Sports le mardi 16 février. « Cette cérémonie représente pour les deux entités un engagement ferme entre la BNDA et la GIZ de développer une synergie d’actions en faveur du monde rural », exprime Souleymane Waïgalo, directeur général de la BNDA. La GIZ, à travers son Projet AgroFinance, et la Banque nationale de développement agricole (BNDA) se proposent d’améliorer l’accès des exploitations agricoles et des petites et moyennes entreprises agricoles et agro-industrielles à des services financiers adaptés à leurs modèles économiques. En décembre 2020, a-t-il poursuivi, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale avait abrité la cérémonie de signature des contrats de financement entre le Mali et l’Allemagne, en l’occurrence 5 contrats dans le secteur de l’eau, de l’agriculture et dans d’autres secteurs, pour un montant de plus de 85,6 millions d’euros soit plus de 56 milliards de F CFA. La BNDA a également signé avec la KFW une convention de crédit d’une enveloppe de plus de 16,5 millions d’euros soit plus de 10 milliards de F CFA. Cette somme aura permis à la banque de financer les agriculteurs et les petites et moyennes entreprises. Ces financements ont concerné généralement les ruraux, les moyennes, et les petites entreprises. L’objectif de cet accord de partenariat est d’assurer un appui conseil pour le développement des produits adaptés, de renforcer les capacités des agents de la BNDA en financement des chaines de valeurs agricoles, d’identifier et de communiquer les besoins de financement des coopératives et PME agricoles, d’échanger régulièrement les informations sur l’évolution des différents projets. En mettant des matériels digitaux au service des exploitations agricoles et entreprises agro-industrielles dans les zones rurales, les deux parties désirent améliorer l’accès de ces personnes à des services financiers adaptés. La BNDA, prévoit de concrétiser par des actes concrets les termes de ce présent protocole d’accord.

Aminata Agaly Yattara

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here