Voyages du président Ibk à Tianjin, Qatar et Paris : Pour quel impact ?

55
SEM Ibrahim Boubacar Keïta à son arrivé ce lundi après-midi à Tianjin
SEM Ibrahim Boubacar Keïta à son arrivé ce lundi après-midi à Tianjin

De Tianjin (en Chine) à Paris en passant par le Qatar, le Président Kéïta a effectué des   voyages remarqués, tous plus budgétivores et tous plus surmédiatisés les uns que les autres. Aujourd’hui, l’on s’interroge sur l’impact  de ces déplacements. 

Au retour de Tianjin, où le chef de l’Etat avait été l’invité d’honneur du forum économique mondial « World Economic Forum of the new champions 2014 », la direction de la Communication et des Relations publiques de la Présidence de la République, dirigée à l’époque par notre confrère Sambi Touré, avait annoncé  l’obtention par l’illustre hôte malien « d’un don sans conditions » de 18 milliards de FCFA (27 millions et demi d’euros), ainsi que d’un prêt sans intérêt de 8 milliards de FCFA (un peu plus de 12 millions d’euros) par la Chine à notre pays. Se trouvait aussi dans la corbeille la signature de plusieurs conventions, portant notamment sur la construction du 4ème pont de Bamako, de la ligne de chemin de fer Bamako-Conakry, du pont sur le Niger à Ségou, de la centrale solaire de Kati, de cinq ports secs à Sikasso, Kayes, Nara, Narena et Gao. Au total, il avait été annoncé un investissement de près de 1.500 milliards de francs CFA par les Chinois au Mali.

Près d’une année après cette visite, rien de concret n’est à constater. Tout juste peut-on relever un don d’équipements roulants par le gouvernement chinois destiné à nos forces de sécurité.

Peu après la Chine, ce fut le voyage au Qatar où le président IBK s’était fait accompagner d’une délégation forte de près d’une centaine de personnes (ministres, opérateurs économiques, etc.). Encore une fois, aucune retombée concrète ne peut être relevée. Aucun investissement significatif n’est venu de la partie qatarie. Ni dans le domaine minier ou pétrolier, ni dans l’agro-industrie, encore moins dans les grands travaux comme la construction de routes, de ponts ou de barrages.

La semaine dernière, le président de la République était à Paris pour une visite d’Etat. Privilège dont bénéficie pour la première fois un chef d’Etat malien. Pourtant dès l’arrivée dans la capitale française, un premier accroc est apparu dans la solennité du protocole. Le Président de la République du Mali a été bien accueilli à sa descente d’avion par un président, mais un président de région. Le reste du programme s’est déroulé comme indiqué : un dépôt de gerbes à l’Arc de triomphe, une remontée de l’avenue des Champs Elysées décorée pour la circonstance du drapeau du Mali, mais sans le président français François Hollande à son côté, un diner d’Etat, un entretien au palais de l’Elysée, une visite à la Sorbonne, une rencontre avec la communauté des  Maliens résidant en France, etc.

L’un des temps forts du séjour était la conférence internationale pour la relance économique et le développement du Mali au centre de conférences de l’OCDE. A cette occasion, les intentions de contribution exprimées par certains partenaires réuniraient environ 3,4 milliards d’Euros, soit plus de 2 000 milliards de nos francs. Précisons que ce ne sont que des intentions. Seule la France s’est montrée plus concrète, en annonçant 360 millions d’Euros en dons et en prêts. Elle a précisé que 80 millions seront exclusivement destinés au développement des régions du Nord du Mali. C’est donc Paris qui décide où et comment son fonds  sera utilisé. Inévitable corollaire de ce choix, il faut s’attendre à ce que ce soit des entreprises françaises ou les filiales de celles-ci au Mali qui vont exécuter les marchés. Quelle est la marge de décision qui restera aux autorités maliennes ?

Au retour de Paris, comme cela avait été fait pour son voyage en Chine, le Président a eu droit à un accueil populaire à Bamako. D’après les organisateurs, les habitants étaient sortis pour dire merci au chef de l’Etat d’avoir mobilisé les fonds pour le pays. Explications dont nous ne commenterons tout simplement pas le ridicule.

En vérité, les voyages en grande pompe du Président lui ont servi uniquement à  répondre à ses adversaires politiques (les fameux « hassidis », ainsi qu’il les a qualifiés) et à se faire plaisir à lui-même. IBK pense redorer son blason après la publication par le très respecté journal français «  Le Monde » du sulfureux article sur ses accointances avec le tristement célèbre homme d’affaires corse, Tomi.

A notre avis, il est encore temps pour le chef de l’Etat de s’occuper très sérieusement  de la gestion du pays. Visiblement, celle-ci est en train de lui échapper. Il suffit pour s’en convaincre de s’en référer aux scandales à répétition et à la léthargie du gouvernement, incapable de mener des actions concrètes et d’envergure. Le Président doit aujourd’hui se fermer aux louanges démagogiques des courtisans et autres arrivistes professionnels. Il lui faut écouter les cris de cœur des Maliens. Il lui faut  être sensible à la misère de ces millions de jeunes et de femmes qui l’ont porté au pouvoir en septembre 2013. Ces personnes qui sont aujourd’hui dans la souffrance avaient voté IBK, parce qu’elles avaient cru en lui. Parce qu’elles avaient confiance en sa loyauté, en son intégrité, en son amour pour sa patrie, en son engagement pour le développement économique et social du pays. Nous formulons des vœux de bonne santé au Président et prions Dieu pour qu’Il l’aide à se ressaisir et à prendre fermement en main les rênes du pouvoir. Avant qu’il ne soit trop tard.

 

AL.

Commentaires via Facebook :

55 COMMENTAIRES

  1. Ces voyages ne doivent pas être mal vue par ses maliens qui comptent sur leurs président d’apporter la paix la réconciliation et un développement durable, tous ceci ont besoin de la collaboration de nos bayer puissante. Pour que cette confiance soit il faut partir envers ses personnes.

  2. Il n’y a jamais de fumer sans feu, ne voyons pas mal les voyages du président IBK, tout ce qu’il faut comprendre est qu’il les fait pour la nation et rient d’autre,
    Il faut voir du côté qu’à son âge, le voyage n’est pas un plaisir.

  3. Si le président trouve que la solution est de voyager pour trouver ce qu’il faut, je ne voie pas le problème.
    IBK sais ce qu’il fait et tous ce qu’il fait est dans l’intérêt de la nation.

  4. Sincèrement on ne peut finir d’être étonner de ses journalistes qui ne cherches qu’à mettre du problèmes là où il y en à pas, ces voyages sont ce qui permettra au gouvernement d’avoir de la collaboration avec des partenaires financiers.

  5. Et pourtant il faut que le président voyage pour apporter plus au pays.
    Nous devons soutenir ses voyages car c’est dans l’intérêt de la nation.

  6. Voilà un petit con de journaliste qui cherche sa place au près des hautes autorités. C’est bien de critiquer le président mais mentir de façon flagrante, cela tourne à un harcèlement politique ou médiatique

  7. Même si IBK reste le plus mauvais président du monde, on le préfère aux autres qui sont des opportunistes acharnés.

    VIVE IBK FOREVER

  8. Foutez la paix à nous, maliens et notre président avec vos histoires de budgétivores. Le président va manger tout cet argent pour aller où? Il veut s’acheter le monde entier ou quoi? A force de mentir, les journalistes commencent à croire aux mensonges

  9. Il faut que le président voyage pour apporter au pays,” Sigui tee son “…
    Ces voyages ne sont pas inutiles, ils jouerons bien leurs rôles et pour bientôt.

  10. Il faut dire que si nous sommes encore dépendants, c’est à cause des gabegies chroniques à répétions de nos journaliste ; sinon, l’achat d’un seul avion, pour un Etat ; comme le Mali, grand producteur d’or, ne devait pas être un scandale ; surtout pour un Président, que la volonté populaire des citoyens eux-mêmes a propulsé sur la scène… alors quoi de plus normal, que de le mettre dans de bonnes conditions de travail, qu’il mérite donc en retour, pour combler nos attentes. Devait-il se déplacer à dos de nos ânes, et chameaux ? Non !
    Et s’il effectue ces multiples voyages à la recherche d’opportunité de développement pour notre pays, nos journalistes vendus trouvent toujours quelque chose à dire. Le Mali verra-t-il le chemin du développement dans ces conditions? non!!!

  11. Ce que les maliens doivent essayer de comprendre est qu’IBK a la volonté de faire plus pour les maliens. Personne n’est sans savoir que quand la volonté existe il est fort probable que nos projets soient réalisables. De la même façon qu’il ne se décourage pas de chercher des partenaires pour notre pays, nous aussi nous ne devons pas nous décourager de lui faire confiance.

  12. Monsieur le journaliste sans talent,peux-tu nous confirmer que ces dons ont été rendus au Mali? Il ne faut pas parler sur un sujet dont tu ne maitrise pas. Il ne suffit pas juste d’entendre des rumeurs, des ragots pour venir crier au secours, on a besoin de preuves et de preuves irréfutables

  13. Au Mali nous devons être patients, ce développement durable auquel nous voudrions assister est le fruit de dur labeur. Ce développement durable doit être cherché partout dans les quatre coins du monde pour l’offrir à se pays et c’est au président IBK de s’en charger.

  14. IBK saura apporter ce qu’il faut pour un Mali fort et unis, ses voyages et sortis sont dans le cadre d’apporter au Mali la solution qu’il faut.

  15. Au Mali nous ne pourrons jamais nous en sortir lorsque la hauteur de la haine et de la jalousie dépasse la taille des humains. A force de vouloir salir l’image de notre président, les journalistes sont passés de bons métiers à bons griots. Ils veulent tous se faire remarquer et pour se faire, le seul chemin trouvé est de s’attaquer au président. Pauvre de nous, les maliens

  16. “Les jaloux sont comme les fous et les ivrognes, ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances. La jalousie provient d’un manque de confiance non pas envers l’autre, mais envers soi-même.”
    “La jalousie ne permet jamais de voir les choses telles qu’elles sont. Les jaloux voient le réel à travers un miroir déformant qui grossit les détails insignifiants, transforme les nains en géants et les soupçons en vérité.”

  17. S’il s’agit de faire un inventaire des visites de IBK, nos journalistes en sont les meilleurs. La Chine a fait des promesses au Mali, mais est ce que c’est le président IBK qui finance les projets? Si l’argent n’est pas là,qu’est ce qu’il pourra faire? Au lieu de dire que rien de concret n’est fait, il faut se rassurer de la tenue de ces promesses, pauvre journaliste.

  18. “La jalousie est un sentiment qui dérape !” “La jalousie engendre le Mal… La jalousie, c’est le Mal !” L’être jaloux est le mal en personne. Ce qui revient à dire que ce journaliste est le mal.

  19. Ce n’est pas pour rien que le président a été choisi par la majorité écrasante de la population. Il sait ce que cela signifie. Il fera ce qui est nécessaire pour le développement de la nation malienne d’où tous ses déplacements hors du pays.

  20. Si tu n’es pas au courant laisse moi te mettre au parfum. La visite d’IBK à Paris lui a permis d’amener de l’argent pour la reconstruction de notre pays. Nous ne pouvons que lui féliciter de son courage à trouver une solution pour le Mali.

  21. Les jaloux vont maigrir. Si tu n’as pas les moyens de t’offrir les mêmes voyages que lui alors je crois que ce n’est pas une raison de le critiquer mon cher.

  22. Le président est déterminé a sortie le Mali de cette crise. Il met tous les possibilité en n’œuvre pour que notre pays puisse sortie de crise multidimensionnelle.

  23. Pendant les visites, IBK revalorise les relations entre le Mali et les s’autres pays. En diplomatie un État ne peut pas vivre sans les s’autres États.

  24. Cette visite d’Etat à Paris ouvrira d’autre porte à notre pays sur le plan politico-sécuritaire, sur le plan politico-diplomatique et pour une sortie de crise favorable à notre pays.

  25. Si cela ne tenait qu’a IBK, il ne voyagerai point, il voyage dans le cadre des voyages affaires. Dans ses voyages, il récolte plusieurs fonds pour le financement de plusieurs projet au Mali.

  26. les voyages d’IBK sont des voyages très important pour la relance économique de notre pays. L’économie malienne a besoin d’un coup de pousse et le président de la république est acharné à apporter ce coup de pousse nécessaire pour notre économie.

  27. IBK tu nous apporté beaucoup de joie, les maliens ne peuvent que te remercié. ALLAH KA I DJOUGOU BEH MALO on est trop fière de toi

  28. IBK est un brave homme et cela ne date pas d’aujourd’hui. On vraiment fière de toi IBK.

  29. 💡 💡 💡 Une question très simple pour le journaliste, il est journaliste, ou bien inspecteur financier ? ❓ ❓ ❓ ❓

  30. IBK depuis que tu es devenu président du Mali, beaucoup de chose ont changé. Ta nomination nous a procuré beaucoup de bonheur. Président kounandi

  31. Merci IBK tes voyages ont service à grand choses. On sait que tu ne fais rien sans cause

  32. Je demande si ce journaliste n’est pas un inspecteur de finances? Les dons et prêts reçus des différents voyages du chef de l’Etat seront dépensés dans la relance économique, le financement de la paix le développement des régions du nord, la reconstruction et le développement de tout le pays. Dans quelques années le Mali sera un pays émergent. Ce n’est pas parce qu’il d l’argent qu’il le gaspiller. 😆 😆 😳 😳 😳 😳

  33. Des financements de projets sont en cours. Ce n’est pas en restant dans votre maison édition que vous vous rendrez compte des réalisations d’Ibrahim Boubacar Keïta. Le Mali n’a jamais connu un président aussi loyal, patriote et digne qu’IBK, depuis l’avènement de la démocratie. 😆 😆 🙄 🙄

  34. Monsieur le journaliste, le petit monsieur, qu’entendez-vous par”s’occuper de la gestion du pays”? Au moment où toutes les nits du vieux sont blanches pour la cause des maliens, des journalistes se permettent de raconter de n’importe quoi. Vraiment si ce n’est pas le Mali, on ne rencontre cela nulle part. 💡 💡 😛 😛 😛 💡 💡

  35. Tous ces voyages s’inscrivent dans le cadre de la relance économique et du développement de notre pays. Il est temps que le chef de l’Etat entreprenne des voyages au près des donateurs pour financer la paix et reconstruire le Mali. 😀 😀 😀 😆 😆 😆

  36. Bon voyage au président de la république. Nous sommes contents des résultats réalisés des précédents voyages. Surtout celui de la France qui a permis au mali de retrouver l’accompagnement de la France te des bailleurs de fonds. 💡 💡 💡 😆 😆 😆

  37. Cette relation d’amitié est une vieille amitié dont la rupture peut engendrer des conséquences néfastes sur tous les deux pays. Alors je prie mes compatriotes d’encourager ces deux messieurs et d’ailleurs ceux qui vont venir après eux de ne jamais rompre cette amitié. C’est vrai que le cours normal de la vie fait les gens aient des controverses mais se ressaisissent après et se donnent à nouveau les mains pour marcher ensemble. Telle est la situation actuelle entre le Mali et la France.
    Vive le Mali !!!
    Vive la France !!!
    Vive IBK !!!
    Vive François Hollande !!!

  38. Toutes mes félicitations au président de la république pour les voyages qu’il a fait et continue de faire. Aucun de ces voyages n’est privé. C’est dans le cadre de sa fonction qu’il entreprend ces déplacements. C’est le mali bénéficiera des retombés. 😛 😛 👿 👿

  39. Tous les visites d’Ibrahim Boubacar Keïta ont eu des retombés. Ce n’est pas parce que les journalistes n’ont pas reçu de part que vous vous permettez de critiquer les voyages de la sorte. 😛 😛 😆 😆 😆 😆

  40. Rien ne vaut que la paix et la paix n’a pas de prix. Si elle devrait avoir un prix ce serait bien sûr le sacrifice : se pardonner, se réconcilier, s’aimer. Si nous voulons quand même la paix il va falloir qu’on se sacrifie pour beaucoup de chose. Je félicite et j’encourage : le président de la république malien, le président de la république française, les soldats maliens, les soldats onusiens, toutes les personnes qui ont concouru et qui continuent à concourir dans la réalisation de la paix et de la réconciliation au Mali. Si nous vivons paisiblement aujourd’hui ce n’est que la suite logique de la fin de cette situation calamiteuse. A présent, nous pouvons espérer sur tout ce que nous voulons et nous aurons mille chances de l’avoir dans notre pays.

  41. Le Mali avance à une allure infernale qu’aucun homme, fort ou méchant soit-il, ne peut arrêter. Nous sommes en train de montrer au monde entier que nous sommes un pays responsable, démocratique, républicain, uni, souverain, et fort. Malgré tous les efforts déployés par le président et ses illustres ministres des individus ni foi ni loi se donnent le plaisir de mettre des bâtons entre les roues ceux-ci. Cela deviendra un combat public entre le président, ses ministres, la population et toutes les personnes qui disent non à la voix publique.

  42. Sans IBK je ne voyais plus d’avenir pour le Mali et sa population. Mais avec son arrivée, l’espoir a commencé à renaître dans le cœur de tout le monde. Je me sens alors mal en lisant des individus dire des malhonnêtetés sur la personne de ce grand homme, l’espoir des maliens.

  43. Si ce n’est pas les opposés, personne n’ose dire que le président n’a rien fait dans ces deux années. D’ailleurs, ce sont ces deux ans qui nous ont permis de savoir que le pays a pris une bonne direction et risque pas de devenir un pays en crise infiniment profonde et grave. Le président, en compagnie des braves hommes, est parvenu à obtenir un accord de paix et de réconciliation nationale.
    En plus de cela notre économie est en train de connaitre une nouvelle orientation avec la présence de Mamadou Igor à la tête du ministère de l’économie et des finances.
    Le secteur agricole, quant à lui, était menacé par l’histoire calfeutré des engrais frelatés. Mais, il a été révélé que c’était mensonge et calomnie contre la personne de Tréta. Les paysans ont donné un résultat bien plus favorable et évolué que les autres années.
    Sur le plan partenarial, nous tendons chaque jour vers la consolidation de nos relations avec les partenaires tant financiers que techniques. Un acte qui symbolise la confiance que les autres pays ont envers le nôtre.
    Je ne saurais terminer avec la liste des progrès sans ennuyer mes lecteurs, mais retenez qu’IBK est et demeurera toujours une solution et une meilleure pour les maliens de combattre tant la crise que le retard économique et le développement social et culturel. Pour se faire, nous ne manquerons jamais de compliment pour lui décliner notre confiance et notre soutien à son égard.

  44. Monsieur le soi-disant journaliste, vas te faire voir ailleurs. Où bien penses tu que ces aides doivent être distribuées entre nous par personne? Mais ne montrer pas aux gens que tu as une mémoire courte, espèce de con. Merci IBK, vous êtes l’homme de la situation.

  45. IBK le MALI vous dit merci, nous sommes tous fiers de vous. Je suis sûr que le Mali sera au concert des grands pays bientôt. Maintenant tout rentre dans l’ordre, nous avons récupéré tous nos partenaires financiers, l’accord de paix a été signé et les choses bougent bien à KIdal,l’armée aussi est en voie de réformation avec une loi de programmation qui va mettre toutes les conditions de l’armée en ordre durant cinq ans.

  46. Les jaloux vont maigrir, bravo IBK. Je sais que si ces opportunités ne se tenaient qu’à certaines personnes de genres inconnus, le Mali n’allait recevoir même un centime près. Mais les hommes n’ont pas les mêmes poids ni les mêmes valeurs, vous celui de la situation. Le Mali se glorifie avec vous !!!

  47. Monsieur le journaliste ne sois pas pessimiste, ces aides ont été sentis et le président IBK est à féliciter.
    L’avenir du Mali est promettant, parce que tous les partenaires financiers sont actuellement à cheval avec notre pays. La conférence de l’OCDE en FRANCE a tout prouvé et le sommet AFRIQUE-INDE va reprouver encore avec des aides somptueuses. Vive le Mali et bravo à IBK !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  48. Mettons à côté même ces aides financiers. Ces gestes de la communauté internationale sont à féliciter et cela montre que nous avons un grand président et des grands diplomates capables de convaincre soit promouvoir les potentialités de notre pays. Un grand n’est pas un petit, IBK est un grand parmi les grands. Vive le Mali et vive IBK !!!

  49. Bravo IBK, nous n’avons pas de mot pour vous 😀 😀 😀 le Mali vous dit merci seulement et bonne chance pour le reste de votre quinquennat !!!

  50. La trouille du gouvernement immobile et l’excès de zèle d’un IBK qui se trompe de pays!

    Il est de coutume de dire que le peuple malien est un peuple patient à la limite de la passivité.

    Mais méfiez vous de l’eau qui dort!

    Le régime de Moussa Traoré du haut de ses 23 ans de pouvoir sans partage, en a su à ses dépens en 1991.

    Même le colonisateur français sait mieux que quiconque de quoi le peuple malien est capable pour avoir essuyé de nombreuses résistances à la pénétration françaises de Kayes à Kidal.

    IBK qui n’a pas conquît le pouvoir de haute lutte au Mali, n’est autre chose qu’un locataire passager de Koulouba investi des pouvoirs que le peuple a bien voulu lui accorder pour 5 ans.

    L’exercice de ce pouvoir a des règles édictées dans la constitution de notre pays et dans nos lois et règlements.

    Au Mali, nous sommes un état de droit et une démocratie et cela confère des droits et des devoirs aux citoyens maliens quelles que soient nos convictions politiques.

    Pour avoir été reçu en visite d’état à Paris grâce au respect et à l’amitié du peuple français envers le peuple malien, IBK comprend à l’envers le sens de ce geste français et crois que les honneurs qui lui ont été faits en France lui permettent de s’arroger le droit de monter sur un piédestal autre que sa fonction de président de la république du Mali lui permet.

    Il en profite pour gesticuler en s’arc-boutant pour proférer des menaces et lancer des invectives à l’encontre des citoyens maliens au motif que son honneur à lui a été atteint parce que sa politique chaotique et désastreuse des affaires publiques au Mali fait l’objet de critiques objectives.

    Non IBKni tu te trompes sûrement de pays et de peuple.

    Tu crois être âgé et avoir vécu, mais tu connais très mal le malien.

    Le jour où l’arrogance qui s’éveille en toi, pique vraiment ce vaillant peuple du Mali tu sauras ce jour pourquoi je t’appelles IBKni car les opportunistes qui arpentent les rues de l’aéroport pour scander ton nom avec balafon et Djembé en te faisant croire qu’ils sont 100% IBK ou “N’tachidon” vont disparaître un à un et tu seras pris SEUL dans un trou de ras comme ton ami Gbagbo.

    Si tu me crois pas, demande au général 10 étoiles Sanogo, à Cheick Modibo Diarra ou aux Capitaines Dadis Camara ou Blaise Compaoré.

    Ils se croyaient tous intouchables comme toi et étaient tous arrogants comme toi.

    Donc Sabali!

    “Sabali dè, ni bè n’ga fantan kan mè”!

    Exerce ton pouvoir dans le cadre du droit malien et respecte les lois du Mali.

    Ce sont nos lois qui nous donnent la liberté d’expression et d’opinion au Mali et ton pouvoir est trop petit pour enlever ces droits au peuple malien.

    Donc Sabali!

    Une fois de plus!

    Si tu ne peux pas supporter les critiques des maliens quitte le pouvoir dans la dignité tant qu’il est temps.

    Mais tes écarts langage et les communiqués débiles de tes “yogoromassa” de gouvernement sont en réalité des insultes pour les maliens qui t’ont élu président de la république pour 5 ans.

    Donc respecte les maliens!

    Et c’est la dernière fois qu’on t’avertit!

    A BON ENTENDEUR SALUT!!!

    • Miss yacoub 😆 😆 😆 😆 en campagne d’acharnement 😆 😆 le satan des satans :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: avec petit couille 😆 😆 😆 salute ❗ ❗ ❗ ❗

    • Toutes mes félicitations à monsieur le président de la république pour tout ce qu’il est en train de faire pour le Mali. Ces nombreux voyages ne se révéleront pas vains si nous l’encourageons encore, encore et encore. Le maintien d’une bonne relation est une chose qui consolidera les rapports de l’avenir. Ni la France ni le Mali n’oubliera ces évènements immémoriaux tout comme les moments qui ont précédé ces jours-ci.
      Merci Holande.
      Merci Ibk.
      Merci à tous ceux qui nous soutiennent techniquement ou financièrement.

    • Le petit con de l’Urd, tu es là encore. Mais pourtant je t’ai dit de ne pas pas prendre un seul post pour toute la journée et pour tout article confondu. C’est un manque d’inspiration ou une fuite de mémoire qui t’arrive? CON de vieille école

Comments are closed.