Gestion de la pointe d’eau 2017-2018 : Kanadjiguila doté d’infrastructures d’adduction d’eau pour un coût de plus de 43 millions de FCFA

0

« Merci IBK, merci Malick », telle  était la chanson cantonnée dans les rues de Kanadjiguila, le samedi 28 avril dernier par les femmes et les enfants  venus nombreux accueillir le ministre de l’Eau et de l’Energie et sa délégation. 

C’était à l’occasion de l’inauguration des infrastructures d’adduction d’eau réalisées dans ce quartier de la commune du mandé, dont les populations, particulièrement les femmes, souffrent le martyre pour se procurer de l’eau potable. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgence sociale d’accès à l’eau  potable  pour la période chaude de  l’année 2017-2018, sur la deuxième phase du Programme de réalisation de système hydraulique Villageoises Améliorés (SHVA) à Bamako et environs. Elle vise à faciliter l’accès à l’eau potable, et  à moindre coût aux couches les plus vulnérables de la population.

Ainsi, il a été réalisé  à Kanadjiguila, entre autres, un forage de production de débit supérieur ou égal à 5m3; un château d’eau métallique d’une capacité de 10 mètres-cubes sur une hauteur de 7 mètres sous cuve; un réseau de distribution d’une longueur de 300 mètres linéaires ; trois bornes fontaines munies de robinets de puisage ; un local pour le gardien ; une source d’énergie solaire. Il faut rappeler que le tout a été financé sur budget national pour un montant de 43 406 560 FCFA.

Pourles populations de Kanadjiguila, l’inauguration de  ces infrastructures d’eau dans leur quartier, en cette période de grande chaleur, est  synonyme de la fin des problèmes liés à l’eau. C’est pourquoi, pour mieux exprimer l’ampleur du phénomène, quelques dames ont joué devant le ministre une pièce de théâtre illustrant la dure réalité de leur quotidien.

Auparavant, la porte-parole des femmes de Kanadjiguila a adressé des remerciements au président de la République à travers le ministre de l’énergie.

« Immense est notre joie aujourd’hui dans notre quartier. Car ce jour est un jour historique pour nous femmes de Kanadjila. Nous nous ne pouvons que saluer le président de la République et son ministre qui ont su comprendre et apporter une solution une solution à notre souffrance», a souligné la porte-parole des femmes. Pour sa part, le maire de Kanadjiguila a rappelé l’importance de la réalisation des deux forages dans sa commune. Selon lui, les 59 352 habitants partagent six puits à grand diamètre, 56 pompes motrices humaines, six adductions d’eau potable, (AAE) et trois systèmes hydrauliques villageois Amélioré (SHVA). Tout cela est « très insuffisant », à en croire l’orateur. Pour terminer, il a demandé au ministre de bien vouloir réaliser dans les autres quartiers de sa commune d’autres forages pour atténuer la souffrance des populations.

Pour sa part, le ministre MalickAlhousseini a exhorté les bénéficiaires, à prendre toutes les dispositions organisationnelles qui leur sont conférées par les textes de la décentralisation, pour assurer la pérennité des systèmes d’approvisionnements en eau. « C’est à ce seul prix que nous tirerons profit des investissements importants qui viennent d’être réalisés », a-t-il dit. Il a également profité de l’occasion, pour exprimersa gratitude au président de la République,pour son accompagnement ; aux partenaires de son département, et à ses collaborateurs. Enfin,  le ministre n’a pas manqué d’adresser ses félicitations et encouragements à tous ceux qui ont participé de près ou de loin, à la réalisation des ouvrages.

Mohamed Naman Keita    

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here