PDI-BS le ministre de l’agriculture en visite des chantiers du seuil de Kourouba : Le seuil sera remis avant le délai

0
Office du Niger: Dr Nango Dembélé fait un premier point de la campagne rizicole avec les paysans
Dr Nango Dembélé

Le Ministre de l’Agriculture, Nango DEMBELE a visité les chantiers du seuil de Kourouba le jeudi 17 Mai 2018. Les travaux avancent à hauteur de souhait. Le maitre d’œuvre M. Rasolofonirina JOHANESA, promet la remise de l’ouvrage avant le délai  

Selon le coordinateur de PDI-BS, Soumaila SAMAKE, la première et la principale fonction du seuil est de rehausser le plan d’eau du Sankarani pour continuer à irriguer les  périmètres en maitrise totale. La deuxième fonction porte sur le désenclavement notamment de la RN7 à Kourouba jusqu’à Selingué en passant par Manikoura. La troisième fonction est électrique. En plus de ces trois fonctions, M. SAMAKE nous apprend que le seuil sécurisera l’approvisionnement du périmètre existant de Manikoura pour la culture de contre saison et favorisera l’aménagement d’un potentiel irrigable en maitrise totale de 5 000 ha de plaines situées sur le long de la rivière Sankarani en aval du barrage de sélingué et en amont de la confluence avec le Niger. Le seuil va permettre de renforcer les activités d’élevage et de pêche dira le coordinateur du programme.

Pour le maitre d’œuvre, M. Rasolofonirina JOHANESA,   Le seuil est situé sur la rivière  Sankarani au droit du village de Kourouba, à environ 50 kms en aval du barrage de Sélingué et à 1 km en amont de la confluence avec le fleuve Niger.  Il est équipé d’une passe à poisson conçue spécialement pour le déplacement des variétés de poissons de la zone. Il compose quatre clapets mobiles de type ventre à poisson. Par sa conception, ce type de clapet possède une tendance naturelle à l’ouverture sous l’action de la poussée de l’eau. Les organes hydromécaniques sont beaucoup plus légers, plus maniables et rapides avec possibilité de manœuvre  et manipulation automatique.

Le seuil prévoie 12 turbines basses chutes pour la production d’électricité. Le dispositif est un groupe compact, submergé, intégrant tous les éléments nécessaires à la production d’énergie renouvelable de 3480kw.

A la date d’aujourd’hui, l’état d’avancement du seuil de Kourouba est de 83%pour un délai consommé de 81%. Il rassure que le seuil sera remis avant le délai consigné dans le contrat. Le ministre Nango DEMBELE se dit satisfait de l’exécution des travaux. Il a salué et encouragé le maitre d’œuvre pour l’avancer des travaux. Il a vivement salué la compréhension et l’engagement de la population de Kourouba pour la construction du seuil.

Oumar KORKOSSE

PBI-BS A DJENNE   LES TRAVAUX DU SEUIL SOUS HAUTE  SECURITE !

 

Après les évènements des terroristes sur le seuil de Djenné le 08 Mars 2018, le gouvernement du Mali a déployé un effectif important  de militaires  bien armés et  basés  en positions stratégiques sur les deux rives du fleuve. Les travaux ont repris, le reste des vannes sont installées, le processus de pose du pont a commencé.

Tard vaut mieux que jamais a-t-on l’habitude de se rappeler. A près l’attaque du seuil de Djenné le 08 mars 2018 par les terroristes, les autorités malienne ont prit des dispositions pour sécuriser les travaux. Un important  effectif de militaires  bien armés est  basé en positions stratégiques sur les deux rives du fleuve.  Ces éléments de l’armée malienne effectuent des patrouilles de sécurité autour du seuil ainsi que  la ville de Djenné. Pour revenir aux travaux, force est de reconnaitre que la reprise a coûté des efforts au PDI-BS et ses acteurs pertenaires. A la date d’aujourd’hui, les Coréens en charge de la pose du matériel électromécanique notamment les vannes et des  chariots, ont complètement terminé la pose des vannes des deux passes qui restaient avant l’attaque. Ils attendent la pose du pont pour installer les deux chariots. Selon le coordinateur national du programme, Soumaila  SAMAKE, Cette phase du pont revient à l’entreprise chinoise « sinohydro » qui rencontre des contraintes indépendantes de sa volonté suite aux mesures de sécurité prises par leur pays d’origine. Ces mesures consistent à réduire les mouvements des chinois dans certaines zones du Mali. L’entreprise a acheminé tous les matériels sur le chantier. Elle est à la recherche d’une entreprise de sous-traitante capable d’exécuter cette phase. M. SAMAKE rassure que le processus est déjà enclenché seulement la réception qui était prévue dans ce mois n’est plus possible. Regrettant tous ce retard, le PDI-BS, le génie rural, l’AGTIER et les différentes entreprises sont au four et au moulin pour livrer un ouvrage digne de son nom d’ici novembre 2018.

KORKOSSE PDI-BS

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here