Sécurité alimentaire : Oxfam lance un programme national de 2,1 milliards FCFA

0

Sous financement de la Belgique, Oxfam va mettre en œuvre un programme d’appui à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Mali. L’atelier de lancement national et de planification dudit programme a eu lieu ce mardi 19 juillet, à l’hôtel Mandé. Sous la présidence du secrétaire général du ministère de développement rural, en présence de l’Ambassadeur de la Belgique à Bamako.

 Au Mali, seulement 26 % des propriétaires de terre sont des femmes contre près de 74% pour les hommes. Une inégalité qui empêche l’autonomisation des femmes, notamment en milieu rural. Le programme d’appui à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Mali vise, selon Diawary Bouaré, Directeur pays d’Oxfam Mali « à mettre fin aux injustices sociales et inégalités », dans le secteur agricole. Ainsi le programme permettra de renforcer les chaînes de valeurs agricoles intégrant les petits exploitants en particulier les femmes dans les zones de Koulikoro, Ségou et Koutiala.

Lancé pour la période 2022-2026, le programme veut accompagner 1600 femmes rurales travaillant sur les chaînes de valeur telles que le lait local, le soja, le riz étuvé. Aussi, 800 déplacés internes bénéficieront de l’accompagnement du programme. En plus, le programme permettra de renforcer la société civile locale, régionale et nationale pour favoriser le dialogue social pour une meilleure prise en compte des intérêts des paysans par les autorités publiques.

« Le programme d’appui à l’amélioration de la sécurité alimentaire est un programme multi-pays», a indiqué Daniel Siméon Kelema, secrétaire général du ministère du Développement rural. Dans son discours de lancement officiel du programme, le secrétaire général a rappelé que le coût de cet important projet pour le Mali. A ses dires, le programme est co-financé par Oxfam à 20% et à 80% par la Direction générale de la Coopération au développement de la Belgique. Le budget total du programme est 3,3 millions d’euros, soit 2,165 milliards FCFA.

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here