Saisie de 88 lingots d’or : Le ministre des Finances félicite les agents des douanes

2

«La reconnaissance est une obligation qui suit nécessairement tout bienfait», disait Charles Gobinet, un écrivain français. Et c’est fort de cette sagesse que le ministre de l’Economie et des Finances a adressé une lettre au Directeur général des Douanes du Mali pour féliciter les éléments de la base avancée de Bancoumana suite à la saisie de 88 lingots d’or, le 21 décembre 2020.

Dans cette correspondance, le ministre Alousséni Sanou met l’accent sur l’engagement du gouvernement dans la lutte contre la fraude et la criminalité transfrontalière.  Selon lui, cette action qu’il qualifie de prouesse contribue à la protection de l’économie nationale.  C’est ce qui explique d’ailleurs  la lettre de félicitation et d’encouragement adressée aux gabelous de Bancoumana plus singulièrement aux éléments ayant opéré cette saisie.

Il s’agit des inspecteurs des douanes Nouhoum Koné ;  Mamadou Traoré ; Oumar Kassambara, les contrôleurs  Harouna Coulibaly, Daouda Traoré  et des agents de  constatation  Moussa Djiré, Namory Kéita et Bakoroba Niaré.

Avant cette lettre de félicitation, ce grand coup de filet des agents de terrain a été salué par la hiérarchie douanière. Le directeur général adjoint des douanes, le colonel-major Amidou Foncourou Bakhaga, a salué « la dextérité » avec laquelle les agents ont mené cette saisie record.

Rappel des faits

Cette importante quantité du métal jaune a été retrouvée à bord d’un véhicule qui se dirigeait vers la frontière entre le Mali et la Guinée. Les deux passagers du véhicule ont été appréhendés par la brigade spéciale commandée par l’inspecteur des douanes, Nouhoum Koné entre Siby et Kouremalé. La fréquence  du véhicule sur l’axe Bamako-Kouremalé plus l’heure de sa sortie (5 heures du matin), a alerté les agents, selon le lieutenant-colonel Ahmadou Sanogo, directeur des renseignements et des enquêtes douanières. Le véhicule a été traqué et immobilisé par les douaniers qui ont découvert des lingots d’or dissimulés sous les sièges à l’arrière de la cabine du Pickup.

La valeur marchande de 88 lingots d’or soit 143 kg  est estimée à plus de 4 milliards de FCFA.

N.D 

Source : L’Alerte

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. QUE LES LINGOTS D’OR SOINET MIS A LA DISPOSITION DU TRESOR MALIEN. LE MALI EN A BESOIN POUR PAYER CES FONCTIONNAIRES ET CREER DES EMPLOIS
    QUE LES AUTEURS ET COMPLICES SOIENT TRAQUES , ARRETES ET JUSGES SUIVANT LA LOI EN LA MATIERE

    • D’accord avec toi et c’est ce que mon grand frere Madiassa Maguirage disait le Mali ne peut pas etre assis sur de l’or et etre pauvre! Il faut arreter les voleurs et leurs complices et le tresor national va s’enrichir pour que nos enseignants soient payes et que nos enfants aillent a l’ecole!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here