Programme de restructuration industrielle : Trois unités dotées d’équipements de production

0

En application  du programme  de restructuration  et de la mise à niveau  des entreprises industrielles soutenues par l’UEMOA et l’ONUDI,  trois unités industrielles ont  été dotées mercredi 23 septembre de plusieurs équipements de production pour la qualité de l’offre et la compétitivité de leurs produits.

Les entreprises bénéficiaires  des équipements  de production de ce programme piloté au Mali par le Bureau de Restructuration  et de Mise à Niveau  des Entreprises Industrielles sont : Keïtala Négoce installée à Sikasso,  la Boulangerie des Halles de Bamako et l’entreprise SYATELS industries  S.A  établies toutes  les deux à Bamako.  Elles ont été dotées des équipements de production  comme un moteur électrique 60KVA-48KW insonorisé,  des onduleurs APC-SMART1500VA230V et APC-BACK-UP 650VA230V, un four de cuisson pâtissier  Air pulse, d’un Batteur cuve 40L, d’un Groupe électrogène 25 KWH, d’une moto tricycle et des ordinateurs, etc.  S’y ajoute la remise d’un photocopieur  multifonctionnel géant au  Ministère du Commerce et de l’Industrie pour renforcer ses capacités.

Selon le secrétaire général du Ministère des Commerce et de l’Industrie, Adama Yoro Sidibé,  ces entreprises bénéficiaires ont réalisé des investissements, renforcées leur capacité des ressources et améliorées les coûts et les outils de production. Ce, en application du  programme  de restructuration  et de la mise à niveau  des entreprises industrielles  « Phase de relance 2017-2019 » soutenu par l’UEMOA et l’ONUDI. Ledit programme mis en application  par le BRMN  vise à relancer  le secteur industriel au Mali à travers l’amélioration de ses performances institutionnelles, techniques et économiques.

Pour le Directeur général du BRMN, Hamadoun Aba,   l’application de ce programme a permis de réaliser  la formation de 102 consultants et des cadres de l’administration sur la restructuration et la mise à niveau, l’adhésion de 70 entreprises au programme,  la réalisation de 50 pré-diagnostics et 34 diagnostics, la modernisation  de l’outil de production…

Et Hamadou Aba du BRMN de conclure que  ce travail a eu un impact  positif sur la production industrielle  au Mali à savoir  l’amélioration et la maîtrise de la qualité de production, la diminution des pertes  d’énergies et de matières, l’augmentation des chiffres d’affaires des entreprises bénéficiaires  de 37,67%, l’évolution de la valeur ajoutée à 6% par an et des emplois à 12,45% .

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here