Sotelma – Malitel : Pour le confort des Maliens

0
Malitel-Sotelma

Ils sont très nombreux, nos compatriotes, Ă  bien apprĂ©cier les services offerts par la sociĂ©tĂ© tĂ©lĂ©phonique. Des fonctionnaires aux chĂ´meurs, en passant par les mĂ©nagères, menuisiers, mĂ©caniciens, entre autres, les Ă©loges ne tarissent pas. Tout juste avant les fĂŞtes de fin d’annĂ©e 2015, votre fidèle serviteur a recueilli quelques tĂ©moignages.

 

Bakari TraorĂ© (Enseignant) : “ Je venais de dĂ©couvrir l’offre relative au ContrĂ´le Parental.

Je savais que mes enfants Ă©taient fous d’Internet. C’est moi – mĂŞme qui leur avait donnĂ© pourtant des tablettes et des ordinateurs. Je pensais qu’ils s’instruisaient et s’amusaient souvent. Mais, puisque certaines choses, pas du tout orthodoxes, peuvent passer sur Internet, j’ai donc sautĂ© sur la bonne occasion que Malitel m’a donnĂ©e. C’est ainsi que dès lors je prends soin de leur navigation sur la toile.

Cela a Ă©tĂ© beaucoup pour moi car je n’avais rien Ă  dĂ©penser. A travers la presse, j’ai su que le service ” ContrĂ´le Parental ” Ă©tait gratuit.

Les indications Ă©taient prĂ©cisĂ©es dans un journal. Maintenant, mes enfants eux – mĂŞme s’en rĂ©jouissent. ”

 

Fanta Camara (MĂ©nagère) : ” J’ai mis du temps avant de dĂ©couvrir les tĂ©lĂ©phones. C’est mon mari qui m’en a offert Ă  double puce.

Il m’arrive de tĂ©lĂ©phoner Ă  des parents et amis. Les enfants aussi s’en servent. Ce que j’ai remarquĂ©, c’est qu’avec les crĂ©dits Malitel, j’arrive toujours Ă  communiquer longtemps. Un jour, ma fille m’a informĂ© sur le nouveau service ” Kibaru ” de l’opĂ©rateur. Elle m’a appris, via le menu #555# option 6, Ă  recevoir beaucoup d’informations. Ainsi, je consulte mon horoscope chaque jour. Et dès que j’ai besoin de renseignements sur un hĂ´pital, je tape. Cela me plait beaucoup “.

 

Mamadou KeĂŻta (MĂ©canicien) : ” Je suis un fan du service ” Damou “. Il s’applique Ă  tous les opĂ©rateurs nationaux. Avec  seulement 1900 frs de crĂ©dit Malitel, j’ai droit Ă  une (1) heure de communication, cent (100) SMS et autant de Mo. Lorsque j’ai seulement un billet de mille francs sur moi, je mets 980 frs de crĂ©dit, j’ai trente (30) minutes de communication, 80 SMS et 80 Mo. Avec ça, j’arrive Ă  joindre mes clients qui n’ont pas Malitel. ”

Ces tĂ©moignages Ă©loquents n’Ă©tonnent guère les observateurs. Faut – il le rappeler, depuis sa crĂ©ation, l’entreprise SOTELMA – MALITEL n’a cessĂ© de dĂ©ployer d’immenses efforts pour amĂ©liorer le quotidien de ses clients. Au – delĂ , celui de l’ensemble des Maliens.

B. Koné

PARTAGER