Billet de Roche : Les petites coupures des billets de nos banques se seront-elles volatilisées….ou ?

2
Mamadou Keita dit Roche
Mamadou Keita dit Roche

Il nous revient assez régulièrement tant au niveau des commerçants détaillants, qu’à ceux des gros ou des comptables comme chez les fonctionnaires et dans les grins qu’il s’avère comme un parcours de combattant d’obtenir des petites coupures à chacun de nos retraits dans les banque de la place. Et pourtant! Et pourtant! au sortir de la banque ou des banques, découragés et désespérés, une file indienne de ” débrouillardeurs ” à la devanture des banques, nous propose des billets flambants  neufs de cinq cents francs, de milles francs et deux milles francs. Attention ! ce n’est pas gratuit.

Pour un échange de cinquante milles francs, vous payez une ristourne de 5 à 10%. Tout en étant ignard des affaires de banques, je me demande si elles peuvent, agios et intérêts confondus, générer autant de bénéfices. Notre pays possédera -t- il deux sortes de banque ? Une banque du dedans et une du dehors ? Si tel est le cas, il ne nous restera plus qu’à transformer la BCEAO en musée pas d’objets d’art mais en bâtiment d’art.

A mes frères banquiers, n’interprétez pas mes propos comme une calomnie ou une médisance mais plutôt comme une exhortation pour que vous puissiez approfondir vos investigations afin que de telle pratique cesse dans un Mali qui cherche son renouveau car, je ne fais qu’exprimer l’opinion des Bamakois qui pensent de plus en plus à une grande magouille organisée. Je n’oserai jamais croire en cela. Il vous faudrait vous convaincre que la population a besoin de ces coupures et pour les cérémonies si prisées au Mali, et pour les entrepreneurs qui en ont besoin pour payer les ouvriers sur les chantiers. Alors. Vous privez ou voulez priver qui de quoi ? J’ai déjà vu un enseignant du temps de la 2ème République qui pour salaire non viré, essayait d’obtenir au moins 1500F. La banque n’avait pas de coupure Alors que l’agent de la caisse avait été formé par l’enseignant.

Quoi comprendre ?

Mamadou Roche KEITA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. LE PROBLÈME DE PETITES COUPURES EST CRUCIAL ET TRÈS IMPORTANT DANS LES ÉCHANGES ENTRE LES ACTEURS ÉCONOMIQUES DE NOTRE PAYS.
    IL EST LE RÉSULTAT DE BEAUCOUP DE FRUSTRATIONS ET LA CAUSE DE LA FLAMBÉE DES PRIX DES DENRÉES DE BASES PAR MANQUE DE MONNAIES DIVISIONNAIRES EXEMPLE UN ARTICLE QUI DEVAIT SE VENDRE A 25FCFA MAINTENANT LA FORMULE EST DE VENDRE 3 DE CET ARTICLE A 100 FCFA.
    IL Y A TELLEMENT D’EXEMPLES ET DE FORMULES QUE PERSONNE NE VEUT PERDRE ET C’EST LE CONSOMMATEUR QUI SUPPORTE LA CHARGE SURTOUT LE PROBLÈME CONCERNE SURTOUT DES PERSONNES A FAIBLE REVENU.
    MR.KEITA VOUS AVIEZ BIEN FAIT DE FAIRE UN BILLET POUR ÉVEILLER LA CONSCIENCE DES DÉCIDEURS LE MINISTRE DES FINANCES LES AUTORITÉS DE LA BCEAO.
    CERTAINES ACTIONS AVAIENT ÉTÉ ENTREPRISES PAR LA BCEAO MAIS ELLES DOIVENT ÊTRE SOUTENUES PAR LES MINISTÈRES DE L’ÉCONOMIE ET DE LA SÉCURITÉ.
    IL EXISTE UNE RÉGLEMENTATION A LA MATIÈRE C’EST LA CRÉATION DU BUREAU D’ÉCHANGE MAIS CES DÉBROUILLARDES SE RAVITAILLENT EN PETITES COUPURES AUPRÈS DES CAISSIERS DES BANQUES PRIMAIRES MOYENNANT UN POURCENTAGE.
    POUR CELA CES DÉBROUILLARDES OUVRENT UN COMPTE DANS CES BANQUES OU ILS EFFECTUENT DES OPÉRATIONS DE VERSEMENTS RETRAITS POUR MAQUILLER LEUR FORFAIT.
    POUR METTRE UN FREIN A L’OPÉRATION CONCERNANT LES PETITES COUPURES IL SUFFIT AUX DIFFÉRENTS ACTEURS CITES CI DESSUS DE METTRE D’ACCORD POUR METTRE FIN A CETTE PRATIQUE.
    TOUS LES PAYS DE L’UNION ONT UNE LETTRE D’IDENTIFICATION POUR LE MALI LA LETTRE EST CONNUE IL SUFFIT SEULEMENT A LA BCEAO DE DEMANDER AUX DIRIGEANTS DES BANQUES PRIMAIRES QUE DÉSORMAIS QUE LA SÉRIE DES COUPURES QU’ELLE VA REMETTRE A SES BANQUES SERA NOTIFIÉE ET UNE SANCTION SERA APPLIQUÉE AUX BANQUES DONT LES BILLETS SE RETROUVERAIENT ENTRE LES MAINS DE CES PERSONNES.
    LA TRAÇABILITÉ EST CONNUE MAIS AUX MINISTÈRES DE L’ÉCONOMIE ET DE SÉCURITÉ DE FAIRE LE RESTE DU TRAVAIL DE POLICE.
    LE PROBLÈME AU MALI C’EST DEUX POIDS DEUX MESURES
    LA SANCTION FINANCIÈRE APPLIQUÉE PAR LA BCEAO A CES BANQUES PEUT FAIRE DIMINUER LE PROBLÈME QUI VONT SE RETOURNER CONTRE LEUR CAISSIER RESPONSABLE SOIT PAR DES SANCTIONS ADMINISTRATIFS SOIT PAR LE LICENCIEMENT .
    POUR CE QUI EST DES PIÈCES MÉTALLIQUES DONT LA TRAÇABILITÉ EST DIFFICILE LA BCEAO EN PLUS DE CLIENTS HABITUELS PHARMACIE GRANDE SURFACE BOULANGERIE DOIT MENER DES OPÉRATIONS PONCTUELLES D’ÉCHANGE AVEC DES GUICHETS ITINÉRANTS DANS LES MARCHES ET SURTOUT LES JOURS DE FOIRES DANS CERTAINS LOCALITÉS DU PAYS AVEC LES POPULATIONS CONCERNÉES.
    MR.KEITA C’EST UNE PETITE CONTRIBUTION DE TON GRIOT

  2. Mon cher aine le Roche, je vous cite: “Et pourtant! Et pourtant! au sortir de la banque ou des banques, découragés et désespérés, une file indienne de » débrouillardeurs » à la devanture des banques, nous propose des billets flambants neufs de cinq cents francs, de milles francs et deux milles francs. Attention ! ce n’est pas gratuit.
    Pour un échange de cinquante milles francs, vous payez une ristourne de 5 à 10%. Tout en étant ignard des affaires de banques, je me demande si elles peuvent, agios et intérêts confondus, générer autant de bénéfices. Notre pays possédera -t- il deux sortes de banque ? Une banque du dedans et une du dehors ? Si tel est le cas, il ne nous restera plus qu’à transformer la BCEAO en musée pas d’objets d’art mais en bâtiment d’art”.

    Je crois que la question merite d’etre poser au ministre edes finances et qui d’autres je n’en sais rien. Et meme jusqu’au president qui n’a que sa gueule, pardon sa bouche, pour une manipuler.
    Pourquoi cela, depuis la nuit des temps ce probleme se pose aux maliens et maliennes. Il y a des escrots patentes en compliceite avec des barons dans nos banques qui s’adonnent a ce crime flagrant aux yeux et su de tout le monde, des autorites et surotut, surtout nos dirigeants. Donc quand ces bandits posent des actes ne peut pas trop les blamer parce que nous avons un etat et un gouvernement trop, trop irresponsbles, sans soucis, sans audace ni de culot pour frener ces crimes faciles a resoudre. Donc je n’en veux aux petis bandits qui volent des maigres francs pour essayer de vivre etmeme survivre. 👿 👿 👿 .
    Quelle merde d’etat et de gouvernement d’incapables ,seulement des gueulards qui ne Nous lancent que de la poudre, toujours de la poudre aux yeux. Desolez pour le franc parler si ca blesse certains alors tant mieux. Je perciste et signe. 👿 😈 👿 .

Comments are closed.