Edito / Déclaration de guerre

0

Il reste extrêmement utile de savoir si les enlèvements de Hombori et Tombouctou ont été opérés directement par Aqmi ou par des marchands d’otages. Car  vu l’efficacité avec laquelle les deux forfaits furent perpétrés, la dernière éventualité voudrait dire que malgré les discours et les actes, l’hydre jihadiste ne s’est pas repliée mais qu’au contraire, elle a poussé une autre tête qui peut être celle de notre voisin de palier.

Il reste aussi extrêmement utile de savoir pourquoi et comment deux personnages interlopes qui ne sont pas plus géologues que vous et moi ont pu être commis comme experts d’un projet de cimenterie auquel sont prêtées toutes les promesses. Mais en publiant les photos-preuves, Aqmi nous a, au moins, enlevé un doute ce weekend : c’est bien elle qui détient aujourd’hui  les Français Philippe Verdon et Serge Lazarevic enlevés à Hombori le 24 novembre dernier ainsi que le Néerlandais Jacobus Ruke, l’Anglo-britannique Gwon Malcom et le Suédois  Gutafson Viktor kidnappés eux, le lendemain à Tombouctou. La nébuleuse s’est-elle trompée en enlevant sur le sol malien ? Pas du tout, à en croire son message.

Elle n’en veut plus qu’à la France sarkozyenne. Elle a accusé également le Mali de Att qui serait en train de céder aux pressions française et américaine notamment. Autrement dit, depuis vendredi, si l’information relayée par un site ami est exacte, Aqmi, depuis vendredi a décidé de déclarer la guerre au Mali.

Jusqu’où iront les hommes de Droudkel ? Se limiteront-ils à vouloir multiplier les rapts d’occidentaux sur le sol malien où il n’y avait eu jusque-là que le cas de Pierre Camatte ? Ou vont-ils opter pour la guerre totale, s’attaquant aux garnisons maliennes comme en Mauritanie et au Niger et frappant plus loin que dans le septentrion ?  En tout cas, il ne faut pas s’y tromper : Aqmi et le Mali sont à un nouveau tournant depuis vendredi.

Adam Thiam  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER