Edito : la transition malienne en danger

34

La transition peut être considérée comme étant le passage progressif d’un état ou d’un ordre à un autre. On appelle “transition démocratique” un processus politique qui permet un passage progressif d’un régime dictatorial à une démocratie. Selon les pays, elle peut prendre des formes très différentes et se dérouler en général sur une ou plusieurs années. S’il s’agit d’une junte militaire, celle-ci peut négocier son immunité avant de céder le pouvoir. Le cas du Mali est atypique parce que nous étions dans un processus démocratique très avancé, remis en cause, en mars dernier, par une junte qui n’exerce pas le pouvoir selon les accords convenus.

Chahan Takiou, Dirpub “22 Septembre”

Les deux missions confiées aux autorités de la transition sont connues de tous : la libération des deux tiers du territoire national et l’organisation d’élections libres et transparentes. Ce qui signifie que la phase de la transition politique s’achève avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement et d’une assemblée nationale. Pour y arriver  sans anicroches,   le niveau de développement du pays et l’expérience d’un régime démocratique antérieure à la situation actuelle comptent beaucoup. S’y ajoute la neutralité à tout point de vue des autorités en charge de diriger la transition : Président par intérim, Premier ministre, membres du gouvernement, forces armées et de sécurité.

Une transition partisane, politisée à des fins personnelles, régionalistes, ethniques ou communautaires, serait source de tous les dangers. Elle n’aurait alors rien réglé. Elle en rajouterait, au contraire, à la confusion, à la crise et favoriserait le conflit permanent. C’est en tout cas ce spectre qui se dessine avec la confirmation de la candidature du Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, à l’élection présidentielle prochaine. C’est lui-même, qui a donné cette information à la délégation de l’Union européenne, quelques jours avant la fête de Tabaski. Il disait à ses hôtes qu’on ne lui avait pas dit le jour de sa nomination qu’il ne pourra pas se présenter à la présidentielle. Ce qui est faux et archifaux, parce que de retour de Paris, le président intérimaire, Dioncounda Traoré, dans son discours à la nation, avait clairement déclaré que les autorités de la transition (Président par intérim, Premier ministre, membres du gouvernement…)  ne seront pas candidats à aucune élection. Ce discours avait précédé la reconduction du PM.

En  affichant sa ferme volonté de se mettre dans le starting block  de la présidentielle, Cheick Modibo Diarra met en danger la transition malienne. Parce que les autres prétendants verront, à travers tous ses actes, un jeu politicien, qui jure avec l’intérêt collectif, celui de la nation. C’est une décision gravissime. Elle mérite d’être revue et corrigée, le cas contraire, sa démission s’impose pour laisser le fauteuil à un autre plus compétent et moins bavard. Déjà, le FDR l’accuse de mener campagne avec les moyens de l’Etat, dans ses différents déplacements. Il est accusé également de placer les cadres de son parti dans la haute administration.

Une période de transition, encore une fois de plus, doit être impartiale. Le Mali a connu une transition démocratique (mars 1991-juin 1992) avec le duo ATT-Soumana Sako. On venait de sortir d’une dictature, c’était encore plus difficile. Aucun d’eux ne s’est présenté aux différents scrutins.

L’Afrique a connu beaucoup de transition démocratique, les unes différentes des autres. Dans tous les cas, le chef du gouvernement, qui a conduit la période transitoire, ne s’est présenté à aucune élection.

C’est le cas au Bénin, au Gabon, en Afrique du Sud pour ne citer que ceux-ci. Le cas de ce dernier pays est, quant à lui, particulièrement original. La transition démocratique a été une période de reconstruction complète de l’Etat et, peut-on dire, même de refondation de la société sud-africaine.

Dans tous les pays dits démocratiques, la démocratisation est un processus toujours inachevé. C’est un processus de très longue durée, qui implique à la fois des changements d’ordre institutionnel mais aussi d’ordre culturel. Même les systèmes démocratiques les plus anciens sont toujours en évolution avec l’amélioration progressive des conditions de vie des plus défavorisés.

Le Mali a déjà reculé. De grâce, ne continuons pas la marche à reculons. Il existe déjà des recettes, que nous-mêmes avions utilisées en 1991 pour la transition démocratique. Alors, pourquoi le Premier ministre veut-il changer les données ?

A lui de choisir : se soumettre à une transition impartiale ou se démettre.

Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

34 COMMENTAIRES

  1. Arrêter de voir le diable partout cher Chahana Takiou. De toutes les façons les Maliens n’accepteront plus la gouvernance des racailles comme ATT et compagnie, c’est fini.
    Par rapport au cas CMD, je suis desolé pour toi car Dioncounda ne represente pas le peuple Mali pour qu’il decide de la candidature de telle ou telle personne qu’elle soit de la transition ou pas.
    Par ailleurs je trouve dommgeaable l’incapacité intellectuelle de certains journalistes à pouvoir faire une analyse saine de la situation. Si CMD se porte candidat aujourd’hui c’est la fautes des politiciens du FDR qui ont rejetter la proposition de la junte d’organiser une convention pour discuter de la transition. Aujourd’hui, ils reclament tous une assise nationale pour discuter eventuellement de cette question des candidatures ou non des acteurs de la transition. C’est ça la question mon frère, sinon le discours de Dioncounda n’a pas le poids d’un article de la constitution. Cette question de candidature ne peut être réglé qu’à travers une assise nationale.

    • …”De toutes les façons les Maliens n’accepteront plus la gouvernance des racailles comme ATT et compagnie, c’est fini.”…

      Ca c’est sûr! Mais tu crois qu’à l’inverse, les maliens échaudés accepteront la gouvernance d’un nullissîme cmd, qui pendant 7 mois, n’a strictement RIEN entrepris pour libérer le nord, et a multiplié les voltes-face, les contradictions, etc…

      Ensuite, crois tu vraiment que les maliens oublieront qu’avant que le monde entier ne découvre réellement la dramatique (ou comique) nullité de sanago, et que celui-ci ne devienne “infréquentable”, cmd à rampé comme une larve devant ce minable, et a couvert TOUTES ses exactions. Après la leçon d’att, les maliens ont désormais toute la méfiance necessaire pour élire à nouveau un “n’importe qui”.

    • CMD serait il PM si on appliquait la constitution. Cessez de parler de la constitution quand ça vous arrange seulement. Soyons sérieux. Si les maliens refusent les textes en essayant de faire mal à ceux qui ont servi par le passé on se trouvera dans une situation où le pouvoir serait au bout du fusil. C’est ce que vous voulez pour votre pays. Si CMD se présente alors il aura trahit le Mali

  2. Bonjour M.Chahana, je vous apprecie souvent en fonction de vos réactions sur Africable et en fonction de vos écrits mais là je suis resté sur ma fin pour ne pas dire navrer.
    Je considère cet article comme un chantage et/ou du harcèlement moral à l’égard du PM mais j’ignore qui vous soutenez dans cette démarche. Souvent vos analyses sont objectives et parfois très subjectives donc ça ma me met dans la confusion totale.
    “Si le PM doit se présenter aux élections prochaines, c’est à la cour constitutionnelle qu’il doit adresser sa candidature et non à la délégation de l’Union Européenne et j’imagine bien que vous comprenez cette logique juridique”.
    Vous parlez de confirmation de sa candidature à travers ses conversations avec une délégation et quand il adressera sa candidature à la cour constitutionnelle comment qualifierez-vous alors cet acte? double confirmation!
    J’ose espérer que le PM aura la grande sagesse pour l’intérêt du MALI à ne pas se présenter aux élections présidentielles puisqu’on ne peut pas être juge et parties au procès dit-on.
    Là je vous rejoints M. Chahana, s’il veut candidater, il doit rendre le tablier par mesure d’équité politique.
    La question fondamentale à mon humble avis est de savoir si juridiquement CMD a droit à se présenter aux prochaines élections présidentielles au régard de l’accord cadre, de la loi électorale et de la constitution malienne. Monsieur le journaliste, vous auriez dû consulter un juriste malien sur cette possibilité afin d’alimenter votre article. Cela permettra de nourrir la reflexion si le juriste en question ne laisse pas de côté le droit pour parler au nom et dans la lignée de sa formation politique.
    Bonne fête de tabaski à vous tous!

  3. Je suis sur que ce pays na plus d’avenir, car je ne comprends pas ceux que le premier ministre est entrait de faire en se contredisant tout les jours. IL dit personne ne viendra libérée se pays a la place de non forces armés et aujourd’hui il dit le contraire. Se qui est arrivé au Général Moussa TRAORE en 1991 et a ATT en 2012 ne va pas l’échappé. Il connait très mal le Mali et le malien. D’après Alpha BLONDI ont applaudit pour te faire monté sur l’arbre après ont applaudit pour te faire descendre. Le PM.na jamais été un premier ministre de transition car pour moi un premier ministre de transition doit être d’abord quelqu’un impartial et transparent. Je vous qu’il renonce a tout les anciens systèmes, c’est à dire nous dire a combien un ministre est payé au Mali? et a combien ils sont rémunérés? Nous dire aussi si un ministre est en déplacement les frais de déplacement coûte combien au pays? Car je voie si un ministre se déplace il est
    accompagné par des V8 de 10 à 20 comme au temps d’ATT. Hors nous vivons dans un pays pauvre; tout les maliens voient que non militaires se déplacent avec ces même V8 en masse. Nous voulons qu’il nous dise ses militaires fonts quoi avec ses grosses cylindre dans un pays pauvre comme le Mali, et que la consommation et l’entretien coutent chers. nous voulons qu’il nous dise combien est payé un Directeur et un sécréteur général dans un ministère et les quels sont leurs droits pour rassurer la population et semer la confiance entre nous les pauvre et les plus riche pour éviter qu’il es des ministres, des Directeurs des Capitaines, des Colonels, des lieutenants, des commissaires, des Douaniers Milliardaires qui ne sont ni entrepreneurs et ni commerçant au détriment de nous les pauvres citoyens qui se tuent en soutenant les gens parce qu’ils sont leurs proches et non de les soutenir a travers leurs faits, par signe de méconnaissance. Merci à vous les INTERNAUTES dans un pays ou les gens changent de langage, de soutien et promesse pour des intérêts personnels. Car il y’a des chefs religieux aujourd’hui milliardaire en 1990 ils ne se sont jamais intéressé de la politique ni du pouvoir et en 2002 ils étaient tous porche ou même conseillers d’ATT et aujourd’hui ils sont devenues alliés et complices avec le premier ministre et le capitaine SANOGO pour leurs propres intérêt et non l’intérêt de Dieu ou de la nation que nous les pauvre non informé et qu’ont ne voie loin s’entretuent pour rien. Mais le temps restera le meilleur juge………..

  4. Chahana n’est toi qui est corrompu par ton menteur ,voleur de Cmk qui trompe le peuple malien ,ça ne marchera pas comme ça ,le Mali ne voudra plus d’un second front ,si Cmd ose nous imposer sa candidature il verra bien les maliens sur route ,il saura à on tour que les maliens ont des ressorts ,Moussa Traore pourra le lui rappeller sans faute .

    • si toute personne qui ne dit pas ce que vous voulez entendre cette personne est corrompue
      defois vous dites qu’ils sont incompetents ,si vous etes aussi competent postiler et mettez la machine en marche
      dans ce cas au Mali personne ne restera net et personne n’est veridique
      ne preferes tu pas etre a place de chahana 😆 😆 😯
      voyons bien les choses mr ou mme la verité

  5. Laissons les NU et la CEDEAO libérer le nord et préparer les élections. On verra si un membre du gouvernement osera postuler, parjurer comme Tandia. Cela suppose que les maliens sont des moutons dociles. A-t-on oublié le 26 mars 2011 ? Et la réaction de la communauté internationale ? faut-il vraiment croire que l’ancien chef de village ne souhaite pas le bonheur de son village ?

  6. laissez ce colosse idiot se présenter, s’il dépasse 4% walai il a gagné….laissez le s’il vous plait se presenter….cet irresponsable va comprendre enfin que nous avons tout compris.

  7. Cheik Modibo Diarra est un surmené de la NASA. On croit qu’il a toute sa tête. Laissons le un petit moment et il nous mettra le Mali en morceaux.

  8. Monsieur le journaliste ce que tu viens de dire je ne suis pas d’accord ou bien tu veux créer de nouvel polémique je vous en pris laissé les gens travaillent c’est l’Africable qui avait raison de te chassé lors debat du dimanche tu aime trop les polémique il est temps que tu arrete……….

  9. Takiou a vraiment progréssé! bravo Tachana pour ce papier structuré et bien agencé. Je suis completement de ton avis, le PM là est un irresponsable. Il lui a fallu 7 mois pour comprendre l’évidence et demander l’aide de la communauté internationale alors que toute personne sensée, dotée d’une infime capacité d’analyse et impartiale ne pouvait que le voir , tellement ça crevait les yeux, tant est avancé l’etat de putréfaction de cette armée couarde qu’est l’armée malienne, la dernière armée au monde qui refusa le combat et prefera le deshonneur à la guerre. Mais je suis persuadé qu’il fera sa propre perte ce PM.

  10. Vous faites comme si tous les maliens sont ignorants de la chose politique. Il peut postuler. Qui de droit se prononcera sur la recevabilité de sa candidature. Alors attendons pour voir.

  11. Je me demande si réellement Cheick Modibo DIARRA est normal, lui, son beau père Moussa TRAORE et sa belle mère Mariam SISSOKO aussi sont ils normaux. Malgré les faveurs reçues des Présidents d’Alpha Oumar KONARE et d’Amadou Toumani TOUREil ont injecté à Cheick Modibo DIARRA le venin de la haine. Il faut que les démocrates le comprennent.C’est qui lui a poussé a ordonné des radiations à la Fonction pubique en toute illégalité, et aussi de vouloir se présenter à des élections présidentielles qu’il ne gagnerait pas. Il sera pire que le général Robert GUEÏ. Les démocrates levez vous il est à la solde de ses beaux parents vengeurs ( Moussa et Mariam ). Merci grand journaliste Chahana TAKIOU.

  12. MOI, JE DIRAI QUE LA TRANSITION MALIENNE EST UNE INQUIÉTUDE…

    L’organisation hâtive des élections dans cette situation que traverse notre pays pourrait favoriser les autorités de la transition, notamment le PM et les militaires, à mettre la main sur le Pays.

    Justifié par l’occupation des postes clefs de l’appareil étatique, la presque maîtrise du pays par ces gars mentionnés ci-dessus est une entrave à des élections crédibles et transparentes.

    L’AUTRE PARADOXE EST QU’IL SEMBLE DIFFICILE D’ÉCARTER SES GARS DE LA SCÈNE POLITIQUE, CETTE REMARQUE SE MATÉRIALISE PAR LE DÉCONCERTEMENT D’UNE POPULATION À MAJORITÉ ANALPHABÈTE, QUI NE CROIT PLUS AUX POLITIQUES.

    UNE AUTRE POUDRIÈRE À NE PAS NÉGLIGER, LES POLITICIENS ACTIVISTES FRUSTRÉS, QUI À TOUT MOMENT PEUVENT ATTISER LE FEU ET L’ACTIVITÉ MORTELLEMENT.

    Il me semble également surprenant que l’Astrophysicien, sachant bien l’ambition inestimable de l’homme pour la gouvernance du Mali, ne se présente pas à ces élections qu’il a tant attendu et rêvé.

    Mais, combien de gars comme PM cavalent après le fauteuil? Que dieu nous sauve. Amen!

    LE MALI, MALGRÉ SON AGONIE, EST DISCUTER ET HARCELÉ PAR DES CENTAINES DE VAUTOURS PRÊTS À SE L’APPROPRIER À N’IMPORTE QUEL PRIX (MÊME AU PRIX DU SANG DE SES FILS)…

    PRIONS AFIN QUE CES ÉLECTIONS NE SOIENT PAS CAUSE DE NOUVELLES DÉSTABILISATIONS DE CE PAYS.

  13. Moi je suis candidat j’ai dit ça à mon boutiquier la veille de la Tabaski!!! Il était très content au point qu’il m’a offert un sac de riz gratuit!!! Yessss… vive moi même… candidat de chez moi et de mon quartier à la fin de la transition!!! 😛 😛 😛

  14. mais écouter si j’ai une bonne mémoire il est bien dit que le premier MINISTRE ET LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION NE POURRONS PAS SE PRÉSENTER AUX PROCHAINES ELECTIONS OU EST LE PROBLÈME C’est le sacrifice qu’ils ont accepter pourquoi?spéculé sur sa se premier MINISTRE NE POURRA PAS SE PRÉSENTER SI TELLE N’EST PAS LE CAS NOUS AVONS TOUS TEE TROMPER PAR LES SIGNATAIRES DE L’ACCORD cadre se MONSIEUR NA AUCUN INTÉRÊT A SE PRÉSENTER CETTE FOIS CI SI NON C’EST LA RÉVOLUTION au mali ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  15. mais écouter si j’ai une bonne mémoire il est bien dit que le premier MINISTRE ET LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION NE POURRONS PAS SE PRÉSENTER AUX PROCHAINES ELECTIONS OU EST LE PROBLÈME C’est le sacrifice qu’ils ont accepter pourquoi?spéculé sur sa se premier MINISTRE NE POURRA PAS SE PRÉSENTER SI TELLE N’EST PAS LE CAS NOUS AVONS TOUS TEE TROMPER PAR LES SIGNATAIRES DE L’ACCORD cadre se MONSIEUR NA AUCUN INTÉRÊT A SE PRÉSENTER CETTE FOIS CI SI NON C’EST LA RÉVOLUTION au Mali NI LUI NI Dioncounda ni sanogo tous ses tris sont hors course après la transition POURQUOI SE FAUX DÉBAT

  16. De toute façon, qu’il se présente ou qu’il reste, CMD n’est plus crédible et que la majorité des Maliens ont compris le personnage: guoût du pouvoir et du luxe, sectaire, menteur, manipulateur,et machiavel. Il n’a aucune personnalité et charisme. Si il était un responsable politique averti et aime son pays, il aurait rendu sa démission et se mettre en réserve pour la République. C’est ce qu’un homme responsable doit faire. Et si D.Traoré disait qu’il se présentait à l’élection présidentielle ? Vous vous rendez compte !

  17. De grâce les “journalistes” Maliens doivent élever leur niveau d’analyse et de critique pour mieux éclairer la population. je constate que Chahana parle comme un citoyen de la rue qui n’apporte aucune preuve concrète de ses allégations. Ce qui est sûr et certain, personne ne viendra mettre la poudre au yeux des Maliens (car nos yeux sont trop pleins il n’y a plus de place pour d’autre conneries ).

  18. Merci Chahana, mais helas pour le FDR, qui a mis tout le Mali dans cette ce trou aujourd’hui, il n’y a plus une question d’honnetété et de noblesse sinon , il doit plus dire un mot sur quelqu’un.

  19. Ce sont ques suputations et balivernes créees de toute pièce.
    Comment un pays qui se veut très serieux peut se gerer sur des rumeurs.
    CMD n’a dit à personne qu’il se presentera aux prochaines elections.
    Assez les fauteurs de trouble

    • Je jure même pas 1%, il y a eu plus brave que lui en 1991 demandez combien de voix ils ont eu

  20. ENCORE UNE FOIS LA CRAINTE DE VOIR CMD VOUS COUPER LE PAIN VOLE AUX MALIENS.

  21. Tout a ete dit je crois au tout debut. Donc laissons avec leur conscience. On verra et le people se souvient toujours comme hier. C’est tout ce que j’avais a dire.

  22. IL FAUT QUE LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION FASSENT LE CHOIX : SOIT ETRE PARMI LES JOUEURS OU PORTER LA TENUE DE L’ARBITRE. SI LE PREMIER MINISTRE PROJETTE ETRE CANDIDAT A LA PROCHAINE ELECTION PRÉSIDENTIELLE , ALORS QU’IL MÉDITE DÉJÀ SUR LE NOM DE LA PERSONNE A QUI REMETTRE SA DÉMISSION ICI ET MAINTENANT ET LE JEUX AURA L’AVANTAGE D’ETRE CLAIRE. AUCUNE CONFUSION NE SERA ACCEPTE AU CAS CONTRAIRE LE PEUPLE SOUVERAIN PRENDRA SA RESPONSABILITÉ ET RIEN N’EST A ÉCARTER EN CE MOMENT. A BON ENTENDEUR SALUT.

    • fakolyhakikaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa1 😆 😆
      ” SI LE PREMIER MINISTRE PROJETTE ETRE CANDIDAT A LA PROCHAINE ELECTION PRÉSIDENTIELLE , ALORS QU’IL MÉDITE DÉJÀ SUR LE NOM DE LA PERSONNE A QUI REMETTRE SA DÉMISSION ”
      mais il remettra au président par intérim ou à sanogo 😆 😆
      ou est le problème

      • Ahhhhhhhhhh!!!!!! lakhanguemou! j’ai encore en mémoire la réponse du premier ministre de “plein pouvoir” aux journalistes!!!!!!!!! ” je ne démissionnerai pas, de toutes les façons je ne sais pas à qui je vais remettre ma démission”.

        Comme de cette déclaration à aujourd’hui beaucoup d’eau ont coulé sous le pont des martyrs du 26 mars 1991( un des symboles de la lutte héroïque du peuple souverain du Mali pour la Démocratie et la République), notre colosse a due se débarrasser de son “plein pouvoir” et revernir sur la planète terre! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 et toi tu m’apprends maintenant que à Dionkis ou à sac-à-merde 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Bon je m’efforce de te croire!!!!!!! ALLAH ka bè sara ni dina ni haniya yé.

  23. Il faut interdire à CMD et à tous les acteurs de la transition une candidature quelle qu’elle soit à un poste électif au Mali.

    Parce qu’avec leurs nominations bidons dans toute l’administration, ils ont commencé depuis longtemps le grand maillage politique du Mali pour leurs seuls intérêts égoïstes et ont déjà depuis longtemps oublié leurs deux missions essentielles (1. reconquête du nord laissée volontiers à François Hollande et 2. les élections générales transparentes et libres, abandonnées depuis longtemps par le colonel sac à dos Sinko Coulibaly avatar du cabinet fantoche de la république bananière de Kati, en mission commando de destruction du Mali).

    Rien au monde ne doit permettre à ces aventuriers de se présenter aux élections au Mali puisqu’ils vont les truquer, cela saute aux yeux quand on regarde la façon dont travaille le gouvernement pacotille de CMD (si jamais on peut appeler ça du travail).

    Donc vigilence maximale et permanente à tous les niveaux et bon courage à tous les défenseurs de la démocratie et de l’état de droit au Mali contre les charognards de l’opportunisme et du lombrilisme.

Comments are closed.