Edito: Que reste t-il donc à négocier ?

23
Adam Thiam (Le Républicain)

Cruelle boutade d’un accroc désabusé du feuilleton malien avec son lot de suspens et sa trame tragi-comique : « si Ansardine renonce à la charia –donc son identité et le Mnla à l’indépendance de sa mythique enclave –donc sa raison d’être- qu’y aura-t-il à négocier encore ?

C’est un peu court comme observation, répondront les spécialistes de la culture de la paix. Car il va y avoir tout un programme de «normalisation ». En d’autres termes de démobilisation-des rebelles pour  leur intégration dans l’armée nationale. Les mauvaises langues diront de « désarmement fictif de ceux qui ont ouvert le feu contre l’Etat pour leur réarmement dans les troupes républicaine. Ces mauvaises langues ont à peine tort si l’on tire les leçons des rébellions récentes. Pourtant si rien ne justifiait une rébellion armée en 2012,  un Etat qui veut positiver, renouvellerait son offre de décentralisation et donnerait à celle-ci toute sa substance, parant au plus pressé pour le Nord mais anticipant pour le reste du pays. Ce ne serait pas de la capitulation mais au contraire un bond qualitatif. Reste que même si l’Etat malien en a l’intention, nous ne pouvons pas ne pas nous interroger sur la sincérité et la solidité d’un serment de Ansardine prêté à Ouaga et pas à Alger et ce au moment où, après un petit vent de panique, les islamistes reprennent du poil de la bête et poussent le zèle rigoriste jusqu’à arracher les antennes paraboliques des toits de Gao et Tombouctou. Les cartes décisives d’Ansardine sont dans les mains de Iyad Ag Ali qui n’a rien dit encore. Et la force d’Ansardine  repose sur Aqmi-Mujao exclus du dialogue,  y compris et surtout par les colombes que sont  Alger, New-York, Nouakchott.  Entretemps, un coup  la communauté internationale programme la guerre et un coup déprogramme la paix. Personne il est vrai ne prend de gants pour un pays à terre qui s’abime dans ce qu’il sait faire le mieux : la guerre du nombril.

Adam Thiam

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. Thiam, tu as raison il n’y a rien a negocier…. et il n’y aura aucune negotiation….. mais seulement un dialogue…. d’apres le President assasin le Burkinabe Blaise…

  2. Il n’est point nécessaire aujourd’hui de faire le point des ambitions de ANSARDINE ou de MNLA, il importe pour tout le Mali de défendre toute la dignité d’être malien, toute la gloire de résider dans un Maliba et surtout la liberté de pratiquer son culte. Il ne reste à négocier que et/la reddition des fils “égarés”; il ne reste plus à négocier le pardon, qu’avec ceux qui ont accepter de rester chez eux au nord, ceux qui souffrent le martyr afin d’éviter les règlements de compte futur.

  3. THIAM ,que reste t’il à negocier ???? tout simplement que les soldats maliens soient moins laches que la dernière fois et ne se sauvent pas en abandonnant leurs armes à l’ennemi :mrgreen: :mrgreen:

  4. à vert-jaune -rouge : dans tes reproches vis à vis des touareg du parles d’Agel Hoc (100 morts) depuis 20 ou 25 ans ,combien de morts touareg l’armée malienne a t’elle fait en bombardant des villages ?? 500 ,1000 ,plus encore ?????
    Ls amputations ,ce ne sont pas les touareg mais les barbus d’AQMI . IL n’y en a pas eu beaucoup . Chez eux tu voles on te coupe la main .A Bamako tu voles ,c’est l’article 320 . Qu’est ce qui est le plus cruel ..??
    Les viols ? mais il y en a tous les jours à Bamako ,ce n’est pas une spécialité des touareg dans le Nord 😉 😉
    Le pillage ? mais que font les maliens à longueur d’année si ce n’est de piller les caisses de l’etat par la corruption ??? 😉 😉
    Mon vieux trouves autre chose pour assouvir ta haine des touareg ,là tu as tout faux !!

    • Les viols ? mais il y en a tous les jours à Bamako ,ce n’est pas une spécialité des touareg dans le Nord 😉 😉
      C’est que les touaregs sont les poulets 2mn et c’est fini 😛 😆 🙄

  5. Bonjour vert jaune rouge il ne faut pas dire qu’ils ne veulent pas travailler mais ils n’ont rien à faire que prendre du thé, voler , couper les routes, violer .C’est honteux pour eux

  6. Rien a negocier :

    Massacre d’aqueloc
    Amputations
    viol
    pillage.

    justice doit etre faite.

    L’armée doit bouter hors du térritoire malien tous ces groupes de bandits.

    Le sacrifice du capitaine traoré est ses hommes ne doit pas étre vain. Negocier avec ces criminels est une insultes envers leur mémoire. Mais si negociation il ya , c’est quand on serra en position de force apres que leur sang ai coulé .

    Le Mali a des lois , quiconque s’attaque à L’état doit en repondre.

    Negocier se serait faire des concessions :
    Amnistie , rientégration des ces bandits dans l’armée …. et j’en passe.

    Tout touareg n’est pas rébelles mais les rebelles sont des touareg.
    Toujours le meme discour , Bamako nous abandonné … nia nia nia nia.

    Il ya des villages à 100 Km de Bamako qui n’ont ni eau ni électricité ni école ….. ont ils pris les armes contre le Mali ??? Non.

    Le pont de kayes a été construit sous Alpha . avant cela , chaque années les populations payait un lourd tribut au fleuve .

    Ont t’il pris les armes contre le Mali ? non …

    Les sonraih ,peuhs, bozo , … vivent dans les memes régions que ces touaregs.. donc sont confrontés au sous devellopement de leur régions .

    Ont il une seule fois pris les armes contre le Mali .?? Non et non .

    Prennez l’exemple sur nos frères sarakolé , qui vont chercher hors de nos frontieres ( au rique de leur vie) les fonds nécéssaire au devellopement de leur régions. Ils y contruisent des hopitaux, des écoles…… ont il attendu l’état ? ont ils pris des armes ?? NON.

    Le Mali tout entier est sous devellopé qu’est ce que vous voulez ???

    Mes frères touareg, vous étés des racistes, des pareusseux , vous ne suporté pas étres dirigé par des noirs . Ne cherchez pas ailleurs , c’est ça le vrai probleme.

    Je suis peulhs du sud mais jai fait 04 ans au nord . je sais ce que je dit .

    Je suis malien et fier de l’ètre .

    Vive le maliba un et indivisible .

    • à vert-jaune-rouge ,tu confirmes bien que le malien moyen est un putain de raciste quand tu ecris ” mes frères touareg vous etes des racistes et des paresseux” …….” vous ne supportez pas d’etre dirigés par des noirs ” 🙄 🙄 tu vois les touareg sont plus intelligents que toi ,ils savent qu’autrefois les esclaves n’etaient que des noirs ,pas des touareg ?? a t’on déjà vu des touareg dans les plantations de coton aux Etats Unis , NON bien sur :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: y a t’il des touareg aux Antilles ?? NON bien sur :mrgreen: :mrgreen:
      Tu dis etre un peuhl du sud , et alors qu’est ce que tu as de plus que les autres ??? tete de noeud :mrgreen: :mrgreen:

    • Qu’est ce qu’il y a de plus pourri et degoutant que ces touaregs… Ils sont juste des complexes….

  7. il n’y a rien a négocié avec ceux-ci les maté après négocié que moi je préfère personne ne fera cette cette guerre à la place des maliens ça nous reviens dans tout les cas.

  8. TIRER AVANTAGE DES NÉGOCIATIONS DÉPEND DU NIVEAU D’EXIGENCE FIXÉ (PRINCIPES ET CONDITIONS CONSENSUELS) PAR LES MALIENS.

    C’EST POURQUOI, LES PARTIES PRENANTES DOIVENT SIGNER UN ENGAGEMENT RESPONSABLE FIXANT CE NIVEAU D’EXIGENCE AVANT LES NÉGOCIATIONS PROPREMENT DITES.

    Bonjour,
    Merci pour les efforts des uns et des autres pour une sortie effective et durable de la crise Malienne..

    Les Maliens doivent tirer pleinement avantage des concertations nationales et des négociations.

    Pour ce faire, comme je l’ai toujours dit, les parties prenantes doivent s’entendre sur un ensemble de PRINCIPES (refus du terrorisme, non impunité, coexistence pacifique et respect des droits de l’homme incluant le respect de la dignité et des libertés) et CONDITIONS (dépôt des armes, intégrité territoriale et laïcité) à respecter.

    Ces principes et ces conditions constituent l’ENGAGEMENT RESPONSABLE.

    Toutes les parties prenantes DOIVENT SIGNER cet engagement responsable AVANT LES NÉGOCIATIONS PROPREMENT DITES.

    Pendant la rencontre préalable aux négociations proprement dites, qui a eu lieu à Ouagadougou, le 04 décembre 2012, où étaient présentes tous les représentants des parties prenantes (Mali, MNLA et Asar Dine) en présence du médiateur Blaise Compaoré et de son ministre des affaires étrangères, ces principes et conditions ont été acceptés par tous les participants.

    CE QUI SIGNIFIE QUE LA NON IMPUNITÉ A ÉTÉ ACCEPTÉE PAR TOUS. DE CE FAIT, SI A LA FIN DES NÉGOCIATIONS, L’IMPUNITÉ, C’EST-A-DIRE L’IMMUNITÉ, EST RETENUE, POUR MNLA ET ANSAR DINE, LES REPRÉSENTANTS DU MALI NE SERONT PAS D’ACCORD.

    C’est pour ne pas VIOLER cet engagement responsable (ces principes et conditions) qu’il est INDISPENSABLE que toutes les parties prenantes le signent avant les négociations proprement dites.

    Il faut savoir que les Maliens n’auront que le prix de leur exigence, c’est-à-dire que si le niveau d’exigence est élevé (obligation de satisfaire tous les principes et toutes les conditions consensuels), ils auront tout ce qu’ils auront souhaité sans accepter l’impunité (immunité), autrement, ils pourront avoir moins, avec, éventuellement, l’immunité (impunité).

    Concernant les atrocités commises par le MNLA et Ansar Dine, ils répondront devant la justice. Ce qui n’est pas en contradiction avec les négociations.

    Tout en garantissant la non impunité, les négociations sont vraiment indispensables pour qu’une guerre civile soit évitée au Mali, n’oublions pas cet aspect.

    Si elles échouent, la guerre sera inévitable.

    Il faut, donc, commencer par ces négociations pour préparer les populations psychologiquement à la guerre.

    Quant à la guerre contre le terrorisme, elle ne peut pas être évitée. Vaut mieux que les Maliens la mènent, ensemble, en front uni, dans l’unité qu’en ordre dispersé.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC et Gouvernance
    E-mail: [email protected]

    • Ce qui est sure l’Algérie est un état raciste, fumiste et corrompu sinon comment comprendre ses agissements vis à vis du pays frère, ami le Mali. Tout accuse l’Algérie de sa complicité avec Aqmi et anscardine (enlèvement de diplomates algérien). Sa lâcheté et son immobilisme d’ailleurs d’où vient le carburant utilisé par ses bandits? La nourriture pour les troupes d’iyad ? Un marché très intéressant pour l’Algérie (villes frontalières de Kidal). Algérie a peur de quoi? Les massacres du SALA FIS ou le printemps algérien? Avec tout son armement (l’Algérie est très bien armée). Chers frères algérien un autre printemps arrivera Oui comme les années se succèdent voyez-vous cela revient toujours.
      Je pense ceci: l’Algérie veux créer un état pour ses détraqués d’où sa passivité car cela l’arrange beaucoup.
      La plaie de toute cette histoire est algérienne quoi d’autre algerien de merde Algerie = Aqmi+Ansardine+MLA+Mujao

  9. A ouaga comme a alger la parole d ançardine n a aucune valeur,ce qui a de l importance c est le discours de leurs manipulateurs algeriens,tout le reste n est que comedie,Alger a montré que les accords n engagent que ceux qui les signent non pas ceux qui les parrainent,va t on vers alger 2012 alors qu alger 2006 continue sa comedie dramatique?

  10. Faut-il croire à ces déclarations de renoncement avant même le commencement des pourpalers? Certainement rien du tout. Les parrains de ces bandits que sont l’Algérie et la Mauritanie n’ont pas fini de jouer toutes leurs cartes dans cette crise Malienne.L’Algérie, à travers ses représentants au sein de l’ONU et de l’UA que sont DINIT et LAMRA, ne cesse de troubler la conscience internationale. Parviendra-t-elle? Rien n’est moins sûr.Mais avec la pression de la Cédéao et de l’UA, tout porte à croire que le feu vert de l’ONU n’est qu’une question de jours.La France, sous la présidence HOLLANDE, n’a jamais caché son attachement à l’intégrité territoriale du mali, est prête à engager une nouvelle resolution pour obtenir l’accord de l’Onu et ce malgré la presence de ses compatriotes kidnapés. Les rencontres entamées avec les mouvements ne doivent pas faire obstacle au droit du Mali de recouvrer ses terres perdues.Il faut qu’on en finisse une fois pour toute avec cette affaire de rebellion recurrente. Pour cela l’Etat doit se donner les moyens en dotant nos forces armées des moyens adequats afin qu’elles puissent intervenir avec efficacité et à tout moment. Cela passe par un réarmement moral et matériel de nos forces armées.A bon entendeur salut.

  11. Les Maliens qui ne sont pas plus belliqueux que d’autres, savent absolument TOUT de la négociation avec les dirigeants du MNLA et d’Ançardine pour l’avoir pratiquée jusqu’à L’INDIGESTION depuis des décennies. Il est vrai que les rebelles d’alors – dont nombre sont toujours là – étaient engagés sous d’autres étiquettes, dans des configurations d’alliances différentes mais le résultat a été invariable : ni les accords, ni les concessions, ni la décentralisation, encore moins l’impunité tacite octroyée n’ont réussi à empêcher les mêmes protagonistes de tirer tout le profit possible des avantages concédés puis de reprendre les armes à la moindre occasion et de tuer pour imposer des vues de plus en plus maximalistes jusqu’à cette ultime fiction d’un Etat indépendant sur un territoire où ils sont ultra-minoritaires.

    Oui, l’armée malienne ne doit plus compter que sur ses propres forces pour récupérer à la sueur de son front, ce qu’elle aura perdu à la vitesse de ses jambes. Aide-toi, le ciel t’aidera a-t-on coutume de dire. C’est tout le Mali qui sera donc derrière son armée pour laver l’honneur souillé de la patrie. En déclenchant les hostilités face à ces illuminés jihadistes, le Mali ne sera jamais seul dans son combat. Des pays comme le Nigeria, le Niger et l’Afrique du Sud ne resteront pas insensibles à son combat.
    D’autres pays africains, conscients du mépris de la communauté internationale face au drame de tout un continent, sauront se mobiliser et nous aider. Mais on n’a plus le choix, malgré nos lacunes diplomatiques et communicationnelles, malgré la déchirure politique, malgré la crise de trésorerie, il nous faut nous résigner à aller au combat. Un combat pour l’honneur et la dignité retrouvée. Un combat qui fera que le Mali sera de nouveau respecté et craint.
    Avec le double langage diplomatique actuel, ne pas agir c’est accepter de fait la partition du pays. Attendre encore des mois, c’est permettre à cette énigmatique communauté internationale de nous amener vers des négociations biaisées qui consacreront la dislocation du pays pour aller vers un fédéralisme suicidaire. Armée malienne, la balle est dans ton camp. A toi de donner tort à tous ces spécialistes te décrivant comme moribonde et inefficace. A toi de te montrer à la hauteur de la grandeur de ce Maliba très mal en point.

    • Vous avez tout T. SANKARA. Jai toujours dit que l’objectif reel d’une intervention militaire ne devrait pas etre la recherche de la “paix” qui est une utopie dans ce monde et l’est plus particulierement au Mali des touaregs turbulents. La paix cest toujours la periode entre deux guerre et sa duree depend de la charge en sang qu’a pu faire la precedente guerre. Le Mali a certes besoin de ses guerres de la paix et non d’une “paix” des guerre.

      Vision213 aka vision2012 qui essaye d’en etre philosophique.

  12. “Et la force d’Ansardine repose sur Aqmi-Mujao exclus du dialogue…”

    C’est la seule verite qui prevaut,le MNLAne et Ane-sardine ne sont que la langue d’Aqmi-Mujao…Jusqu’ou allons nous etre naifs ❓
    😥 😥 😥

    • ON SAIT MAIS ON FAIT SEMBLANT DE NE PAS SAVOIR
      C’EST LA POLITIQUE DE L’AUTRICHE 😥 😥 😥 😥

      Moussa Ag, qui connait tres tres bien les vagabonds du MNLA et de l’ANSARDINE

  13. Après avoir accepter les préalables avant l’ouverture de toute discussion politique réaffirmé recemment par les bandits armés à Ouaga à savoir l’intégrité du territoire nationale, le caractère republicain et laic de l’Etat du Mali, ce qui vont à l’encontre des revendications fondamentales du MNLA et d’Ansardine que reste t’il vraiment à négocier?
    Le peuple malien aimerait connaitre les nouvelles revendications de ces bandits armés. Honte à eux car ils n’obtiendront jamais ce qu’ils cherchent ou veulent malgré leurs soutiens régional et international.Par ce que tout simplement Dieu est avec nous meme dans les périodes d’incertitudes que nous vivons dans les relations gouvernement et forces politiques chacun ayant son agenda et ses interets.

  14. Nous disons et l’avions toujours dit qu’il n’y a rien et n’y avait rien à négocier avec ces “ramassis de voyous” qui ne sont que les bras armés des ennemis sous regionaux d’Europe et d’Arabie du Mali

    Nous disons avec 1brin d’honnêteté que tout le monde sait et mėme ils savent que les arguments qu’ils avancent sont bidon

    Nous disons que des criminels de narcotrafiquants de voleurs de violeurs tueurs handicapeurs à vie d’Ansar Eddine et consorts ne peuvent en aucun cas être des agents de propagation de l’Islam Ceux ne sont que des Suppôts de Satan des Satan faits humains fidèles et adeptes de Dajal ou de l’Antêchrist

    Nous disons que des criminels des bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale tribale de MNLA ne sont en aucun cas les autochtones ou 1er occupants de la zone qu’ils révendiquent

    Nous disons et l’avions toujours dit qu’il est temps que cessent au Mali les comportements laxiste insouciant irresponsable cupide malhonnête etc et l’impunité hérités des divers gouvernements dignes des démocraties bananières ou des tropiques

    Nous disons la 2ème cause des soit disant rébellions touaregs à répétition est cette impunité au nom d’1 soit disant réconciliation qui permet à 1individu ou 1groupe d’individus de quitter sa fonction dans l’administration ou dans l’armée de devenir 1rebelle et tuer violer voler handicaper à vie le citoyen lambda malien et revenir après reprendre tranquillement sa place avec souvent même 1promotion

    Nous disons partout dans le monde et dans toutes les vraies démocraties on ne dialogue pas avec les ennemis même fussent ils des compatriotes en service pour des pays autres que les leurs et qui plus ont volé violé handicapé tué des citoyens lambda leurs compatriotes aux fins que plus jamais il vient à l’idée d’1 personne ou groupe de personnes de refaire de tels actes

    Nous disons dans les vraies démocraties ces criminels sont traqués partout ils sont pour les mettre hors d’état de nuire

    Nous disons que le Mali qui se veut 1vraie démocratie ne saurait donc se déroger de ce principe sacro-saint

    Nous disons que c’est « léger » et irresponsable de la part des gouvernants maliens de dire « nous sommes prêts à dialoguer à s’asseoir sur la même table si la laïcité et l’intégrité territoriale sont respectées »

    Nous disons qu’est ce que Dioncounda le 1er ministre et le gouvernement font ils des crimes commis sur les populations lambda sur des bases raciale tribale et religieuse par ces « ramassis de voyous »

    Nous disons nous revoilà tomber dans les reflexes de la république bananière des tropiques où le citoyen lambda n’est moins qu’un rien où on s’en fiche de la sécurité du bien être du pauvre citoyen lambda et où l’impunité règne

    Nous disons à Dioncounda au 1er ministre au gouvernement que le peuple ne les pardonnera jamais s’ils se soumettaient aux « dicta et imposé des Autres » au détriment du Mali du pauvre citoyen lambda malien car l’histoire montre que les « Autres » ne dialoguent jamais ne se réconcilient jamais avec l’ennemi et les collabos quand il s’agit de la sécurité et de la protection de leurs pays et de leurs citoyens lambda

    Nous disons seuls les naïfs les tarés les idiots de naissance et ceux qui n’ont aucun sens de l’honneur aucun sens du respect du citoyen lambda qui dialoguent avec les ennemis qui ont tué violé handicapé des citoyens lambda

Comments are closed.