En un mot : Les déçus de l’accord pour la paix

Selon le coordonnateur de la Compis-15, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, “il y a des articles dans l’accord de paix qui sont extrêmement dangereux auxquels il faut faire beaucoup attention”. Il détaille :”L’article 3 de l’accord qui dit que toutes les décisions qui vont être prises se feront par consultation entre les parties.

Le deuxième article dangereux est celui qui met le gouvernement du Mali au même niveau que la CMA et la Plateforme en tant que simple partie. Alors que lui, il est censé défendre l’Etat de Kayes à Kidal”.

Des mises en garde trop tardives ou disons opportunistes de la part de gens qui avaient pourtant considéré l’accord de paix comme”un espoir pour nous tous”, mais qui tirent désormais sur tout ce qui bouge puisqu’ils ont du mal à se faire une place autour de la table du festin.

En tout cas, si on les laisse entrer dans le comité de suivi de l’accord où on pense que le gâteau est partagé, on ne sera pas loin d’une reprise des hostilités.

Au Mali, la paix est avant tout un intérêt personnel ou de clan. On a compris ça depuis longtemps, donc personne ne sera dupe.

DAK

PARTAGER

88 COMMENTAIRES

  1. Je crois que DAK a eu une belle ouverture d’esprit aujourd’hui car en effet; ces sont “des mises en garde trop tardives ou disons opportunistes”. Nous avons atteints des points de non retour et nous ne devons pas mettre à mal tous ces progrès difficilement obtenus en mal.
    Vive l’accord d’Alger; Vive la paix au maliba!

  2. L’accord de paix est “un espoir pour tous” et il convient de ne pas le remettre en cause pour un quelconque motif.
    Ag mouhamedoun ne peut pas remettre en cause cet accord car il a eu une première phase qui a connut des insuffisances qui ont été corrigées; ensuite la signature définitive après certaines rectifications alors qu’il ne compromette pas cet accord.

  3. Je crois que la commission vérité et réconciliation accentue ses actions pour expliquer l’accord d’Alger aux populations et même aux acteurs qui ne comprennent pas certains points qui sont pourtant clair.
    Pour quelqu’un qui sait lire entre les lignes l’article 3 de l’accord de paix ne présente aucun danger.

  4. Selon le coordonnateur de la Compis-15, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, “il y a des articles dans l’accord de paix qui sont extrêmement dangereux auxquels il faut faire beaucoup attention”. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    C’est vraiment ahurissant de voir de telles déclarations six mois après la la signature de l’accord.
    Où bien était Mouhamedoun lorsque l’accord de paix a été soumis aux parties avant signature.
    Il faut qu’on soit sérieux et regardons dans la direction de l’application de l’accord pour que notre pays puisse amorcer la voie du développement.

  5. A mon humble avis, je pense que le coordonnateur du compis-15 est à la recherche de bouc émissaire pour nuire au processus de paix enclenché. Ces velléités sont vouées à l’échec. Il ferait mieux de s’investir dans la mise en oeuvre de cet accord.

  6. Je pense que nous ne sommes plus à l’heure des déclarations qui risquent de compromettre l’accord de paix. Toutes les parties signataires de l’accord d’Alger sont engagés pour sa mise en œuvre malgré les obstacles ça et là. Nous sommes engagés; allons-y!

  7. “Article 3 :
    Les Institutions de l’Etat malien prendront les dispositions requises pour l’adoption des mesures règlementaires, législatives, voire constitutionnelles nécessaires à la mise en œuvres des dispositions du présent Accord en consultation étroite avec les Parties et avec le soutien du Comité de suivi prévu par le présent Accord.”
    Où est ce que est dangereux dans cet article qui est pourtant clair? 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Que Ag Mouhamedoun nous disent ce qu’il veut concrètement. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  8. Pour ma part, je pense que tout accord connait quelque fois des difficultés dans sa mise en oeuvre. Mais, j’ai foi que cet accord est la panacée de sortie de crise que notre pays connait. J’aimerais que chaque partie signataire face preuve de sacrifice et responsabilité car le Mali est la chose commune et il y va de l’intérêt de tous.

  9. Moi je pense que même si l’accord de paix connait des difficultés; les machines sont déjà lancées et nous ne devons pas compromettre cet accord qui a été obtenu après plusieurs sacrifices.
    Ces points dont Ag Mouhamedoun ne sont pas aussi dangereux qu’il veut le faire croire. Du moins concernant l’article 3 qui stipulent que l’état malien prendra les dispositions nécessaires pour le mise en œuvre de l’accord de paix.

  10. Il faut dire que l’accord de paix, signé une première fois par le gouvernement et les groupes armés loyalistes le 15 mai, a été difficile à décrocher. Longtemps accusé de ne rien faire pour régler la situation dans le Nord, durement critiqué en coulisses par ses partenaires régionaux et internationaux, IBK a fini par passer la vitesse supérieure. Quant à l’application diligente de cet accord, il faudrait que toutes les parties s’y mettent. Cela va de l’intérêt de la nation.

  11. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur la paix au Mali,

  12. Arrête dire des choses inutiles car vos articles n’a aucune importance en ce moment pareille, Mr DAK, la presse joue un très grand rôle dans notre société, ce sont eux qui sont à la base de toutes les informations concernant le Mali.
    Alors, vous devriez chercher a sensibilisé la population en se focalisant sur la situation du pays.

  13. Comment peut-on qualifier ce genre de déclarations si ce n’est la mauvaise foi et l’hypocrisie. Un accord qui a été consulter par tous avant signature et c’est maintenant que monsieur juge nécessaire de déclarer qu’il y a des points dangereux; pour une fois DAK a trouvé le mot en qualifiant ces mises en garde de tardives et d’opportunistes. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  14. Mr.DAK, écoute moi bien, on est dans un pays de droit, et de fraternité, vous savez que le mensonge est sanctionné par l’Article 35 code de procédure pénale d’une peine de 3 à 6 mois d’emprisonnement ferme. C’est la règle jurisprudentielle. Alors arrêtez de mentir dans vos articles

  15. Il détaille :”L’article 3 de l’accord qui dit que toutes les décisions qui vont être prises se feront par consultation entre les parties. 8) 8) 8) 💡 💡 💡 8) 8) 8) 💡 💡 💡
    Moi je pense que l’article 3 de l’accord de paix est très claire et ne présente pas de risque en ce sens que si les décisions ne sont pas prises de commun accord entre les différentes parties; on ne pourra plus parler d’accord en ce moment. Il faut donc prendre en compte les avis; en faire une synthèse afin que tous les avis puissent être pris en compte pour la bonne marche des accords.

  16. Pauvre journaliste, vous ne faites que raconté la comédie, le Mali est convaincu qu’il n’y aura aucun remue-ménage dans le processus de l’accord de paix ,car IBK est le reflet de la paix.

  17. Certes l’accord d’Alger n’est pas parfait mais, il ouvre les portes d’une paix durable et d’une réconciliation nationale réussie. Par conséquent, Mr Ag Mohamedoun, vos remarques sont tardives et opportunistes. Vous avez eu l’occasion de le faire savoir, vous ne l’avez pas fait.

  18. Je pense que AG mouhamedoun ne nous déclare pas réellement ses intentions car on ne peut pas attendre six mois pour évoquer un tel problème. Cela prouve qu’il a une anguille sous roche qu’il doit dévoiler. En lisant clairement l’article et le comprenant de la manière la plus simple possible; il n’y a pas du tout de confusion.

  19. Vous n’êtes rien d’autre qu’une espèce de névrosé, vous avez besoin d’un psychologue pour traiter votre trouble mental. Pauvre journaliste, tous ceux que vous dites à propos de l’accord de paix sont faux, espèce de pauvre menteur. Le rêve des Maliens devient une réalité, car l’accord de paix se fera très bien.

  20. Je pense que les propos du coordonnateur du compis-15 sont des propos de déception en ce sens que ce dernier est à la recherche de sa part du butin. C’est une ruse de sa part pour trouver des arguments afin d’entraver le processus de la mise en oeuvre de l’accord. Mais, c’est une peine perdue car nous ferons pas machine arrière dans ce processus qui apportera la paix et la réconciliation nationale.

  21. En tout cas plus rien ne pourra arrêter la marche vers cette paix que nous voulons tous. La CMA est en train de faire un travail important en sensibilisant ces troupes contre l’insécurité et que la sécurisation des personnes et des biens est de son ressort jusqu’à ce que l’autorité s’installe dans sa zone.

  22. Ces propos du coordonnateur du compis-15 sont de nature à entraver la mise en oeuvre de l’accord de paix et de réconciliation que lui-même était l’un des signataires. C’est ni le lieu ni le moment de faire ces critiques stériles.

  23. Je pense que ce que ce type essaie de faire,c’est de créer le cafouillage pour mettre en retard le processus de paix.
    Mais il ne le pourra jamais car il n’a même pas de légitimité au sein de propre communauté.
    Le processus de paix est enclenché et nous sommes certains qu’il ira à son terme.
    Vive la paix au Mali…

  24. La paix n’a pas de prix. c’est vrai que nous avons faire la guerre mais il est temps qu’on se donne la main pour retrouver cette paix perdue. Si déjà nous avons signé des accords allant dans ce sens, nous devons accepter les pour et les contre de ces accords donc j’appelle la compis 15 a une retenue.

  25. Comme l’a dit DAK, c’est tardif et opportuniste de la part du coordonnateur du compis-15. Comment comprendre que juste après des mois passés que c’est maintenant il daigne nous dire que l’accord comprend des points dangereux ? Le moment est mal venu parce que nous avons avancé dans sa mise en oeuvre.

  26. Quelque soit la bonne volonté des uns et des autres,un accord n’est jamais parfait dans sa totalité.
    J’invite donc tous les groupes armés à accepter de faire se concession pour que notre pays puisse retrouver la paix.

  27. Souvent les accords n’arrangent tout mais il faut faire un don de soi c’est à dire faire un sacrifice pour qu’on puisse à la paix. Je pense que la compis 15 doit s’inscrire dans cette logique pour le nord du pays puisse retrouver ses habitudes d’avant.

  28. Moi je pense que ce groupe est manipulé par des mains extérieure qui n’ont pas intérêt à ce qu cette crise malienne prenne fin.
    Mais,que ceux là sachent que nos autorités sont tellement déterminées que plus rien ne pourra nous arrêter.
    Alors,que ceux qui sont prêts nous rejoignent et quant aux autre,qu’ils nous laissent passer.

  29. l’accord de paix se fera bel et bien on s’en fou du point de vu de cet opportuniste de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun.La CMA est partante pour la paix ainsi que le MNLA alors la signature de paix se fera bel et bien.

  30. La compis-15 doit savoir garder raison et ne pas se laisser emporter pas la colère qui n’a jamais résolu un problème. Tout le monde est engagé dans cette dynamique de paix et lui aussi doit faire de même pour le bien-être de tous

  31. Je pense que c’est pas le moment pour ce groupe armé de venir faire des revendications à la con.
    Nous sommes déjà très avancés dans ce processus de paix et les sorties de ce genre ne sont pas les bienvenues.

  32. Le gouvernement s’est dit prêt à tout mettre en oeuvre pour retrouver la paix et il a annoncé des financements pour la reconstruction du Nord à plus 300 milliards. Nous devons être optimiste face au déroulement des choses

  33. Beaucoup a été fait pour que nous soyons à ce stade de l’application des accords. Les groupes encore hostiles doivent comprendre et se mettre en accord avec les autres partis pour qu’ensemble on aille à la paix définitive.

  34. Je pense que tous les problèmes posés et qui retardaient la mise en application des accords ont été réglé dans l’intérêt des groupes signataires.
    La mise en cause de ces accords par un quelconque groupe sera sévèrement réprimé.

  35. Pour ma part, je pense que cette mise en garde est tardive en ce sens que l’accord de paix et de réconciliation est dans sa phase active. Donc, Mr Ag Mouhammedoun joue le rôle de médecin après la mort.

  36. Monsieur le journaliste, tous ceux ce vous disent dans vos articles sont loin de la réalité car, grâce à la signature de l’accord de paix et la réconciliation du 20 juin dernier permet au Mali de tourner la page de 20 ans de corruption, de vol, du chômage, de détournement du dernier publique.

  37. Je pense que ce groupe doit comprendre que la paix au Mali est notre bien le plus précieux.
    Son chef doit donc arrêter de poser des conditions infondées pour que nous ayons ce bien inestimable.
    Il y va du bien être de tous…

  38. Je pense pour ma part que ce groupe ferait mieux de chercher une certaine légitimité au lieu de se mettre dans son coin et jeter le discrédit sur les accords.
    Notre pays qui est en ce moment tourné résolument vers la paix n’a pas besoin de troubles faits de son genre.

  39. Ces mises en garde quoi qu’il en soit doivent être prise en compte par les maliens et les autorités maliennes. Cet accord est sensé apporté la paix, la stabilité, la réconciliation, le vivre ensemble, la cohésion sociale et non la division.

  40. L’accord de paix est considéré par le peuple malien comme un moyen de sortie de crise ces deux ou trois pages qui sont dangereux pour la vie de notre nation doivent être révisé selon moi.

  41. Je me demande pourquoi ce monsieur n’a pas fait ses mises en garde depuis fort longtemps. Maintenant que tous les parties prenantes ont signé l’accord, il veut mettre l’accent sur ces pages.

  42. Voilà ce qu’on appelle le médecin après la mort, ce genre de revendication sont nécessaire en préalable et non après le mal. A présent l’accord fut signé et conclu qu’est-ce qu’on peut encore changer dans cet accord.

  43. Si ce monsieur a pu se taire depuis la signature de l’accord jusqu’à nos jours. Pourquoi alors, il intervient aujourd’hui pour expliquer ce que valent réellement ces pages pour le pays ?

  44. Nous ne sommes pas dans un film, on bien dans une réalité, personne ne peut nous faire gommer des bêtises après la signature de l’accord d’Alger. S’il y’avait quelque chose à dire, c’était bien avant la signature pas aujourd’hui.

  45. 😉 😉 😉 😉 😉 Le Mali n’est pas loin de la paix, cet accord peut nous amener la paix. Mais, cette intervention de ce monsieur n’est pas à négliger. Par contre, il est aussi nécessaire de se poser la question pourquoi ce monsieur agi-t-il maintenant ?

  46. Parfois, il est très difficile de comprendre certaines personnes, sinon toute personne qui a l’amour de son pays ne peut pas voir le mal venir en lui et ne pas bouger le petit doigt. Soyons quand même sérieux.

  47. C’est vrai que personne au Mali ici n’est dupe depuis un certain temps la prise de conscience est devenu universelle sur notre territoire. Nous devons juste savoir que cet accord comme on nous l’a assigné est un moyen efficace pour le retour de la paix.

  48. Les maliens ont besoin de la paix, et aussi une paix définitive. Pour cela, tout moyen qui peut nous amené à cette paix est la bienvenue. Comme on le dit, la paix n’a pas de prix, prions juste que cet accord soit conforme à notre idéologie.

  49. Les maliens doivent prendre l’application de l’accord en un sens de grand intérêt, comme toutes choses il faut des sacrifices, dans le contenu de l’accord aussi il y’a des passages de sacrifices.
    Mais ayons la conviction que c’est le Mali qui gagne après tout.

  50. Bonjour,
    L’article 3 de l’accord de Bamako n’est pas dangereux comme dit Mohamed Ousmane Ag Mohamadoun (SG DE LA CPA et Président de COMPIS 15). Au contraire, il empêche la violation de la constitution Malienne et celle de l’accord.

    De plus, sachez que contrairement à ce que certains pourront croire, consultation étroite veut dire étroite collaboration ou étroite liaison, c’est-à-dire de façon rapprochée (d’où l’importance de la consultation entre parties prenantes).

    DONC, L’ARTICLE 3 DE L’ACCORD DE BAMAKO STIPULE QUE LES INSTITUTIONS DE L’ETAT MALIEN PRENDRONT LES DISPOSITIONS REQUISES POUR LA MISE EN OEUVRE DE L’ACCORD EN CONCERTATION RAPPROCHEE AVEC TOUTES LES PARTIES PRENANTES ET LE COMITE DE SUIVI DE L’ACCORD DE BAMAKO.

    Souhaitons qu’une sensibilisation sur l’accord de Bamako soit faite pour tous les Maliens, toutes les Maliennes et tous les acteurs afin que ses articles soient compris, de la même manière, par TOUS/TOUTES.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail: Webanassane@yahoo.com
    TEL 00223 78 73 14 61
    TEL 00227 97 89 41 55

    • Heureux de vous revoir Dr. Ag Rhissa et bonne et heureuse année 2016 a vous a tous vos êtres chers et a tout le peuple malien.
      Je crois certains veulent simplement que nous marchions a reculon, helas. Mettons ensemble et main dans la main pour faire tout pour le retour de la paix et de la stabilité dans Notre Maliba a tous et toutes pour un avenir pour Nous, Nos enfants, petits enfants et petits petits enfants….

  51. L’accord de paix comme”un espoir pour nous tous”, bien sûr que l’accord est un espoir de tous.
    On se rappelle du Mali avant la signature de l’accord non ?
    Il ne faut pas que d’autres nous conduisent à la zizanie, c’est nous qui savons ce qui vaut pour notre pays. Et le mieux c’est de défendre l’application de l’accord de paix et de réconciliation.
    A bon entendeurs salut….

  52. Le coordinateur de Compis 15 n’a pas parlé avant la signature de l’accord, c’est maintenant qu’il parle ?
    Il n’a qu’à se taire à jamais, avant la signature de l’accord, on leurs a dit “que la personne qui est contre la signature de l’accord parle en ce temps ou s’éteint à jamais“.

  53. Encore un autre propos contre la mise en application de l’accord, les avantages que présentent l’accord pour le Mali sont plus nombreuses que les inconvenants.

  54. S’il faut entendre tout le monde nous allons jamais signer l’accord, DAK, cet accord représente une porte de sortis pour les maliens.

  55. Quand même il y’a toujours des ennemies qui sont contre l’application de l’accord, ne nous laissons pas aux divertissements.

  56. A propos de l’accord, nous sommes conscient qu’il n’y a jamais un accord à 100 % favorable, mais il faut le dire, l’accord de paix signé au Mali représente une bonne source pour que le Mali soit en paix et une cohésion parfaite.

  57. Selon le coordonnateur de la Compis-15, ce que peux dire le coordinateur de la compis 15 ne nous regarde pas, l’accord de paix et de réconciliation est un bonheur de tous les maliens. 🙁

  58. En un mot : Les déçus d’une complicité du PRÉSIDENT DE LA MAISON DE LA PRESSE DU MALI MR DAK
    Monsieur DAK radio illégale télé illégale?????? A ce que je sache il n’ya jamais de fréquence provisoire c’était deux ministres et même trois ministres qui signaient les arrêtés
    -Celui en charge de la communication
    Ceux en charge de l’intérieur et de l’administration
    Pour l’instant mon président tu n’es rien dans cette affaire si le ministre viole la loi vous PRÉSIDENT DE LA MAISON DE LA PRESSE DU MALI vous êtes juste complice.
    Vous n’aviez rien fait pour mettre dans les droits les radios qu’on a fermé,
    Parce que vous possédez vous même :
    – Une radio illégale
    – Une télé illégale

  59. Avant la signature de l’accord de paix et de réconciliation le gouvernement a pris la possibilité de parcourir le contenu de l’accord dans les quatre coins de ce pays, dans les différent langues nationaux avec toutes les conditions de compréhension afin que chaque maliens puce se sentir dans la prise de cette décision.
    C’est qui le compis 15 pour parler mal de la décision de tous les maliens ?

  60. Monsieur DAK radio illégale télé illégale?????? A ce que je sache il n’ya jamais de fréquence provisoire c’était deux ministre et même trois ministres qui signaient les arrêtés, pour l’instant mon président tu n’es rien dans cette affaire si le ministre viole la loi vous PRÉSIDENT DE LA MAISON DE LA PRESSE DU MALI vous êtes juste complice je vous en veux pas.
    Violation flagrante de la loi par le Ministre Choguel MAIGA
    Mr Maiga après la prise de fonction officielle des membres de la Haute Autorité de la Communication, seule intense chargée de donner les fréquences radios et télévisions, s’est permis d’octroyer des fréquences radios hier Lundi 04 Janvier 2016 a d’autres personnes.
    C’est la n fois que choguel se permet de se livrer à de tels actes, la toute dernière avant l’installation officielle de la HAC (avant l’installation officielle un décret interdisait au ministre de donner des fréquences) Mr Choguel avait donné des fréquences à un groupe seul motif avancé : ils étaient venus remplir mon bureau avec des chapelets je ne savais plus quoi faire….
    Ces actes posés à mainte reprise
    – Après votre décret interdisant au ministre de la communication d’attribuer des fréquences
    – Avant la nomination des membres de la HAC
    – Après la nomination des membres de la HAC
    – Avant la prise de fonction des membres de la HAC
    – Après la prise de fonction des membres de la HAC
    Mr le président de la république, après avoir constaté de façon flagrante cette violation de loi par le ministre de la communication qui devrait garantir la loi je suis persuadé que vous prendriez des dispositions nécessaires.

  61. Violation flagrante de la loi par le Ministre Choguel MAIGA
    Mr Maiga après la prise de fonction officielle des membres de la Haute Autorité de la Communication, seule intense chargée de donner les fréquences radios et télévisions, s’est permis d’octroyer des fréquences radios hier Lundi 04 Janvier 2016 a d’autres personnes.
    C’est la n fois que choguel se permet de se livrer à de tels actes, la toute dernière avant l’installation officielle de la HAC (avant l’installation officielle un décret interdisait au ministre de donner des fréquences) Mr Choguel avait donné des fréquences à un groupe seul motif avancé : ils étaient venus remplir mon bureau avec des chapelets je ne savais plus quoi faire….
    Ces actes posés à mainte reprise
    – Après votre décret interdisant au ministre de la communication d’attribuer des fréquences
    – Avant la nomination des membres de la HAC
    – Après la nomination des membres de la HAC
    – Avant la prise de fonction des membres de la HAC
    – Après la prise de fonction des membres de la HAC
    Mr le président de la république, après avoir constaté de façon flagrante cette violation de loi par le ministre de la communication qui devrait garantir la loi je suis persuadé que vous prendriez des dispositions nécessaires.

  62. Le gouvernement malien a vraiment tout accepté dans le seul but de voir la paix et la réconciliation revenir durablement sur le sol malien. Le gouvernement a accepté d’être en tant que simple partie dans la signature de l’accord ce qui ne l’enlève pas le droit ou ne fait preuve d’une capacité à défendre l’Etat de Kayes à Kidal.

  63. Je pense que c’est vous DAK qui est en train de dramatiser la situation sinon, tous ces points sont connus de tous les deux partie. DAK veut d’une manière ou d’une autre créer de l’ampleur et de la polémique dans les dits du coordinateur de la de la Compis-15.

  64. Je pense qu’il est tout à fait normal que tous les décisions concernant le processus de l’accord de paix doivent être prise par consultation et cela le gouvernement est conscient de cela et en plus travail sur cette lancer.

  65. Cet accord est très favorable pour le Mali, le président IBK et son gouvernement ne signeront jamais un accord compromettant l’avenir du Mali. Pour la mise en œuvre le comité de suivi est certes lente mais avance surement, le plus important est la mise en pratique d’une manière effectif et durable.

  66. Le gouvernement a belle et bien su que tous les points de l’accord ne pouvait être bien sûre en sa faveur, mais elle a accepté et respecter l’accord. Les autres parties signataire doit faire de même le gouvernement n’est pas le seul partie à devoir respecter l’accord mais tous les partie sont plus que concerner.

  67. Il n'y aura pas de reprises d'hostilités au nord. La Copis-15 est de mauvaise foi et malintentionnée dans la poursuite de la paix et de la réconciliation nationale au Mali. Elle est l'adversaire de la CMA et c'est parce qu'elle n'est pas associée aux travaux du comité de suivi qu'elle pense ainsi de l'accord.

  68. Quel que soit la rigueur de l’accord le gouvernement est conscient de cela et cela jusqu’à présent le gouvernement a fait preuve de bonne foi et respect toujours tous ses engagements. Le coordinateur de la Compis-15 doit Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun doit savoir que le gouvernement n’est pas le seul obligé à respecter ses engagements, la route vers la paix et la réconciliation est l’affaire de tous ce qui veut dire c’est tous les partie qui doivent respecter leur engagement.

  69. Je pense que cela est tout à fait normal et sage de la part du gouvernement malien de faire preuve de soumission quand il le faut pour l’accord de paix garde toujours sa véracité, sa ténacité et toute sa crédibilité.

  70. Oui tu raison, c’est parce que le gouvernement est belle bien conscient de tous les contenus dont regorge l’accord de paix voilà pourquoi il signer. Le gouvernement malien ne signera jamais un accord qui pourra compromettre l’avenir politique de notre pays.

  71. Mais je tiens tout d’abord à vous rappeler qu’il n’y a jamais d’accord parfait, un accord est plus ou moins parfait. La route vers la paix est l’affaire de tous en particulier de toutes les parties signataire de l’accord. Le gouvernement est bel et bien conscient des avantages et des inconvénients, sinon il ne l’aurait point signé.

  72. L’Etat et la CMA ne sont pas sur les mêmes pieds d’égalité aux yeux de l’accord d’Alger. Le problème avec les combattants de la Compis-15 est qu’ils veulent se rendre importants dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale. Sinon la CMA n’est pas le seul groupe et les groupes sont tous égaux. 🙄 🙄 😈 😈 😈

  73. Dans quelques jours, une conférence d’entente nationale sera organisée au sein de la population pour la compréhension de certaines dispositions du document issu du processus d’Alger.Il n’y a plus d’obstacle à la mise en œuvre de l’accord. Les groupes armés ont fait la paix et le président de la république a sollicité d’avantage l’accompagnement et le soutien de la France. Il n’est pas question de l’article trois (3) ici mais de l’intégralité de l’accord.

  74. Les autorités malienne se battent nuits et jours pour la réussite du processus de paix et de réconciliation nationale. Si la situation est autant comme telle c’est dû à leur courage et à leur savoir faire. Mes remerciement vont à l’encontre de toutes les parties signataires de l’accord d’Alger. Nous ne connaissons pas le compis-15.

  75. L’article 3 de l’accord issu du processus d’Alger est clair sur la consultation dont parle ce touareg arabe. Il est dit dans cet article que pour la mise en œuvre des mesures de l’accord que les institutions de l’Etat malien prendront des dispositions pour faire appliquer les dispositions de l’accord et cela en étroite consultation des parties signataires.

  76. La Compis-15 est un groupe non reconnu par les maliens. Ce ne sont pas des luttes qui leurs feront parti du comité de suivi. Le gouvernement n’est pas censé accompagné un groupe. Les membres du comité de suivi sont déjà connus par les parties signataires. Le groupe Compis n’en fait pas partie. Tous ces bobards de ce maudit rebelle sont juste pour que leur groupe soit associé aux travaux du comité de suivi.

  77. Mes chers compatriotes, Compis15 n’est reconnue officiellement parmi les groupes signataires de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale. Ce groupe a vu le jour après la signature du 15 mai 2015 à Bamako. Donc on ne peut pas écouter les conneries d’un quelconque militant de ce groupe, à plus forte raison d’un journaliste inconscient comme DAK.

  78. Il faut que tous les partis signataires de l’accord de paix respectent leurs engagement pour que la bonne application de cet accord, le gouvernement Malien a besoin la contribution de tout un chacun pour que la paix revienne au Mali de façon définitive.
    VIVE LE PRÉSIDENT IBK
    VIVE LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION.

  79. Voici l’article 3 de l’accord d’Alger en intégralité:
    “Les institution de L’État malien prendront des dispositions requises pour l’adoption des mesures réglementaires, législatives, voire constitutionnelles nécessaires à la mise en œuvre des dispositions du présent Accord, en consultation étroite avec les parties et le soutien du comité de suivi prévu par le présent Accord”.
    Donc la collaboration que parle ce militant du compis-15 est étroite, c’est-à-dire de faible importance.

  80. Les maliens veulent que l’accord d’Alger soit appliqué lettre par lettre. Dramane Aliou Koné, c’est dommage que vous n’arriviez pas jusqu’à présent à cerner certaines réalités malgré que vous êtes le président de la maison de presse de Bamako. Le Compis-15 veut coûte que coûte qu’il soit impliqué dans le processus de paix qu’il avait au début refusé. 😳 😳 😳

  81. Que ce fameux journaliste nous laisse respirer avec ses articles de haines et de perturbation de mentalités au sein de la population civile. Nous savons tous que l’accord de paix n’est pas parfait, comme d’ailler aucun accord sur cette planète ne l’a été. Nous ne pouvons pas refuser de laver nos figures au motif que nous avons mal aux yeux. Quelle que soit la présence de certains articles non clairs, nous voulons de cet accord.

  82. La paix dans notre est avant tout l’affaire de tous.
    C’est pour cette raison que tout le monde doit jouer son rôle pour que nous y arrivions sans grande difficulté.
    Vive le Mali en paix.

  83. Cher DAK,comprenez que les articles de ce genre ne peuvent rien apporter à notre pays en ce moment.
    Le Mali est en ce moment sur le bonne voie pour aller à la paix.
    Arrêtez donc de créer des polémiques autour de ces accords et laissez notre pays connaitre la paix.

  84. Je pense qu’il est temps que les journalistes tels que DAK font preuve de professionnalisme et de maturité en cette année 2016 qui marque le renouveau du Mali.
    Donc nous devons apporter notre pierre à la reconstruction de la nation au lieu de mettre de l’huile sur le feu. A y pensé je me demande ce qu’il gagnerait si ce pays brûle.

  85. Les accords sont dans leur phase d’application et cela montre combien de fois l’espoir est permis. Nous pouvons citer entre autres le cantonnement des ex-combattants , la libération des prisonniers et encore le futur remaniement qui sont les preuves montrant ainsi Mon DAK que la paix est effective au Mali

  86. Je suis pas étonné de la réaction de DAK. C’est un journaliste qui n’a pas fait bonne école et il se plait à étaler sa carence intellectuelle avec ces articles remplis de mensonges et de haine.
    Il faut savoir que les différents partis ont manifesté leur ferme volonté d’aller à la paix et plus rien ne susciterait une prise des hostilités.

  87. D.A.K, nos amis du COMPIS 15 ont agi par opportunisme c’est vrai mais qu’est-ce que cela enlève à la pertinence des questions qu’ils posent. Le fait que l’État se mette sur le même pied d’égalitéque les ggroupes armés avait à mon avis, été critiqué par beaucoup. Les conséquences n’ont d’ailleurs pas tarder à tomber, ce sont les groupes armés qui se sont mis au dessus de l’État en allant négocier et signer un accord entre eux sans considérer l’État. Ça aussi on s’est réjoui de cela parce que ça allait ramener la paix !! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

Comments are closed.