1ER congrès ordinaire du SNESEC : Sous le signe de l’unité d’action

0

Le représentant du ministre de l’Education nationale, Amadou Ombotimé a présidé samedi dernier, les travaux du premier congrès ordinaire du Syndicat national des enseignants du secondaire de l’Etat et des Collectivités.  La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs délégués du syndicat dont le secrétaire général, Tiémoko Daou.

Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général Tiémoko Daou a demandé d’observer une minute de silence à la mémoire de ses collègues arrachés à l’affection de tous, avant de souhaiter aux camarades ses vœux de bonne et heureuse année 2016. Ce syndicat, née il ya 5 ans, a enregistré, consolidé et amélioré des acquis qui ont permis, selon le secrétaire général Tiémoko Daou, d’atteindre les résultats suivants. Il s’agit entre autres : la levée des obstacles juridiques dans leur intégralité consacrée par la nomination de certains camarades aussi bien de l’Etat que des collectivités à des postes de responsabilités ; l’application des arrêtés d’intégration ; la validation par la Caisse des retraités des services auxiliaires  au titre de la pension de retraite ; l’opérationnalisation du principe de mobilité du personnel enseignant des collectivités etc. C’est pourquoi, il a saisi cette occasion pour féliciter les militants et les militantes pour leur engagement et leur détermination sans lesquels ces résultats ne sauraient être. Pour Tiémoko Daou, des problèmes demeurent encore et ils sont entre autres : le retard récurrent dans le paiement des salaires des enseignants des collectivités, notamment dans le district de Bamako et le blocage de la passerelle permettant aux camarades des collectivités d’enseigner au supérieur. Selon Tiémoko Daou, les reformes engagées par le gouvernement peinent à aboutir à de bons résultats pour l’école malienne. C’est pourquoi, il dira que le SYNESEC demande au gouvernement un engagement total pour la formation des formateurs, gage d’une amélioration du niveau des apprentissages. Pour terminer, il a indiqué que le congrès est placé sous le signe de l’unité d’action, avant d’exhorter ses camarades à rester mobiliser pour l’atteinte des objectifs.

Quant au représentant du ministre Amadou Ombotimé, il a félicité les congressistes pour les énormes résultats obtenus en cinq ans d’existence. A ses dires, l’accompagnement du département ne fera pas défaut aux initiatives du syndicat, quand il s’agit de l’amélioration des conditions de vie des enseignants et le bien-être de l’école malienne. Faut-il le rappeler, plusieurs autres syndicats d’enseignement ont pris part à ce congrès. Des syndicats qui ont affirmé leur total engagement à accompagner le SNESEC.

Niangolo Dramane S

PARTAGER