Corps enseignant au Mali : Ce qu’il faut savoir sur leurs salaires

3

En arrêt de travail depuis un beau moment, le collectif des syndicats des enseignants signataires du 15 octobre 2016 ne reculent pas sur leurs points de revendications malgré le contexte financier très difficile du pays.  Pourtant, au Mali, un enseignant est mieux payé qu’un fonctionnaire.

En comparant le salaire entre un enseignant et celui d’un fonctionnaire de l’Etat, la différence est nettement constatée.

Retenons que le salaire brut d’un enseignant de la catégorie A débutant (Indice 380) =226.000 FCFA et celui d’un fonctionnaire de la catégorie A débutant (Indice 360)= 167.000 FCFA. L’écart entre les deux = 58500 FCFA.

Par ailleurs, le salaire brut d’un enseignant de la catégorie A en fin de carrière = 505.500 FCFA et de celui d’un fonctionnaire de la catégorie A en fin de carrière = 391.500 FCFA.

S’agissant d’un enseignant de la catégorie B2 débutant, son salaire brut est de 162.500 FCFA et un fonctionnaire de la catégorie B2 débutant gagne 116.500 FCFA par mois. Écart entre les deux : 46.000 FCFA.

En fin de carrière, un enseignant de la catégorie B2 gagne par mois  347.500 FCFA par contre un fonctionnaire de la catégorie B2 en fin de carrière ne gagne que 287.300 FCFA. Écart entre les deux est de 60.200 FCFA.

Pour un enseignant de la catégorie C débutant son salaire s’élève à  138.000 FCFA. Et un fonctionnaire de la catégorie C débutant son salaire brut est de 75.000 FCFA.  Écart = 63.500 FCFA.

Egalement en fin de carrière le salaire Brut d’un enseignant de la catégorie C atteint 260.500 FCFA. Pour celui, d’un fonctionnaire de la catégorie C en fin de carrière son salaire est de 208.600 FCFA. Écart entre les deux s’élève à 51.900 FCFA.

Sur les points de désaccords sur l’ensemble des points de revendications des enseignants, notamment l’Octroi de la prime de logement.

Selon le gouvernement les enseignants demandent 100.000 FCFA à 150.000 FCFA. A en croire le gouvernement, ces taux sont supérieurs à ceux alloués au personnel de l’enseignement supérieur et aux chercheurs dont le taux mensuel est fixé à 17.000 FCFA.

Ce qui va engendrer une incidence financière annuelle de 100 milliards 375 millions FCFA.

Cependant, le gouvernement précise que la prime de documentation n’est pas prévue par l’Ordonnance numéro 44/CMLN du 11 Août 1975 fixant les princes généraux du régime des primes et indemnités allouées aux fonctionnaires et agents de l’Etat.

 

Malgré cela, l’Etat a proposé une prime de documentation dont les taux sont fixés :
– Catégorie A : 60.000 FCFA
– Catégorie B2: 40.000 FCFA
– Catégorie B1: 25.000 FCFA
– Catégorie C: 15.000 FCFA
Pour une Incidence financière annuelle 2 milliards 318 millions.

Aussi, l’Octroi de la prime de logement ne figure pas dans la nomenclature des primes prévues par la réglementation.


A ne niveau également, le gouvernement rappelle que les Syndicats demandent entre 50.000 FCFA et 100.000 FCFA. Son incidence financière annuelle est estimée à 61 milliards 93 millions.

L’Etat en accordant cette prime au personnel de l’enseignement fondamental et secondaire violerait la législation notamment l’ordonnance numéro 44/CMLN du 11 Août 1975.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. votre redaction est nulle. d’abord un enseignant de la catégorie A débutant n’a pas Indice 380. Il commence à indice 350, la valeur indiciaire est de 400f au Mali donc un petit calcul te donne 140 000f, soit moins de la moitié de ce chiffon de redaction annonce.
    un petit conseil, si vous voulez aller de l’avant soyez conséquent avec vous même.

  2. Si toutefois les chiffres sur le salaires des enseignants sont bien réels,je vous le jure il n’y aura aucun enseignant qui se lance dans une avanture pour un lendemain meilleur.Je suis enseignant;10 ans de carrière. Je sais avec combien j’ai débuté et aujourd’hui là où nous sommes que seul sait combien je touche.

  3. Le Syndicat des Enseignants est rempli de corrompus qui ne pense qu’à leurs proches.
    Les Enseignants sont mieux organisés et plus déterminés sur leurs revendications.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here