Enseignement supérieur : Les filières de l’INTEC-Paris s’ouvrent dans l’école Supérieur de Gestion du Mali

0

En prélude de la rentrée universitaire 2021-2022, la direction de l’Ecole supérieur de Gestion au Mali était face à la presse, hier jeudi, pour décliner les  nouveaux cursus de formation  qu’ils mettent à la disposition des étudiants Maliens.

En absence des filières capables de former des étudiants dans les métiers de finances et de comptabilités, l’Ecole Supérieur de Gestion, créée par des experts comptables Maliens, se présente comme une alternative. Et pour ce faire, cet établissement supérieur dirigé par les experts comptables comme Moussa Mara, Konimba Sidibé et Sékou Diarra ainsi que des collaborateurs étrangers s’oriente vers l’innovation. Pour ce faire son PCA, Ségou Diarra, annonce l’ouverture d’un département CNAM INTEC-Paris au sein cette école pour développer l’expertise comptable au Mali.

Cet institut français, selon une note technique que nous avons consulté, dispense des formations de haut niveau dans le domaine de la comptabilité, le contrôle de gestion, de l’audit du management des finances et des diplômes de Gestion  comptabilité  licence  et diplôme supérieur de Gestion et comptabilité en Master droit. « Cette collaboration va permettre de doter le Mali des jeunes diplômés qui ont la capacité de gestion d’une entreprise », explique le président du conseil d’administration, l’expert-comptable Sékou Diarra. Et l’ancien premier ministre, Moussa Mara, de poursuivre qu’il se réjouit  de la création d’une telle filière au Mali parce que, dit-il, les jeunes étudiants peuvent  avoir un diplôme d’expert-comptable sans se déplacer. «  C’est une avancée majeure dans la formation supérieure », a-t-il déclaré, ajoutant que « il n’y a rien de mieux que d’investir dans le savoir ou dans le capital humain ».

Dans le même ordre d’idées, Konimba Sidibé, moins membre fondateur de l’ESG,  soutient que l’objet est de promouvoir l’excellence dans la formation des métiers de finances et d’expert-comptable. Les responsables  l’ESG estiment que les cours dans les différentes filières sont dispensées par les professeurs agréés par l’INTEC-Paris  et les examens, les devoirs et les tests sont faits concomitamment  avec les étudiants de Paris.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here