GRH dans la profession enseignante : Services centraux de l’éducation et syndicalistes se renforcent

0

L’International de l’Education (IE), en collaboration avec le Syndicat national de l’éducation et de la culture (Snec), organise depuis mardi, un séminaire de renforcement des capacités des agents des services centraux de l’éducation et des responsables syndicaux à l’analyse des questions relatives à la gestion des ressources humaines dans la profession d’enseignante.

 

Au cours des deux jours de l’atelier, qui a pris fin hier, les experts de l’IE venus de Bruxelles, ont échangé avec des responsables de l’éducation malien sur l’emploi, le recrutement, la formation, les conditions de l’enseignement et l’apprentissage, l’accroissement de l’efficacité de notre système, l’avancement professionnel, les fonctions et les responsabilités, etc.

Pour le ministre de l’Education nationale, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, cet atelier du Snec vient en écho et en renfort aux stratégies tenues par le Programme décennal de développement de l’éducation (Prodec) qui “ambitionnait que tous les enfants maliens terminent une éducation de base de qualité et que le secteur de l’éducation fournisse au pays des ressources humaines nécessaires pour son développement”.

Espérant que cet atelier aidera le Mali à renforcer les capacités des enseignants, des encadreurs ainsi que de tous les autres acteurs impliqués dans l’amélioration de la qualité des apprentissages, le ministre Kénékouo dit Barthélemy Togo, a assuré l’engagement de son département pour un traitement particulier aux recommandations.

Conscient que rien n’est possible en matière de développement sans une ressource humaine de qualité, le secrétaire général du Snec, Maouloud Ben Kattra, soulignera que son Syndicat a initié cet atelier pour renforcer la capacité de ses militants et aussi celle des agents des services centraux de l’éducation.

“Il s’agit à travers ce séminaire, de faire l’état de lieu, d’identifier les contraintes et les défis afin nous positionner efficacement pour envisager des propositions pour une meilleure gestion des ressources humaines dans la profession enseignante”, a-t-il précisé.

A noter que 50 personnes ont pris part à l’atelier.

Maliki Diallo

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER