Le Ministre Me Tall au siège de l’AEEM : Toutes les doléances passées au peigne fin

1
Me Mountaga Tall - Enseignement
Me Mountaga Tall, ministre de l’enseignement supérieur

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Me Mountaga Tall a effectué ce mercredi 29 octobre 2014, une visite de courtoisie dans les locaux du siège abritant le Bureau de Coordination de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM).

Cette visite selon le Ministre s’inscrivait dans le cadre de la tenue d’une promesse qu’il a eu à faire dès sa première prise de contact avec l’AEEM. A savoir s’imprégner d’abord des conditions dans les quelles ils étudient. Qui s’est soldé par sa visite des amphithéâtres dans lesquels ils étudient. Ainsi que les conditions dans lesquelles, ces étudiants sont logés. Le clou aura été cette visite du siège de l’AEEM.

La rencontre a débuté par les vifs remerciements du premier responsable des élèves et étudiants du Mali à l’endroit du Ministre et du Directeur du Centre National des Œuvres Universitaires (CNOU) pour la rénovation de leur siège. Ainsi que son initiative  de venir à leur rencontre jusque dans leur siège. Ce qui pour le Secrétaire, est un grand signe de considération, car Me Tall est le premier Ministre de l’Enseignement Supérieur à se rendre au siège de l’AEEM.

Malgré le contexte de visite de courtoisie, le Bureau s’est vu obliger de partager avec le Ministre Tall sur quelques problèmes majeurs qui ne pouvaient pas rester dans le silence. Il s’agit entre autres, du problème de quota d’inscriptions qui limite le nombre d’inscrits aux universités, l’exclusion de quelques 3000 étudiants à la faculté de Droit Privé, des examens sans travaux Dirigés ou encore le peu de financement par le département en faveur de leurs activités.

En réponse à la question sur le quota des inscriptions, le Ministre a souligné le contexte d’insuffisance d’infrastructures, d’enseignants avant de rappeler que les frais d’inscriptions au Mali sont très moins chers par rapport à d’autres pays de la sous-région.

Quant aux exclus, le Ministre a précisé que sur les 3000 cas, il ne reste à nos jours que moins de 700 exclus dont la liste est disponible au Rectorat et qui sont d’ailleurs, insiste le Ministre, dans des situations d’abandon ou de redoublements répétitifs, donc justifiés.

S’agissant des examens sans TD, le Ministre a souligné que ce problème est lié aux perturbations des cours. Mais que des mesures éventuelles permettront d’endiguer cet état de fait.

En ce qui concerne le dernier point souligné par le bureau,  Me Mountaga Tall dira qu’il est lié à un déficit budgétaire pour supporter ses activités d’où un choix ciblé de financement qui a été porté sur la rénovation de leur siège.

Le Ministre a également profité de cette visite pour parler de la rentrée solennelle, prévue le 04 novembre prochain au palais de sports, sis à l’ACI 2000.

La rencontre a terminé dans une atmosphère sereine et conviviale.

Modibo Dolo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.