Réouverture des résidences universitaires : Les étudiants entre satisfaction et indignation

0

L’ouverture des résidences universitaires est effective depuis deux semaines. Après une rénovation complète et l’édiction de nouvelles mesures de gestion, les étudiants ont enfin accès à leurs dortoirs. Si certains sont heureux et satisfaits de cette mesure, d’autres sont indignés car ne figurant pas sur la liste des bénéficiaires.
Si certains se voient à l’écart parce qu’ils n’ont pas leurs noms sur la liste d’hébergement  affichée, d’autres par contre se réjouissent d’être parmi les bénéficiaires. C’est le cas de cet étudiant  « maintenant on est dans une bonne condition et surtout tout est propre, on espère que ca va continuer ». Une autre étudiante ajoute « nous pouvons étudier dans de bonnes conditions car il n y a plus de surnombre dans les chambres comme auparavant ». Cette année, contrairement aux années précédentes, tous les bénéficiaires ont reçu des matelas, draps et moustiquaires. Certains étudiants sont encore à l’entente d’une nouvelle liste qui devrait fait l’objet d’une nouvelle attribution des chambres restantes. Aussi, il faut rappeler que la priorité dans la répartition des chambres a été donnée aux nouveaux bacheliers et à quelques anciennes étudiantes.

Les handicapés, orphelins et autres cas sociaux ont également bénéficié d’un traitement favorable. En dépit des nombreux efforts consentis pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants maliens, force est de reconnaitre que nombreux sont encore les indignés qui se plaignent toujours de ne pas en bénéficier.  Beaucoup d’étudiants n’ont pas eu accès au campus, faute de place. Pour terminer, rappelons que le campus universitaire de la Faculté de Médecine n’a pas encore été occupé par les bénéficiaires. De même les ‘’Champs Elysées’’, bâtiment abritant les responsables de l’AEEM,  n’ont pas été totalement terminés. Les informations reçues auprès des personnes concernées nous rassurent de la disponibilité très prochaine des dortoirs de la FMPOS et la finition du quartier général de l’AEEM.
TAO IBRAHIM   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER