Second tour des élections législatives 2020 : Le dispositif pour le lavage des mains était disponible dans 89% des centres de vote contre la propagation du COVID-19

0

Cette information a été donnée par le Président de la Coalition pour l’Observation Citoyenne des Élections au Mali (COCEM) M Drissa Traoré au cours d’un point de presse dans la mi-journée du second tour des élections législatives 2020 tenu hier dimanche 19 avril dans 43 circonscriptions électorales.

La Coalition pour l’Observation Citoyenne des Élections au Mali (COCEM) a procédé à l’observation du second tour des élections législatives qui, à l’instar du premier tour, s’est tenu dans un contexte de propagation du Coronavirus et de recrudescence de l’insécurité dans des régions du centre et du nord. Les observateurs de la COCEM ont constaté le renforcement des mesures préventives contre la propagation de COVID-19 par le gouvernement tel que la mise à disposition du gel hydraualcoolique, gants et des masques pour les agents électoraux et des électeurs dans certaines localités, des unités de lavage des mains dans certains centres de vote. Cependant, de telles mesures auraient pu être effectives dans tous les centres et bureaux de vote, tel que recommandé par la COCEM dans sa déclaration préliminaire du premier tour aux dires du Président Drissa Traoré dans sa déclaration face à la presse.

A en croire le Président de la COCEM que sur la base de ses premiers éléments d’observation recueillis dans les lieux observés, sa coalition communique les informations sur les mesures contre la propagation du COVID-19 au cours du second tour du scrutin. Le dispositif pour le lavage des mains est disponible dans 89% des centres de vote observés. Ajout ’il que dans 75% de bureaux observés, les agents électoraux portaient des masques, ce qui constitue une nette amélioration par rapport au premier tour où seulement dans 47% des bureaux observés les agents portaient des masques. Par ailleurs, dans 68% des bureaux observés, les agents électoraux ne portent pas de gants de protection. Le gel désinfectant était disponible dans seulement 61% des bureaux observés, ce qui constitue une relative amélioration par rapport au premier tour où seulement 51% des bureaux observés avaient le gel. Dans certains bureaux de vote, leurs observateurs ont noté la distribution de masques de protection aux électeurs.

« En somme, la COCEM note que des mesures de protection contre la propagation du virus ont été renforcées au second tour. Le nombre de bureaux respectant ces consignes s’est relativement amélioré en comparaison avec le premier tour. Cependant, la coalition déplore la non prise en compte systématique de ces mesures cruciales pour la santé des électeurs dans tous les bureaux observés. » Conclut ’il le Président Drissa Traore.

Bokoum Abdoul Momini /Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here