Communales de 2016 : L’ADEMA maintient le cap

0
Conférence nationale de l’ADEMA PASJ : Confirmer son leadership sur l’arène politique nationale

Les responsables et militants du parti de l’Abeille peuvent jubiler. Peu d’observateurs leur accordaient un score honorable à l’issue des élections communales du 20 novembre. Au siège du parti, sis à Bamako-coura, c’est toujours l’heure du récapitulatif des résultats. Des voix autorisées font cependant savoir que le parti recueille pour le moment près de 1549 conseillers, nonobstant les recours déposés ça et là. De ce qui concerne les Mairies, les Abeilles ont eu le salut de 141. C’est dans la région de Sikasso où l’ADEMA-PASJ semble avoir fait le plein de voix : 398 conseillers avec 32 maires. La région rivalise avec Mopti qui offre au parti 329 conseillers et une trentaine de Maires. Faut-il noter que le cercle de Koro remporte ici la palme d’or avec 75 conseillers et 8 Maires. Bandiagara a aussi donné au parti 68 Conseillers et plusieurs Maires. Viennent ensuite les régions de Kayes (399 conseillers et 33 Maires) et Ségou (287 Conseillers et 20 Maires). Kayes-ville et Diéma ont crée la différence.

Malgré l’insécurité, les Abeilles ont recueilli 40 conseillers et 3 Maires à Gao, 71 Conseillers et 5 Maires à Tombouctou. Dans le District de Bamako, le parti a brillamment remporté la Commune III avec une femme à la tête de la Mairie. A Koulikoro, c’est 281 Conseillers et 14 Maires. Dans le contexte actuel, le parti de l’Abeille est loin du ridicule. Mieux, il prouve à ses adversaires que la Ruche ne se tarit jamais.

 

B.koné

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER