Soumaïla Cissé au sujet des résultats en commune II : «Le RPM a 1282 voix indues»

6
L'Honorable Soumaila cissé : Chef de file de l'opposition malienne
L'Honorable Soumaila cissé : Chef de file de l'opposition malienne

Après la proclamation des résultats provisoires des élections communales du 20 novembre, le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, ne décolère pas. Au cours de notre échange,  il a vigoureusement contesté   les résultats de la communes II.

Si le parti au pouvoir, RPM, se félicite des résultats issus des communales du 20 novembre qui le classent premier, le principal parti de l’opposition, l’URD, crie à une mascarade électorale. Notamment en commune II du district de Bamako.

Dans ses commentaires ayant trait aux élections communales, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, ne se montre pas déçu des résultats engrangés par son parti. Car, l’URD a obtenu 1739 conseillers et  102 maires contre 2582 conseillers et 187 maires pour son challenger, le RPM.  Au niveau des grandes agglomérations, l’URD a fait une percée remarquable. Elle s’est également imposée dans  neuf (9) communes urbaines ainsi que dans la commune VI du district de Bamako. Il s’agit de  Kati,  Koulikoro,  Kita, Niafunké,  Youwarou,  Yorosso, Yanfolila, Barouéli et Ténenkou. En commune 1, il affirme que son parti a le même nombre de conseillers que le RPM, soit 13 conseillers chacun.

La pierre d’achoppement

A l’analyse des commentaires du patron de l’Union pour la République et la démocratie, Soumaïla Cissé, on peut dédire  que l’opposition accepte les résultats des autres localités. Mais elle ne cache pas son désaccord pour la commune II.  A en croire Soumaïla Cissé, il y a eu des fraudes avérées en commune II de Bamako.  Suite  au nouveau décompte des voix par la Commission électorale, nationale indépendante (Ceni) nous avons les résultats suivants, confirmés par le Président de la Ceni, explique-t-il: RPM: 7845 contre 9127 (décompte du Gouverneur) soit 1282 de plus ;  Adema: 4273 contre 4248 (gouverneur) soit 25 de moins ;

URD: 3022 contre 2996 (gouverneur) soit 26 de moins. «Le RPM a donc 1282 voix indues qui devraient diminuer sensiblement son nombre de conseillers», s’indigne-t-il.

Du côté du secrétaire à la communication de l’URD, Me Demba Traoré  affirme que son parti déposera un recours contre les résultats  proclamés par l’administration en commune II et qu’il se battra avec tous les moyens légaux afin qu’il soit remis dans ses droits.

Oumar KONATE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Bien fait! Il faut que ce parti voleur RPM restitue les voix “volés” du peuple!!!

  2. soumi on vous a vu à la CENI la veille de ton départ sur NKE , tu étais à la Ceni jusqu’à minuit .Ta collaboration avec Djamoutani n’est pas cachée.Il sera ddécçu come toi car le Mali a plutot besoin d’hommes honnêtes et socialement intégrés.Tu as les memes tares que lui hontain, auto suffisant , imbu de votre minable personne sorti de petites familles.Tu as nié ton appartenance au Nord pour arriver au pouvoir .Sans le Nord tu ne seras rien pauvre petit bagna esclave des TOURE.Avec la lachété de la CENI tu as eu honte et Djamoutani a violé la loi en méprisant la loi electorale .Il va le payer cher ce djihadiste sans lendemain .

    • “…Tu as nié ton appartenance au Nord pour arriver au pouvoir .Sans le Nord tu ne seras rien pauvre petit bagna esclave des TOURE….” 😯 Quand est ce que cela s’est passe’? Vous n’avez donc aucune honte de mentir?

      Quelle honte!!!

      • je me rappelle lors des Presidentielles de 2013 il avait dit qu’il etait Sarakole mais cependant est ce a dire qu’il n’est pas du Nord?

  3. votre probleme vous avez demande le recomptage non et vous avez eux le resultat maintenant laisser nous dormir en paix la crise electorale au mali on veut pas il faut etre legaliste preparer vous pour 2018

Comments are closed.