ANPE-Fare: une convention pour la création de 2500 PME/PMI

0

En partenariat avec le Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (FARE), l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) a signé un protocole de convention. C’était mardi 19 avril, à l’Hôtel Salam. En présence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby. Objectif: créer en deux ans 2500 Petites et Moyennes Entreprises (PME)/Petites et Moyennes Industries (PMI).

Considérées comme le moteur de développement d’un pays, les PME et les PMI ont une forte potentialité de création d’emplois dans leur mission de satisfaction des demandes locales et des demandes pour d’autres entreprises. C’est fort de ce constat que l’Etat malien vient de mettre en place un budget de 500 millions FCFA pour financer 2500 PME/PMI sur l’ensemble du territoire national. Une initiative qui concerne les jeunes de 18 à 45 ans qui veulent entreprendre.

La convention a pour objectif de faciliter l’accès des jeunes sélectionnés par le Fare aux crédits bancaires pour favoriser le développement de l’entreprenariat jeune afin de réduire significativement le taux de chômage et le sous-emploi.  Selon le directeur exécutif du Fare, la convention de partenariat porte des objectifs qu’il faut saluer. Mamadou Bathio Touré a, aussi, appelé à la mobilisation pour relever le défi de l’emploi des jeunes.

« Il faut se mobiliser collectivement pour permettre à tous les porteurs de projets en recherche d’un secteur professionnel de créer leurs propres entreprises. Collectivement, il faut relever le défi des entreprises viables et encourager les projets économiquement innovants», a-t-il déclaré.

 

Création de 10 000 emplois

 

A terme, cette opération vise la création de 10 000 emplois. De quoi réduire fortement le taux de chômage. Aux dires d’Ibrahim Ag Nock, le Directeur général de l’ANPE, la signature de cette convention et les 10 000 emplois qui en résulteront est un pas vers la concrétisation de la volonté du président IBK de créer 200 000 emplois avant la fin de son mandat.

«La présente convention vise à mettre en synergie l’effort de l’ANPE et du FARE pour permettre aux porteurs de projets d’avoir accès aux financements. Il s’agit en clair dans le cadre de cette convention de financer 2500 PME/PMI sur deux ans avec pour finalité de créer 10 000 emplois », a insisté, le Directeur général de l’ANPE.

 

Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER