Formation en entreprenariat : L’Apej montre ses projets au ministre Mohamed Salia Touré

1

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a visité le vendredi 6 novembre le pôle de formation en entreprenariat dans le cadre de l’exécution du Projet de développement des compétences emploi jeunes (Procej) essentiellement financé par la Banque mondiale.

Ce pôle est logé dans le complexe scolaire Tigana à Niamakoro Cité Unicef à quelques jets de la Cité des enfants.

Sur place, le ministre Touré a visité les différentes salles de formation et a échangé avec les apprenants et les formateurs en compagnie du maire délégué, du Directeur général de l’Apej, du Coordonnateur du Procej, du Censeur du Lycée et de plusieurs autres membres du Cabinet, de l’Apej et du Procej.

A son démarrage en 2015, le programme avait recueilli quelques 54 000 postulants sur lesquels 10 000 ont été sélectionnés et formés en entrepreneuriat en trois vagues. Le Procej a également atteint l’octroi de fonds de démarrage à 1 200 jeunes pour la création ou la consolidation de leurs micros entreprises, la mise à jour de 1 060 plans d’affaires parmi les bénéficiaires des fonds de démarrage des vagues 1 à 3, l’octroi de fonds complémentaires à 500 entreprises fragiles, l’accompagnement de 720 micros entreprises vers le système de crédit à travers le Fare, le suivi accompagnement de 3 615 micro-projets par les ONG, la formation de 3 000 jeunes sortants des dispositifs de formation professionnelle (apprentissage formelle et non formelle) du Fafpa et de la DNFP. C’est ce dernier objectif dont la mise en œuvre concerne toutes les Régions du Mali pour 1 200 jeunes au titre de la vague 4 (dont 543 à Bamako) qui fait l’objet de notre visite aujourd’hui.

En s’adressant aux jeunes, le ministre Mohamed Salia Touré, qui a pu apprécier quelques échantillons de produits alimentaires fabriqués par les jeunes, a mis l’accent sur l’assiduité et la mise en application correcte des méthodes de gestion inculquées par les formateurs.  Le ministre s’est également félicité de la synergie d’actions en remerciant la Banque Mondiale et en félicitant l’Apej, le Procej et les autres intervenants pour la qualité du pilotage du programme. Après Bamako, le ministre visitera d’autres pôles dans les régions. En tout, 42 sessions sont prévues au profit de 3 000 jeunes.

 

Casimir Sangala

Correspondance particulière

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Ne soyons pas égoïste mes chers amis.
    Le Ministre ne va jamais nommé quelqu’un qui n’a pas les capacités pour gérer l’APEJ ;
    Surtout que le Ministre en question est en terrain connu. Il a beaucoup d’expériences dans ce créneau.
    Ils pourront travailler ensemble en symbiose pour le bien et la survie de l’APEJ.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here