Braquage de la Bank of Africa de Sadiola : 07 suspects arrêtés par le commissariat du 1er arrondissement de Kayes

    0

    Les éléments du Commissariat de police de Kayes ont mis la main sur 07 des 09 individus qui ont braqué le 02 novembre dernier l’Agence Bank Of Africa de Sadiola. Selon le Commissaire principal, Salim Cissé, du 1er arrondissement, les présumés malfrats vont être présentés devant la justice où ils devront répondre de leur acte.

    Tout est parti de l’interpellation par les forces de sécurité d’un individu le 03 novembre à Kayes, soit 24 heures après le braquage de l’Agence Bank Of Africa de Sadiola. La perquisition de son domicile a permis aux forces de sécurité de mettre la main sur la somme de 2,5 millions de FCFA repartis en coupures de 10 000, 1000 et 500 FCA exactement comme à la banque. Une découverte qui a mis la puce à l’oreille des hommes du commissaire principal, Salim Cissé.

    Au cours de son interrogatoire, le suspect, selon le Commissaire Principal, Salim Cissé, a d’abord tenté de nier son implication dans le braquage de la Bank Of Africa avant de revenir sur sa déclaration. D’après le Commissaire principal Cissé, le suspect a avoué avoir participé au braquage de la banque et a fourni des renseignements sur les autres membres de la bande et le mode opératoire utilisé pour faire le forfait.

    C’est grâce à ce précieux renseignement que les forces de sécurité ont remonté l’information pour non seulement mettre la main sur les armes et les motos qui ont servi au braquage de la banque et ensuite sur les autres membres du gang.

    Selon le Commissaire principal Cissé, les malfrats ont caché les armes et les motos dans une grotte située à 15 km de Diamou. Les forces de l’ordre ont conduit le suspect sur le lieu afin de récupérer les armes et ont retrouvé sur place 07 armes, 08 chargeurs, 05 motos dont une partiellement incendiée et des cagoules.

    03 personnes interpellées à Kayes, 02 à Bamako, un à Ségou et un à Sadiola

    Après avoir mis la main sur les armes, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation des présumés suspects. Car, pour le Commissaire principal Cissé, « c’était le plus important car tant que les armes restent dans la nature, les individus pouvaient commettre d’autres forfaits ».

    Ainsi, 03 personnes ont été interpellées à Kayes, 02 à Bamako par les éléments du commissariat du 15e arrondissement et un dernier par la police de Ségou. Cela, dit le commissaire principal Cissé, a été rendu possible grâce aux réquisitions du relevé téléphonique. Le principal informateur, quant à lui, qui est un agent de la mairie de Sadiola, a été interpellé dans ladite localité.

    Selon les explications du Commissaire Cissé, 02 des présumés malfrats ont passé la nuit chez ce dernier et les autres dans les alentours de Sadiola. Les personnes arrêtées sont 07 Maliens et un Sénégalais.

    Le commissaire principal Cissé a indiqué que ce dernier devrait juste passer la nuit à Kayes avant de continuer sur le Sénégal. Mal lui a appris puisqu’il a été appréhendé la même nuit. 02 autres membres de la bande sont toujours dans la nature.  Les présumés malfrats seront présentés devant la justice où ils devront répondre de leur acte.

    Pour terminer, le Commissaire principal Salim Cissé a invité la population à fournir les informations à temps aux forces de sécurité. « Si on a pu mettre la main sur ces malfrats, c’est parce qu’on nous a donné l’information dans le plus bref délai. Sinon, si le premier suspect arrêté avait eu le temps d’utiliser le fonds, il allait faire disparaître tous les indices », a conclu le Commissaire principal, Salim Cissé.

    Abdrahamane SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here