Descente policière à Niaréla lors du rassemblement du 5 avril dernier : La Zawiya dresse son bilan : « 1 mort, 13 blessés dont 4 vieilles femmes, 10 bâches brûlées »

    4

    1 mort, 13 blessés par des impacts de balles dont 4 vieilles femmes, 10 bâches brûlées, tel est le bilan de la descente musclée des forces de l’ordre et de sécurité à la Zawiya de Niaréla lors de la manifestation du 5 avril 2019 à Bamako, selon les fidèles du Chérif de Nioro Mohamed Ould Cheickné dit M’bouillé Haïdara. Ils l’ont fait savoir, le lundi 15 avril 2019 à la maison de la presse, lors d’un point de presse. Etaient présents au point de presse : Madiou Dramé, Youba Bah, Thierno Dramé, Ousmane Dramé de la famille Dramé, le représentant du président du Haut Conseil Islamique, Badra Alou Dembélé, certains victimes, beaucoup de fidèles et sympathisants de la confrérie.

    Selon Youba Bah, le 5 avril dernier, à la fin du meeting organisé par le président du Haut Conseil Islamique et du Chérif de Nioro, les fidèles de la Zawiya de Niaréla ont essuyé des tirs d’obus de gaz Lacrymogène et de balles réelles. Il a indiqué que ce sont 211 obus et des balles réelles qui sont tombées sur le dite Zawiya faisant de nombreux blessés et des dégâts matériels importants, à savoir, les cas inquiétants d’une jeune femme et 04 veilles femmes qui seraient entre la vie et la mort. Aussi, M. Bah dira que des dizaines de bâches ont été brulées, des vitres d’un véhicule brisées, des effets et habillements également brulés.

    Selon lui, bien qu’existe plus de mille lieux de cultes à Bamako, la Zawiya Hamawiya a été la seule cible des Forces de l’ordre, ce jour, alors que les évènements se déroulaient très loin de la place de l’indépendance et c’était à une heure de la fin de la marche pacifique. Il a fait savoir que malgré cette situation difficile et inexplicable, le Guide Mohamedou Ould Cheick Hamahoullah a confirmé qu’il ne déviera pas de son objectif de défendre la religion musulmane et les intérêts de son pays par tous les moyens pacifiques et a invité en conséquences ses telamides, sympathisans et défenseurs des Droits Humains à la persévérance dans la modération et la pondération malgré les exactions.

    Le conférencier a rappelé que cette Zawiya du Cheick a été créée en 1924 et son premier Moukadem fut Khalifa Dramé qui officia cette Maison de Dieu jusqu’à son décès en 1956. Selon lui, après, tour à tour se succédèrent ses enfants, à savoir, Souleymane Dramé, puis Mouhamedoun Dramé puis le célèbre érudit Ismail Dramé. Il a indiqué que tous ces gens ont prêché pour un islam tolérant conformément aux directives de Cheick Hamahoullah lui-même et de ses enfants Cherif Ahmed et Mohamedou Ould Cheickna actuel, chef de la Zawiya. Aujourd’hui, tous les fidèles du Cheick sont frustrés et très remontés contre le président Ibrahim Keita.

    Ils ont reçu le soutien de Soumaila Cissé par la présence du député de Nioro, Mamadou Hawa Gassama qui n’a pas manqué de fustiger ce fait. Il a par ailleurs, fait part de son interpellation du ministre de la défense et du ministre de la sécurité le jeudi prochain sur la question de l’attaque de la Zawiya de Niarela et du dossier du fils du Cherif. Quant au représentant du président du Haut Conseil Islamique, M. Alou Badra Dembélé ce dernier a lancé un appel aux fidèles de rester mobiliser pour répondre présent en cas d’appel du Chérif de Nioro et de Dicko.

    Fakara Faïnké

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    4 COMMENTAIRES

    1. Le roi MAUDIT de segou, tu as abandonne ton maître pour les petits sous de Boua IBK, honte a toi! Que les maledictions de MBouille Haidara t’accompagnent jusque dans ta tombe.

    2. C’aurait été plus informatif si les noms des victimes étaient dévoilés dans l’article.
      Je suis contre toute sorte de violences contre nos propres populations, d’autant plus qu’il s’agit d’une manifestation pacifique.

    3. Je suis ne’ et j’ai grandi hamalliste. J’appartiens a’ la communaute’ hamalliste et j’en suis fier. C’EST EN HOMME TRES EN COLERE, QUE JE DEMANDE AUX UNS ET AUX AUTRES DE TENIR NOTRE COMMUNAUTE’ HAMALLISTE TRES LOIN DE LA POLITIQUE! NOTRE CHEF RELIGIEUX BOUYA OULD CHEIKHNA OULD AHMEDA HAMAHOULLAH DOIT S’ELOIGNER DU TERRAIN POLITIQUE. EVITEZ D’UTILISER LES HAMALLISTES COMME DE MERCENAIRES!!!! NOUS SOMMES UNE COMMUNAUTE’ ANCREE DANS LA PAIX, LA JUSTICE ET LA TOLERANCE.
      IL VA SANS DIRE QUE JE CONDAMNE L’ATTAQUE DE NOTRE ZAWIYA AVEC LA DERNIERE ENERGIE ET JE LA CONSIDERE COMME UNE ATTAQUE CONTRE MA PERSONNE. Je sais a’ travers toutes mes analyses que le president IBK n’est ni de pres ni de loin responsable de cette attaque. La question que j’ai, est: Qui sont responsables de ladite attaque? EST-CE QUE LES GENS QUI ONT COMMIS CE CRIME ODIEUX SONT CONNUS? Il ne s’agit pas de dire les forces de l’ordre. Dans la confusion actuelle, n’importe qui peut porter la tenue des forces de l’ordre pour commettre des forfaits. J’aimerais savoir si on connait specifiquement quelques uns parmi ceux qui ont attaque’ car leurs temoignages peuvent nous edifier!
      Soyons tres prudents l’attaque peut tres bien venir des gens qui sont determine’s a’ verser l’huile sur le feu. C’EST LE TRAVAIL DES EXTREMISTES QUI TIENNENT A’ BRULER LE MALI!
      BOUYA, LE FILS DE CHEIKHNA COULIBALY DIT YOUBA VOUS CONSEILLE VIVEMENT DE VOUS ELOIGNER DU TERRAIN POLITIQUE. CE QUE JE VOIS N’EST NI BON POUR VOUS NI POUR LA COMMUNAUTE’ HAMALLISTE! TRAVAILLONS POUR LA PAIX ET LA TOLERANCE AU MALI!!!!!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here