Doumanzana : Le décès brutal d’un écolier de 11 ans sur une montagne d’ordures suscite des interrogations

    0

    Le mercredi 10 avril 2019, un garçon de 11 ans du nom de Emmanuel Dougnon a trouvé la mort subitement le chemin du retour de l’école. Sa mort brutale serait due à l’intoxication du garçonnet pendant qu’il se trouvait sur un tas d’ordures à Doumazana, en Commune I du district de Bamako.

    Selon nos sources, le petit Emmanuel Dougnon, élève de la classe de 5ème année était sorti tôt le matin, apparemment en bonne santé, pour faire un tour à l’école afin de s’assurer de la poursuite de la suspension des cours durant cette période de grève des enseignants. C’est ainsi qu’il se serait rendu à l’école accompagné de son frère aîné mais ils ont réalisé qu’il n’y avait pas cours et ils ont ensuite rebroussé chemin pour se retrouver sur la montagne de dépôt d’immondices de transit de Doumazana. Arrivé au milieu des tas d’ordures, selon les témoignages, le malheureux garçon a piqué brusquement des maux de ventre douloureux qui ont fini par lui ôter la vie. Complètement confus par la scène du drame, les parents du petit Dougnon ont contacté immédiatement les autorités sanitaires et la protection civile pour déterminer les circonstances du décès. C’est ainsi que le corps sans vie de l’enfant a été mis à la disposition du Centre de santé de référence de la Commune I pour un examen. Ledit examen révélera que le garçon a été victime d’intoxication.

    En tout cas, la population riveraine de Doumanzana continue de s’interroger sur les vraies raisons du décès du petit garçon, Emmanuel Dougnon. Selon elle, l’environnement du quartier est pollué à cause d’odeurs nauséabondes que les immondices dégagent nuit et jour.

    Moussa Dagnoko

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here