Faits divers : L’histoire d’un voleur très audacieux

    0

    L’histoire que nous allons vous raconter est un fait réel. Il s’agit en effet, de l’histoire d’un violeur très qualifié mais surtout très audacieux. Enfin, il s’agit d’une histoire à la fois triste et drôle.

    En fin de semaine écoulée, un voleur très audacieux a rendu visite à M. T. dans un quartier périphérique de la commune III. À en croire M. T, l’insolence dont il a été victime, s’est ténue entre 4 h et 5 h du matin. “J’étais couché dans mon salon quand soudain j’ai été réveillé par un bruit. C’est comme si quelqu’un venait d’ouvrir la porte. Alourdi par le sommeil, je suis resté coucher. Soudain, quand j’ai ouvert mes paupières, j’ai aperçu la tête d’un inconnu. À ma très grande surprise et comme si j’étais dans un rêve, il s’est adressé à moi avec une vulgarité sans précèdent. En effet, après m’avoir traité de lâche, d’imbécile. Il m’a demandé de vite quitté le salon pour rentrer dans la chambre avant qu’il ne me tue. Ayant compris que j’étais en danger, j’ai regagné ma chambre en toute vitesse. Cependant, ce qu’il ne savait pas est que j’avais une arme à feu dans la chambre. Alors, aussitôt dans la chambre, je me suis muni de mon arme. Du coup, quand j’ai ouvert la porte avec arme en main, il a laissé ma moto pour prendre sa jambe. J’ai tenté de lui mettre une balle au pied, mais mon arme n’a pas déclenché. Toutefois, il a réussi à se faufiler dans le noir pour s’en fuir. Quelque instant après, je me suis rendu compte qu’il était parti avec mon téléphone’’, nous a-t-il fait savoir.

    Dans un premier temps, au lieu d’être sensible à la douleur de M. T, nous avons éclaté en fou rire. D’ailleurs, même lui-même qui était la victime ne pouvait s’arrêter de rigoler. Pour ce qui nous concerne, nous rions, non par manque d’empathie et d’attention pour lui, mais tout simplement parce que nous avons été dépassés par l’attitude de ce voleur sans vergogne. Depuis quand, les voleurs sont-ils devenus autant hardis pour faire face aux propriétaires et d’aller jusqu’à les insulter vulgairement en face ?

    Enfin, il nous plait de profiter de ces lignes pour présenter nos sincères excuses à M. T et de souhaiter par la même occasion beaucoup de malheurs à ce maudit voleur qui perturbe la quiétude des paisibles citoyens.

     

    D K

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here