Kadiolo : Des chasseurs Burkinabé blessent un pêcheur en voulant tirer sur un hippopotame dans le lac Zaliè de Kambo

    1

    Mercredi dernier (11 janvier 2023) à Kambo (un village de la commune rurale de Kadiolo situé à 7 Km au nord de la ville) des chasseurs burkinabé ont blessé par balle un habitant du village. Ils étaient à la poursuite d’un hippopotame qui est venu se réfugier dans Zaliè, le lac sacré de la localité. Selon des témoignages, le chef du village a tout fait pour les empêcher d’abattre l’animal, en vain. Ils ont finalement tiré sur l’animal. Malheureusement, la balle a atteint au niveau du bras un homme qui pêchait à côté. La victime, Adama Traoré, a été par la suite admise à l’hôpital régional de Sikasso. «Les chasseurs sont arrêtés et sont entre les mains de la police de Kadiolo», nous a confié un ressortissant de Kambo.

    Il faut rappeler que le lac Zaliè constitue une source intarissable alimentant des puits du village, de Kadiolo et de Dioumaténé. Symbole de prospérité, ce lac permet aussi d’irriguer les plaines de Kambo, Bôrôkoba, Kadiolo et Dioumaténé… où d’immenses quantités de riz sont produites. Ledit lac donne lieu annuellement à une pêche collective. Ce rite a lieu depuis les temps immémoriaux et débute par des sacrifices, des offrandes aux esprits de l’eau. En marge de cette pêche, sont organisées des manifestations culturelles et des réjouissances populaires au niveau du site… Ce rite est surtout l’une des plus  fortes expressions de la culture sénoufo à travers les arts, l’artisanat et des manifestations liées aux connaissances ésotériques. Sans compter l’expression du savoir et du savoir-faire liés à la pêche et aux ressources hydriques. Le lac est incontestablement un cadre par excellence d’expression de la diversité culturelle…

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here