Koutiala : Elle casse les bras de son mari

    1

    Alors que M.O passait la soirée en beauté avec sa femme dans leur domicile tranquillement, quatre de ses amis décident de venir chez lui pour une visite surprise en se disant qu’il  faisait longtemps qu’ils n’avaient pas vu leur ami.  Un drame a suivi !

    Nous sommes en 3è région, précisément, dans le cercle de Koutiala. La femme de M.T ayant fini de cuisiner son diner aussi que l’exécution de ses petites taches du soir, est  allée rejoindre son mari dans leur salon pour regarder la télé. A leur grande surprise, quatre des amis de M.T décident de faire leur apparition inattendue. M.T surpris et tout ému, demande à sa femme de servir le diner pour ses amis et c’est là où tout va tourner au vinaigre.

    Mme MT   fait savoir à son époux qu’elle n’avait pas prévu ses amis  et qu’elle n’avait cuisiné que pour trois personnes, c’est-à-dire, l’époux, elle-même et sa servante. C’est alors que le mari décide de lui donner de l’argent pour qu’elle cuisine pour elle et sa servante et leur servir le diner.Et là, M.T dit qu’il n’y a pas de problème mais fait savoir à son mari qu’elle va d’abord finir de cuisiner et, ensuite, servir M.O et ses amis.

    Tentant en vain de la faire revenir à la raison en s’efforçant de lui montrer que ces deniers représentaient  des invités pour la famille,  M.T refuse de comprendre et décide de ne pas obéir à celui-ci. Et ce dernier étant en colère, décide de lui donner une correction exemplaire. C’est ainsi que la femme, à son tour, ne se laissera pas faire et s’avisera à mettre la honte sur son époux en présence de ses amis.

    Au moment même où la dispute n’arrêtait pas, M.T lance un coup de poing à sa femme. Cette dernière, plus intelligente et maline que lui  se rabaissa et le bras de M.T va trouver  le petit mur de la terrasse, se brisa automatiquement. C’est une situation d’humiliation difficile à digérer pour l’époux qui venait d’être gratuitement blessé par sa propre femme. C’était donc une humiliation en famille et les amis ne savaient plus à quel saint se vouer.

    Samba Konaté

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Pourquoi on ne dit pas que Monsieur veut humilier sa femme devant ses amis? Pourquoi il ne prend pas la force qu’il a pour servir le repas lui-même? Nous allons dire que dans notre culture ce n’est pas l’homme qui sert le repas. Allez voir nos frères maliens qui sont en Europe au Canada ou aux États-unis. Ils changent les couches de leurs enfants, font du Kabato, font le tigadêguê et ils ne sont pas moins hommes. Monsieur le journaliste vous avez manqué à votre rôle d’éducateur en prenant parti. Donc selon votre logique la pauvre femme doit faire l’honneur à son mari en acceptant le coup de poing au lieu de l’esquiver. Honte à toi et à ceux qui pense comme toi. Si elle avait repliqué avec un coup de pilon vous auriez peut-être raison. Certains vont dire que telle ou telle chose n’est pas dans note culture. Dites-moi le cellulaire, nos habits, nos grandes maisons et même le thé, la montre… sont ils dans notre culture????

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here