L''épervier du Mandé retrouve la Renault 11 de Cheick Haïdara : Le véhicule du marabout avait été volé par son propre chauffeur

    0

    Depuis quatre mois, Cheick Haïdara, marabout à Yirimadio recherchait sa voiture Renault 11 immatriculée A 1628 MD, avec laquelle son chauffeur Ibrahim Dembélé avait disparu. Désespéré, notre marabout s”est confié à l”Inspecteur principal Papa Mamby Kéïta, chef BR au 3ème Arrondissement, qui retrouvera la voiture dans les mains d”un certain Aboubacar Soré de nationalité burkinabé.

    Cette affaire d”escroquerie date de quelques mois. Ibrahima Dembélé travaillait comme chauffeur pour Cheick Haïdara, marabout de son état domicilié à Yirimadio. Comme Cheick Haïdara ne savait pas conduire, son grand frère lui avait conseillé d”embaucher le jeune homme afin qu”il puisse conduire son véhicule. Cheick était le propriétaire d”une Renault 11 immatriculée A 1628 MD offerte par un de ses clients. Dès le début de leur relation, il a été dit au marabout qu”Ibrahim était un bandit. Pour convaincre son patron, il avait dû jurer devant Dieu qu”il avait cessé de voler depuis longtemps.

    A la veille de la fête de Tabaski, Ibrahim a commencé à escroquer son patron. Cheick avait décidé de prendre la vignette de son véhicule au mois de décembre 2006, mais Ibrahim n”était pas d”accord, déclarant qu”il fallait attendre 2007 pour acheter la nouvelle vignette. Cheick n”a pas posé de problème. Mais Ibrahim, en fait, était en train de monter son coup. Un jour, il fut envoyé en ville par son patron pour régler certaines affaires. Après avoir disparu toute la journée, il téléphona à Cheick, aux environs de 23 heures, pour lui dire que la voiture a été immobilisée par les policiers faute de vignette en règle et qu”il fallait obligatoirement qu”il présente la carte grise du véhicule pour régler la situation.

     Ibrahim arriva donc chez son patron avec un de ses amis, soi-disant policier, récupérer le document. Depuis qu”il lui a remis la carte grise, Cheick n”a plus vu Ibrahima, qui a disparu, tout comme son véhicule. Il fera le tour des commissariats de Bamako pour déclarer la perte de son véhicule, faisant de même au Groupement mobile de sécurité et à la direction de la Compagnie de circulation routière. Sans obtenir gain de cause. Désespéré, Cheick Haïdara s”est confié à l”Inspecteur principal Papa Mamby Kéîta, Chef de la Brigade de Recherches du Commissariat du 3è Arrondissement.

    L”Epervier du Mandé puisqu”il s”agit de lui, était selon lui la seule personne qui pouvait retrouver son véhicule. Comme à leur habitude, Papa Mamby et ses éléments, très dévoués pour la sécurisation des populations et de leurs biens, commencèrent à mener leur enquête. L”Epervier du Mandé, très intelligemment, chercha tout d”abord à obtenir le numéro de téléphone de Ibrahima Dembélé. Une fois ce numéro découvert, il commença à appeler notre chauffeur voleur en se présentant à lui comme étant un citoyen ordinaire. Malheureusement, à chaque fois que l”Epervier du Mandé lui donnait un rendez-vous, il fait ne se présentait pas. Finalement, Papa Mamby se résigna à demander à la société de téléphonie mobile la liste de tous les appels téléphoniques reçus et passés par Ibrahim ces derniers temps. Sur cette liste se trouvait un numéro qu”Ibrahim appelait constamment.

    Le propriétaire de ce numéro n”est autre qu”Aboubacar Soré, de nationalité burkinabé, à qui Ibrahim avait vendu la voiture du marabout avant d”aller se faire oublier en Côte d”Ivoire. Pour mettre la main sur Soré, l”Epervier du Mandé lui téléphona en lui disant qu”il avait un parent hospitalisé à Gabriel Touré et qu”il fallait obligatoirement qu”il se présente à l”hôpital, car c”était urgent.

    Entre temps, Papa Mamby forma une équipe pour être présente à ce rendez-vous. C”est ainsi que les limiers mirent la main sur Soré avant de le conduire au Commissariat du 3ème Arrondissement. A cause de cette affaire, le 3ème Arrondissement était devenu la seconde maison de Cheick Haïdara. Souvent, c”est l”Epervier lui-même qui lui donnait le prix du transport. Dieu faisant bien les choses, Aboubacar Soré est même arrivé au commissariat en présence de Cheick Haïdara.

    A la suite d”un interrogatoire minutieux mené par Papa Mamby, Aboubacar a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Selon lui, Ibrahima lui avait confié la voiture avant d”aller en Côte d”Ivoire et le véhicule se trouverait dans son garage à Magnambougou. Aux dires de Cheick, c”est Aboubacar qui s”est présenté à lui comme étant le policier qui allait faire sortir son véhicule le jour où il avait remis la carte grise à Dembélé.

    Aboubacar s”est engagé à remettre à Cheick Haïdara, qui ne cessera pas de remercier Papa Mamby pour tous les efforts qu”il a fournis, sa Renault 11.

    Alou B HAIDARA

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER