Les aventures d’Aba et de Dika

    14

    Comme s’il faisait exprès, Moussa le cousin de Dika, s’adressa à Aba « Tu sais Aba, je viens de voir Aya, ta copine ». Aya est l’amie d’Aba que le cousin de Dika adore sincèrement puisqu’à chaque fois qu’il parle de Haya, ses yeux brillent et personne ne connaissait la raison de cela.  Combien de fois il faut que je te dise que ce n’est pas ma copine ? Rétorqua Aba, et pour la première fois Dika se mêle dans cette affaire avec une manière drôle et pas sérieuse, va rejoindre ta copine  et tous se mirent à rire.

    Le temps passait et la fin des vacances se rapprochait. Aba et Dika sont devenus des vrais amis et ils ont même échangé les numéros. Ils se rencontrent toujours devant le grin et ils parlent de tout et de rien. Pour Aba, c’était comme s’il sortait déjà avec Dika mais rien n’était sûr du coté de Dika, mais elle se sentait bien avec Aba, et ça Aba avait remarqué. Quelques jours avant le départ de Dika, un samedi soir, Dika reçoit de la visite. Un jeune, la vingtaine dépassée est venu voir Dika.  Ils étaient deux d’ailleurs. Aba les a identifiés de loin puisque comme vous le saviez déjà, les maisons d’Aba et de Dika étaient contigües. Cette nuit Aba passa une nuit blanche car il s’est posé mille et une questions. C’était la première fois d’ailleurs qu’Aba voit un jeune différent du quartier en train de sympathiser avec Dika. Est-ce le copain de Dika dont Oumar en parle souvent ? Est-il le fameux basketteur qui était venu chercher Dika ? Aba resta sans réponse car il n’osa demander Dika même après que les deux soient partis. Ce fut une soirée fatidique pour Aba puisqu’il  n’a pas fermé l’œil de la nuit.

    Le lendemain matin, comme si rien n’était Aba ira  voir Dika et ensemble ils discutent. Dika osa même demander Aba pourquoi il n’est pas venu causer hier soir avec elle. Mais Aba dira mentit pour dire qu’il avait de la visite. Dika n’osa rien mentionner à Aba comme si elle savait que ce dernier était fâché mais peut ètre qu’elle n’est pas sure qu’elle a été vue par Aba. De toutes les façons, Aba ne visait qu’un seul objectif, celui de déclarer sa flamme à Dika avant son départ. Comment le feras tu, il ne le savait pas car en réalité il avait peur aussi de ne pas être repoussé par Dika, c’est ourquoi il voulait partir petit à petit.

    Une semaine juste avant son départ, Dika  sa cousine et sa tante sont allées dans la famille de Aba. Aba était dans sa chambre et a il a juste entendu la voix de Dika dehors. Mais bon Dieu, qu’est ce qu’elles peuvent venir faire ici, se demandait Aba ? la tante de Dika et la maman de Aba se connaissaient aussi et elles avaient commencé à se fréquenter. Mais c’ était la première fois que la maman de Aba rencontre Dika. Elle avait entendu parler d’elle, par l’intermédiaire de la tante de Dika, mais ne connaissait pas grand-chose sur elle. Cette nuit elle a eu l’occasion de faire sa rencontre et elle a même dit à Aba que Dika  était belle. Comme si elle savait l’intention de Aba.  Avec la visite de Dika et sa tante, Aba a tout imaginé.

    Dika avait fait la connaissance d’un ami de Aba avec qui elle sympathisait beaucoup aussi. On l’appelait Anglais et lui et Dika s’attendaient parfaitement, et bien sur français savait que son ami Aba était amoureux d’elle.

    Trois jours avant le départ de Dika, elle est allée se tresser chez les Oumar, ce jeune qui venait au grin depuis l’arrivée de Dika et qui a fini par se décourager. Aba est allé ce jour devant la porte de Oumar et surprise, Oumar était à coté de Dika en train de causer normalement et faisait rire Dika.  Du coup, il est resté causer de tout et de rien. Aba s’est proposé même d’amener Dika par moto jusque dans sa région, Dieu seul sait combien  c’est loin.

    Un seul jour nous séparait du départ de Dika et la nuit l’anglais, l’ami de Aba est venu causer chez Aba. Aba le poussa à appeler Dika pour qu’elle vienne causer avec eux. Chose faite, car Dika est venue dans la chambre de Aba. Vous imaginez la joie de Aba. Les trois causèrent jusqu’à une certaine heure, de tout et de rien. Un moment donné, français voulait quitter la chambre pour  permettre à son ami Aba d’être seul avec Dika ? Mais quand il fut signe à Aba, ce dernier ne voulait pas puisqu’il avait sa stratégie. Il voulait, en accompagnant l’ami français dire ce qu’il ressentait pour elle et pourquoi pas essayer de l’embrasser.

    A 22h 43, français signala son désir de rentrer et tous les deux partirent pour l’accompagner.  Aba avait son plan, ils s’éloignèrent à quelques 200 mètres de la famille de Aba et ils décidèrent de laisser anglais en cours de route. Aba et Dika prennent la route de retour. Le cœur de Aba commença à  battre. Il fallait prendre sa responsabilité….

    A SUIVRE …

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    14 COMMENTAIRES

    1. J’ai mal à la tête avec un article du genre. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Ca m’a fait penser à l’un des devoirs de la 4ème année fondamentale. 😆 😆 😆 ” Même moi a dit à toi et- toi m’a dis” est plus compréhensible de ce charabia. 😆 😆 😆

      Aidez -moi, que veut dire au juste notre redacteur? 😆 😆

      Que Dieu protège la République.

    2. Merci mon frère ou ma sœur , mais ne penses tu pas que ton récit est un peu confus .
      Encore merci sincèrement merci pour l’effort , pour la bonne volonté et pour la bonne intention de nous faire plaisir .
      Malheureusement ton récit est incompréhensible , désordonné et très mal maitrisé .
      Essayes de mieux t’appliquer pour la prochaine fois .
      Bon courage et bonne continuation , surtout ne te décourages pas .

    3. Franchement parler c’est que de la mer……de j’ai jamais lu 1 article aussi médiocre de ma vie. C’est à chier quelle immonde……

    Comments are closed.