Pélengana Ségou : Un homme tente d’en finir avec sa fiancée

    9

    Le fait remonte à un mois dans  la commune rurale de Pelengana entre un homme et sa fiancée. T.O âgé d’une trentaine d’années et sa fiancée R.Cla vingtaine révolue. T.O et R.C  se sont connus il y a de cela4 ans  dans la commune. T.O est un homme   attaché aux valeurs et aux coutumes de son pays qui se résume au  respect de la personne, le respect, la dignité, honnêteté.

    Ressortissant d’un pays  voisin du Mali, il n’a pas caché ses principes à R.C pour que  leur relation  dure  longtemps mais hélas pour le couple. R.C une jeune femme  admirée et aimée par les jeunes du quartier et d’une  une famille ou les décisionsde se marier relève de   l’avis de l’intéressé.  C’est ainsi ce n’est  qu’après son consentement, que  les parents peuvent accepter son union avec T.O.

    Après quatre ans de relation ensemble,  les tourtereaux décident de former une famille  comme  c’est le rêve de tous les amoureux.

    Engageant les procédures   T.O demande la main de R.C en mariage pour honorée sa parole. Il envoie un  intermédiaire pour  rencontrer la famille R.C. pour formulaires de fiançailles dans la famille.  A la grande surprise de T.O les parents de R.C côté des papas refusent d’accorder les fiançailles  de R.C  par T.O.  Ce refus est expliqué par les papas de R.C  suite à l’appartenance ethnique de T.O  constitue un blocage à leur union.

    Mais comme le dit derrière chaque grand homme il y a une grande femme, la maman de R.C par sa compétence féminine arrive a changé les donnes des papas pour valider les fiançailles avec la l’avale de R.C  qui a jurée que ce n’est pas T.O elle va se suicider et que un autre homme ne verrai jamais ses cuises.

    En fin de respecter les décisions de leur fille les parents décidèrent alors de donner leurs accorder pour les fiançailles. Une décision acceptée par T.O.  Deux mois après leurs fiançailles, T.O commence alors  voir les vrais  visages et les comportements de la dulcinée R.C. elle n’accort plus de temps à son fiancé T.O, elle sort nuitamment sans  son fiancé.  T.O constante des sms étranges dans le téléphone de R.C.  Malgré tout  T.O ne cesse de  conseiller sa fiancée mais nada rien n’a changé. R.C continue flirter avec les garçons. T.O  décida  de prendre le taureau a par les cornes. Cette  nuit, las d’attendre en vain sa fiancée, T.O  se saisit d’une machette pour en finir avec une bonne fois pour tous. C’est alors qu’il croise sa fiancée a un angle de leur famille, sans chercher savoir  d’où elle venait, il lui assène des coups de machette. Blessée au  le dos et au bras,  R.C n’avait qu’à crier. Alerté par le crier de désespoir,  des personnes pnt pu sauver R.C d’une mort certaine

    Informer  la brigade de pélengana  à  arrêter T.O qui a reconnu les faits. Le seul regret pour T.O est qu’il parvenu à tuer R.C. il médite son sort à la prison de Ségou au moment où R.C panse  ses blessures.

    Mahamadou Niambelé

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    9 COMMENTAIRES

    1. Vs intellectuels qui dénigré le journaliste vous avez failli s’il n’ a pas les qualités vous l’ avez trompé .car il est de votre devoir de former des cadres competitifs pour être a la hauteur des attentes .
      -t o a fait là une bien vilaine chose ” la ladrerie” c
      une passion suivie.
      agir sans etat d’ âme , c’ est aussi prouver l’incapacité de gérer des crises interne.
      l’immuabilité intrinsèque des notions de bien et de mal est notre fatalité. t o n’ a pas été sincère.
      l’attentisme prévoyant l’ inevitable ,il a trouvé pour tout solution “la perte le desespoir”
      .oui t o est faible d’ esprit.

    2. Frères de la sorbone faites lui la paix .il est certainement à son debut . . . à propos de ” t-o ” je pense que la femme a choisi un devergondé .

    3. Je suis déçu par cet article qui me donne envie de vomir. Je me demande s’il parle Bamanankan ou Espagnole; une encore le Nko. En tout ce n’est pas du français. S’il te plait, MMahamadou Niambelé, le journalisme n’est pas fait pour n’importe qui et pour n’importe quoi. Moi je ne cherche même pas à savoir ton niveau d’études puisque je sais que tu es un ignard, un nullard et un testiculard sans vergogne qui ne cherche à salir le métier du journalisme. Et puis tu as osé signé cet article sans pourtant penser à ta réputation.

      • Je suis déçu par cet article qui me donne envie de vomir. Je me demande s’il parle Bamanankan ou Espagnole; une encore le Nko. En tout ce n’est pas du français. S’il te plait, Mahamadou Niambelé, le journalisme n’est pas fait pour n’importe qui et pour n’importe quoi. Moi je ne cherche même pas à savoir ton niveau d’études puisque je sais que tu es un ignard, un nullard et un testiculard sans vergogne qui ne cherche à salir le métier du journalisme. Et puis tu as osé signer cet article sans pourtant penser à ta réputation. A comparer tes idioties d’article aux plumes des journalistes de renom tels que Salif BENGALI, M. KONDO, Makan KONE, Chahana TAKIOU, A. OUATTARA, M. HAIDARA, M. DANIEL, M. DOUMBIA (essor) et tant d’autres….. tout ce qui me vient à l’idée c’est porter plainte contre toi pour atteinte au métier du journalisme. Merci à nos chers lecteurs qui, comme moi, ont critiqué cet article.

    4. Putain! C’est quoi cette merde comme français. Lis au moins ton article avant de le publier.

    5. Est ce que tu as CEP ? Tu ne parles pas en tout cas le français . Quel est cette nouvelle langue ? Peut être le RAIL DA KAN .
      Ton dirpub a-t-il lu ton chiffon?

    6. Franchement , cest nul.On ne comprend rien de ce que vous dites.Tchurrrrrr!!!!!!

    7. @Mahamadou Niambelé.Moi je ne suis pas un pro du journalisme.Mais je peux t’aider à éviter certaines de tes fautes de grammaire et de conjugaison…Bon laisse tomber..je ne peux rien pour toi avec des phrases genre: “…elle n’accort plus de temps à son fiancé …” ou encore”…
      Alerté par le crier de désespoir..”et même “…R.C qui a jurée que ce n’est pas T.O elle va se suicide..”…. 😥 😥 😥 😥

    Comments are closed.