Un imam détourne la femme d'un Soufi

    0

    On aurait tout vu dans ce monde ici bas. La perversion a atteint des proportions inquiétantes. Ce qui jadis faisait honte à tout un village, a toute une communauté se passe aujourd’hui dans l’indifférence la plus totale. Comme dit l’adage : "Quand l’homme se laisse dominer par son instinct sexuel, il devient la proie facile à toutes sortes de vices". C’est peut être le cas de cet imam d’une des  mosquées de la Commune VI. Il a osé foulé au pied les prescriptions du Saint Coran qui  interdit à tout musulman des relations extra-conjugales

    L’histoire de K , du Soufi et de l’Imam dont nous faisons cas est écoeurante. En effet,, les  deux premiers se sont connus chez leur maître coranique. Le sérieux et l’ardeur avec lesquels le jeune soufi s’attachait à sa religion ont fini par séduire K au point qu’elle proposa à l’homme de la prendre comme épouse. N’ayant pas d’argent pour payer  la dot, le jeune soufi déclina l’offre. Mais en bonne musulmane, elle proposa à son futur époux de lui offrir un Coran en guise de dot. Ce qui fut fait et, on célébra le mariage à la grande satisfaction de tout le monde.

    Ainsi, durant près d’une année, le couple vivait en parfaite harmonie. Mais soudain, intervient dans leur couple un démon du sexe, le nommé BC, imam d’une mosquée. Il proposa à la femme toute sorte de bonheur. Il commença d’abord à faire de petits cadeaux à la dame. Pendant plusieurs mois, de conquête "le pseudo" imam parvient à avoir K. A la surprise générale, on a appris que K et l’imam se sont mariés.

    A la proposition de ses camarades Soufi de lui venir en aide pour que sa femme lui revienne, il opposa un niet catégorique. Pour seule la punition de Dieu vaut dans cette affaire. Et Dame K n’est toujours pas revenue chercher ses bagages chez son ancien mari. D’après les habitants du dit quartier, l’Imam est un véritable délinquant  sexuel qui se fait chaque fois battre par les hommes à cause de leurs femmes.

    M FOFANA

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER