Village de Samé Ouolof à Kayes : Le cimetière en voie de disparition à cause de l’érosion

    2

    Le cimetière du village de Samé-Ouolof dans la Commune rurale de Samé-Diongoma (chef lieu de la commune), situé à environ 15 kilomètres de la ville de Kayes, est en voie de disparition, à cause d’une érosion dévastatrice. Au prochain hivernage, il est certain que bon nombre de tombes des aïeuls saméens  seront englouties par l’érosion qui avance à grands pas.

    Outre le cimetière, les premières écoles du village ont été délocalisées  derrière les rails, à cause du phénomène qui a eu raison des premier et second cycles. Malgré les efforts des villageois, avec les moyens de fortune, l’érosion avance et menace le village de disparition.

    Les autorités sont fortement interpellées. Au premier chef, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, les organismes et ONG investis dans la protection de l’environnement. Si rien n’est fait, Samé et son cimetière disparaitront, sous nos yeux.

    A Sidibé

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. Mois j’aime notre villages ce la première arrondissement de kayes rien ne fait a same.

    2. Bonjour se ne pas un village mais l'un des prémiers arondissement de Kayes ,ou tous les autoriés politique et administratives sont présent donc il faut faire quelque chose pour Samé

    Comments are closed.