Refondation : la MARE outillée

0

La mission d’appui à la refondation de l’Etat est en marche pour  baliser le terrain dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations émises lors des assises nationales de la refondation( ANR). Créée par le Décret n°2021 -0260/PM-RM du 19 avril 2021, ladite mission est chargée d’assister le  ministère de la Refondation de l’Etat.  En vue de définir leur planification stratégique, les membres de la MARE sont réunis dans un atelier de deux jours du  6 et 7  janvier 2022  à l’hôtel Azalaï Bamako. Le ministre de la Refondation de l’Etat, M. Ibrahim Ikassa Maïga a présidé le jeudi 6 janvier à l’ouverture des travaux.

Dans son mot de bienvenu le président de la MARE, M. Cheick Oumar Koné, a vivement remercié le ministre de la refondation pour la confiance placée en sa personne afin de mener cette  mission importante pour le devenir de notre pays. « Le peuple malien à travers les assises nationales a confirmé résolument  la refondation de l’Etat », dira-t-il. Et d’ajouter que bien vrai que la refondation d’un Etat doit être porté dans un long processus sociopolitique,  elle devrait être tout au plus  être une affaire de citoyen et ce dans sa grande composante (société civile et des forces vives de la nation) . Et pour le président de la MARE, la refondation de l’Etat doit surtout  concourir à reconstruire les identités et les efforts puisés par les pratiques uniques de mauvaises gouvernances, restaurer  les identités uniques et collectives et valoriser la citoyenneté en supprimant le carcan de fer de l’Etat néocolonial installé dans l’administration  et la  conscience des  populations. Aussi, il estime que cette refondation devrait  permettre  la  construction de l’agglomérat institutionnel et politique  basé  sur des valeurs endogènes et des valeurs compréhensibles par tous les citoyens dans leur propre environnement. «  En d’autre terme la refondation de l’Etat devrait permettre de changer le comportement du citoyen et le système de gouvernance de façon cocomutante afin que les deux valeurs puissent être vertueuses dans la cohérence et du vivre ensemble », a –t-il souligné comme conceptualiser   le cadre de la rencontre.  Quant au ministre de la Refondation, M, Ibrahim Ikassa Maïga, félicitant l’équipe de la mission, il notera que  la MARE est une  structure technique qui occupera désormais une place centrale dans le dispositif institutionnel de la refondation de l’Etat .  Et qu’ elle a une grande responsabilité quant on sait le caractère exécutoire des recommandations des ANR  dont il n’ a pas omis de saluer la réussite.  Et pour le ministre Maïga,   la vision de la refondation de l’Etat doit se traduire par la mise en œuvre conséquente des reformes structurantes majeures en vue de l’effectivité d’une gouvernance légitime et vertueuse. D’ailleurs, c’est dans ce cadre que le ministre en charge de la Refondation , a inscrit l’organisation de pareil  atelier en vue d’ installer un espace d’échanges fructueux et de dialogues constructifs autour  de la mission d’évolue à la mission d’appui à la refondation de l’Etat, de son organisation, de ses modalités de fonctionnement pour leur meilleur appropriation  par les membres  de la  MARE ainsi que  l’ensemble des membres du  département de la . Refondation. Pour bien mener sa mission, le ministre Maïga  a invité  la MARE à réfléchir sur ses actions prioritaires à mettre en œuvre pour  courant l’année 2022.  Et selon ses dires, il s’agit d’assoir les jalons du Mali Kura.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here