65ème anniversaire du décès de Mamadou Konaté : L’honneur de la Nation rendu à l’illustre disparu

0

Pour la première fois, les plus hautes autorités du pays, à travers le ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, ont apporté un cachet particulier à l’anniversaire du décès de Mamadou Konaté

Le mardi 11 mai 2021 restera une date inoubliable dans la célébration des anniversaires du décès de Mamadou Konaté. Pour cause, en dehors de sa famille et sa formation politique, la nation entière a rendu un hommage mérité à l’illustre disparu. Cette célébration s’est déroulée en trois étapes : le dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe de l’illustre disparu au cimetière de Niaréla ; la visite des officiels à l’Avenue Mamadou Konaté et l’exposition photos de l’homme au Groupe scolaire Mamadou Konaté.

Cette célébration était placée sous le haut parrainage du Premier ministre sortant, Moctar Ouane, qui a effectué le déplacement à chacune de ces étapes. Pour la circonstance, il était accompagné par le ministre sortant de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Dramé Kadiatou Konaré et ses collègues sortants de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, respectivement professeurs  Doulaye Konaté et Amadou Keita et celui sortant de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Bernadette Keita.  Etaient aussi présents les héritiers de feu Mamadou Konaté.

S’adressant au public, Moctar Ouane dira qu’un tel disparu ne se pleure pas, il s’honore. Et cette commémoration s’inscrit dans cette dynamique. S’agissant de Mamadou Konaté, Moctar Ouane a laissé entendre en ces termes : « il est naturel donc que nous pensions ici, à un fils illustre du Mali, ce qu’il nous donna par son intelligence, sa volonté, sa détermination et son leadership. Nous devons à Mamadou Konaté notre dignité d’hommes libres et notre place dans le concert des nations. Il fait partie de ceux qui sont morts pour que nous restions debout et fiers ».

Et Moctar Ouane d’ajouter qu’au-delà du président Mamadou Konaté que nos écoles, nos avenues, nos stèles et nos stades ont immortalisé, nous commémorons ce qui fit la grandeur de notre ancienne nation et  nous ne sommes pas orphelins car le legs est plus vivant que jamais. De même, pour le Premier ministre, il s’agit d’immortaliser une référence que nos descendants vont  perpétuer pour éveiller les  consciences et tenir le serment de notre jeunesse.

Parlant au nom famille de l’illustre disparu, son fils benjamin Moussa Konaté  dira  que l’hommage qui est rendu aujourd’hui à son père est la reconnaissance de l’immense œuvre d’un bâtisseur de la nation malienne, accompagné d’autres illustres leaders comme Fily Dabo Sissoko, le président Modibo Keita etc.

L’initiatrice de la présente commémoration Mme Dramé Kadiatou Konaré dans une interview accordée à la presse, après l’étape de la visite des photos immortalisant l’homme déclaré que par cette  célébration, il s’agit de préserver en mémoire cet grand humaniste hors pair que tous ceux qui l’ont côtoyé, l’admiraient. Aussi, en commémorant cet anniversaire de la disparition de Mamadou, le département de la Culture a voulu faire un clin d’œil à la jeunesse dans toute sa dimension. Il l’invite à s’imprégner des valeurs de l’illustre disparu qui se résumaient par la droiture, la piété, l’honnêteté etc.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here