Anniversaire de la mort d''Abdoul Karim Camara : POUR NE JAMAIS OUBLIER SON SACRIFICE

0

Le 17 Mars 1980 disparaissait le leader estudiantin Abdoul Karim Camara dit "Cabral".

À l”occasion du 27è anniversaire de la mort du secrétaire général de l”Union nationale des élèves et étudiants du Mali (Uneem), le Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga a déposé samedi une gerbe de fleurs au pied du monument érigé en la mémoire de l”homme. L”événement s”est déroulé en présence de plusieurs membres du gouvernement et de chefs de missions diplomatiques accrédités dans notre pays. Comme chaque année, les anciens camarades du leader scolaire et les sympathisants de l”Amsuneem étaient là en nombre.

La cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs avait été précédée d”une marche qui a regroupé autour des anciens militants de l”Uneem, de nombreux élèves et étudiants.

Il était 16 heures 30 mn lorsque le cortège des marcheurs, qui avait pris le départ face à la station Star-Oil, s”ébranla en direction de la stèle érigée à la mémoire d”Abdoul Karim Camara. Certains marcheurs brandissaient des banderoles rappelant le souvenir des luttes estudiantines, alors que d”autres portaient des portraits géants du dirigeant estudiantin. Le cortège était divisé en deux groupes. Le premier essentiellement composé d”anciens de l”Uneem ouvrait la marche, suivi d”un second groupe en grande partie composé d”élèves et d”étudiants. Les deux colonnes de marcheurs dans une atmosphère empreinte d”émotion se dirigèrent vers le monument avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire entre autres : " 17 Mars 1980, assassinat d”Abdoul Karim Camara dit Cabral, le peuple se souvient".

Encadrés par un impressionnant dispositif de sécurité, les marcheurs parcoururent les 200 mètres qui séparent le point de part et le monument en une trentaine de minutes. Quelques minutes plus tard, arriva le Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga. Tout de blanc vêtu, le chef du gouvernement s”avança sous les notes de la fanfare nationale, vers le monument. Il déposa la gerbe de fleurs au pied du monument, avant de s”incliner devant le buste de l”ancien leader scolaire.

Le secrétaire général de l”Amsuneem, Abdoulaye Fofana a rappelé les qualités d”Abdoul Karim Camara qui "restera à jamais un martyr de la tyrannie". Il a promis de perpétuer l”héritage de ce combattant pour la liberté. Abdoulaye Fofana a remercié les autorités pour leur attachement à la cause du leader estudiantin disparu.

Le premier ministre Ousmane Issoufi Maïga, a souligné qu”il rend ainsi un hommage à tous les martyrs, en venant s”incliner devant la mémoire de l”illustre disparu.

Mh. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER