Gestion efficace et efficience des logements sociaux : L’Omh et la Coalition pour la défense du droit au logement mutualisent les efforts

0

En vue de mutualiser les efforts, une délégation de la Coalition pour la défense du droit au logement dirigée par son président, Fousseyni Mariko, a eu, le jeudi 10 décembre dernier, une rencontre d’échanges avec le directeur général de l’Office malien de l’habitat (Omh), Sékou Demba, en présence de plusieurs responsables de la structure.

 

 

Selon le président de la Coalition pour la défense du droit au logement, plusieurs points ont été discutés lors de cette rencontre, notamment les dispositions prises par les autorités afin de faciliter et accélérer le processus de déménagement des bénéficiaires des 3 743 logements sociaux ; le cas de retard de paiement de mensualités ; le cas des logements sociaux non-attribués à l’intérieur du pays ; les cas des logements sociaux en location, des personnes qui ont plus d’un logement social, des familles qui ont plus d’un logement social ; celui des logements sociaux non occupés et fermés depuis des années ; le cas des anciens postulants qui ont encore leurs cautions dans les banques.

Il ajoutera que cette rencontre visait à avoir une convergence de vues sur les constats du moment, procéder à un compte rendu des actions et activités passées, faire l’état des lieux de la situation actuelle, puiser à la source et projeter dans l’avenir afin de consolider les acquis et renforcer les capacités des membres de la Coalition.

Et de rappeler que tous les points inscrits à l’ordre ont déjà fait objet de réflexion des autorités et mieux déjà en cours d’exécution à travers les communiqués du 10 juillet 2020, du 27 août 2020, du 03 septembre 2020 du directeur général de l’Office malien de l’habitat.

Pour sa part, le directeur général de l’Omh et ses techniciens ont développé tous les points inscrits qui, selon eux, sont pour la plupart pris en compte dans le Décret N°2015-0351/P-RM du 8 mai 2015 fixant les modalités d’attribution et de gestion des logements sociaux que l’Omh applique à la lettre.

Ils poursuivront qu’à N’tabacoro, l’eau et l’électricité sont presque disponibles partout et pour la dernière zone, les travaux sont en cours d’exécution. S’agissant des voies d’accès à N’tabacoro, la délégation de l’Omh a rassuré que les travaux reprendront très bientôt.

Au sujet des cas de retard de paiement de mensualités, ils ont laissé entendre que depuis 2019 des missions spéciales ont été déployées pour le recouvrement des arriérés.

Quant aux cas de location des logements sociaux, l’échange a permis d’élucider plusieurs points d’ombre qui entachaient la gestion des logements sociaux que la Coalition s’est fait le devoir d’expliquer à la population, à travers ses propres canaux de communication.

En ce qui concerne les logements sociaux non-attribués à l’intérieur du pays, l’Omh a rassuré que des dispositions sont en train d’être prises pour procéder à l’attribution de ces logements afin que les bénéficiaires puissent y habiter.

Pour le cas des anciens postulants qui gardent leurs cautions dans les banques, l’Omh a fait savoir qu’après l’attribution, chaque postulant non bénéficiaire est libre de partir retirer sa caution dans les banques. Donc, souvent certains postulants non bénéficiaires laissent leurs cautions dans les banques pour ne plus avoir à y déposer à nouveau lors des prochaines attributions.

A la lumière des échanges, la Coalition invite la population a dénoncé aux autorités tous les cas de violation de la loi et exhorte l’Omh à continuer sur cette lancée afin d’atteindre les objectifs à lui assignés.

Boubacar PAÏTAO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here