Les ravages du foncier à Bamako

0





Nous avions interpellé dans nos précédentes livraisons le Gouverneur du District Mr Ibrahima Féfé Koné sur les pratiques inacceptables dont lui-même et ses complices se livrent à Djicoroni Para avec morcellement et vente nuitamment des espaces verts.

A Dontémé II, prolongement de la voie de 30m,à l’angle de la rue 310 en bordure du fleuve un espace d’environ 1000m carrés fait la convoitise des diables au détriment du bien être des riverains

Nos sources citent des personnalités qui ont déjà leurs maisons en face du site convoité, des commerçants qui s’illustrent dans cette malversation et pire le beau fils national est cité partout où nous passons depuis Tinticoumba jusqu’à Dontémé.

Les vieilles dames qui font leur petit jardinage en ces lieux il y a au moins 34 ans sont inquiètes de la tournure dont les chosent évoluent. N’eut été la vigilance de la jeunesse du coin dirigé par Sega Sissoko, les diables par leur façon d’agir allaient se frotter bien les mains en s’octroyant impunément les biens de l’Etat voire de la population.

Il a fallu aussi la mobilisation sans précèdent du grand Chef de quartier Seydou Diakité  de Flabougou et de tous les Chefs de secteur et conseillers, à barrer la route aux géomètres inconscients et à leurs complices.

Deux personnes doivent particulièrement faire attention, il s’agit du gouverneur et du beau fils national, juste un conseil d’ami.

La  Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER